[Série] Preacher

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9177
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

[Série] Preacher

Messagepar Erwann » 02 novembre 2015 à 07:45

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9177
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [Série] Preacher

Messagepar Erwann » 24 mai 2016 à 10:29

Vu le premier épisode hier soir : c'est pas mal. Le scénario prend quelques libertés avec le comics, notamment dans le déroulé des événements, mais pas de trahisons flagrantes avec le matériau de base — ça n'est pas, par exemple et au pif, Lucifer. Le ton caustique, volontiers violent et ordurier, reste assez présent.
Dominic Cooper et Joseph Gilgun dans les rôles de Jesse "Preacher" Custer et Cassidy assurent, mais Ruth Negga en Tulip est carrément badass. Moins convaincu par Tête de fion — un peu trop compréhensible dans sa manière de s'exprimer —, mais bon, à voir comment ça évolue.
Super curieux de découvrir la suite.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1237
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: [Série] Preacher

Messagepar Razheem L'insensé » 03 juin 2016 à 11:35

Vu le Pilot de Preacher

Du point de vue objectif et indépendant d'une adaptation :
Bon pilote, belle réa et mise en place, quelques moments truculents, un Cassidy et une Tulip au top mais un Jesse cliché pour le moment même si bien interprété. Donc plutôt positif.

D'un point de vue adaptation :
Mauvais voir très mauvais. Beaucoup de contenu expurgé (on s'en doutait), une histoire largement remaniée, moins folle, moins envoûtante avec une mise en place des perso vraiment banale, et Jesse très grosse déception, pas du tout comme le Jesse du comics, un propos sur la foi très sage et propre, à voir comment ça évolue, mais là, c'est extrêmement mauvais sur ce point.

On verra le prochain
Avatar de l’utilisateur
Yggdralivre
Patrouilleur temporel
Messages : 92
Enregistré le : 19 janvier 2016 à 19:48

Re: [Série] Preacher

Messagepar Yggdralivre » 03 juin 2016 à 13:30

étant amateur du comics et ayant été douché à l'acide par hellblazer je pense que je vais gentiment passer mon chemin alors.
"Les livres sont ceci, ils propagent le silence" J.Green (en forme ce jour là) Yggdralivre
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9177
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [Série] Preacher

Messagepar Erwann » 17 août 2016 à 13:45

Terminé la première saison de Preacher : c'était pas mal mais en-deçà de ce à quoi je m'attendais pour l'adaptation du comics culte de Ennis et Dillon. Le ton y est clairement moins irrévérencieux, et ça manque. Et en dépit de quelques scènes vraiment réussies, on s'ennuie par moment. Les deux-trois épisodes relèvent le niveau, mais ça n'est pas la claque qu'on aurait aimé recevoir.
Bon, en fait, ce n'est pas une adaptation à proprement parler : il s'agit plus exactement d'une préquelle, qui prend place juste avant que débute le premier numéro du comics.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Cookie Monster
Messages : 505
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: [Série] Preacher

Messagepar Aldaran » 17 septembre 2016 à 16:08

Enfin terminée.
Les derniers épisodes remontent un peu l'ensemble et je me retrouve moins déçu que je ne l'avais prévu, du coup.
Si l'irrévérence est moins forte (fallait s'y attendre, c'est pour la télé...), elle y est quand même.
Je suis très curieux de voir comment la suite évoluera.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9177
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [Série] Preacher

Messagepar Erwann » 22 février 2018 à 10:49

Vu la saison 2. Un peu plus longue que la première saison (13 épisodes au lieu de 10), son intrigue débute à peu près au même moment que celle du comics : Jesse Custer — bien décidé à retrouver un Dieu aux abonnés absents —, Tulip et Cassidy sur la route après l'explosion ayant détruit Annville, et bientôt poursuivis par l'inarrêtable Saint des Tueurs.
Ça commence assez fort — la mise en scène du Saint des Tueurs est plutôt réussie —, avec en parallèle l'histoire de Tronchedecul en enfer. Puis… ça s'essouffle un peu après quelques épisodes, lorsque le trio se pose indéfiniment à La Nouvelle Orléans — d'autant que l'on devine assez vite un twist concernant l'objet de la quête de Jesse. Cette saison 2 mélange quelques-uns des premiers arcs narratifs du comics (le Saint des Tueurs, donc, mais surtout l'organisation du Graal et son messie consanguin et débile) ; on devine que la saison 3 se portera davantage sur le passif familial de Jesse Custer.
Bref. C'est marrant et gentiment irrévérencieux. Il y a mieux, il y a pire.

Retourner vers « Cinéma et séries »