Blade Runner 2049, Denis Villeneuve (2017)

Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1066
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Blade Runner 2049, Denis Villeneuve (2017)

Messagepar Razheem L'insensé » 09 octobre 2017 à 15:47

Erwann a écrit :
L'arrivée à Las Vegas rappelle les dessins de Schuiten dans Les Mers perdues


Ah oui, mais grave. Bien vu.
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 1867
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Blade Runner 2049, Denis Villeneuve (2017)

Messagepar ubikD » 09 octobre 2017 à 19:19

Sans oublier la disparition du traitement hard-boiled du récit, l'un des points forts du précédent film.
Mais bon, j'ai quand même bien aimé. Rien que pour l'esthétique. Parce que pour le reste, c'est quand même bien maigre et je ne parle pas de la musique assourdissante.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8335
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Blade Runner 2049, Denis Villeneuve (2017)

Messagepar Erwann » 09 octobre 2017 à 20:39

Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Radieux
Messages : 225
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Blade Runner 2049, Denis Villeneuve (2017)

Messagepar Pyjam » 09 octobre 2017 à 20:46

ubikD a écrit :…et je ne parle pas de la musique assourdissante.

La musique ? Quelle musique ?
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8335
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Blade Runner 2049, Denis Villeneuve (2017)

Messagepar Erwann » 09 octobre 2017 à 20:50

Pyjam a écrit :
ubikD a écrit :…et je ne parle pas de la musique assourdissante.

La musique ? Quelle musique ?

Ah mais si : c'est le terme utilisé ici par convention pour désigner les bruits sourds qui parcourent le film et où tu crois entendre de vagues notes tirées de la BO de Vangelis.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Radieux
Messages : 225
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Blade Runner 2049, Denis Villeneuve (2017)

Messagepar Pyjam » 09 octobre 2017 à 21:06

J'ai déjà exprimé ma déception sur ce point sur un autre forum. Je pense qu'on ne s'improvise pas compositeur de musique ambient comme ça, et certainement pas en quelques semaines (puisqu'il semble que ce soit tout le temps consacré à la « musique » pour ce film).

Alors qu'il existe des artistes ambient qui ont fait leurs preuves depuis parfois 30 à 40 ans, on a forcé (sans doute) Villeneuve à faire appel à un amateur en la matière. Le résultat est décevant (pour rester poli). Blade Runner est un film que nous aimons revoir parce que c'est un enchantement pour les yeux et les oreilles. 2049 est certes très réussi visuellement mais l'ambiance est perpétuellement sinistre et il n'y a pas un seul thème à proprement musical. Seule Ana de Armas offre le rayon de soleil tant espéré.

J'espérais au moins la reprise du thème final pour le générique de fin. Au lieu de cela, un raffut insupportable qui a vidé la salle en clin d'œil.

Bref, même si je respecte le film (qui est tout de même beaucoup moins con que plusieurs films supposément scientifiquement corrects sortis ces dernières années), je ne pense pas que j'aurai envie de m'y replonger régulièrement — et encore moins d'écouter la « musique » séparément.
K2R2
Patrouilleur temporel
Messages : 91
Enregistré le : 02 mai 2009 à 20:10

Re: Blade Runner 2049, Denis Villeneuve (2017)

Messagepar K2R2 » 10 octobre 2017 à 22:28

Peter Watts reproche au film d'avoir des partis pris esthétiques qui ne servent en rien la narration mais n'ont d'autre objectif que de flatter la rétine... ben euh franchement c'était aussi le cas dans le premier et ça n'a jamais choqué personne.


Pfff, on a l'impression d'être en 1982 quand Blade Runner se faisait atomiser par la critique et bouder par le public. Oui c'est beau mais ça ne sert pas la narration, oui c'est intelligent mais le scénario est un peu facile, oui la réalisation est canon mais on attendait plus de prise de risque, oui la vision futuriste est incroyable mais ça reste un peu lisse. J'ai même lu un article dans Wired qui reprochait au film d'être rétrograde parce qu'il ne mettait pas suffisamment en avant les minorités ethniques et lgbt. Putain mais WTF, c'est une dystopie, y en a qui croient que c'est sans doute une période favorable pour les avancées sociales et progressistes, sans déconner.

En fait j'ai l'impression que tout un tas de gens reprochent des tas de trucs à ce film, mais en vérité on a surtout du mal à encaisser que ce nouvel opus ne soit clairement pas un candidat à la canonisation, comme l'a été son prédécesseur, que j'ai aussi porté au nues rassurez-vous.

Faisons abstraction deux secondes du premier Blade Runner et reconnaissons tout de même que 2049 est un bon film de SF très largement au-dessus de la production actuelle. Non, c'est pas un chef d'oeuvre car le film a quelques défauts (la musique pas aussi envoutante que celle de Vangelis, le scénario moins complexe, le développement de certains personnages trop léger, le côté plus froid et moins organique du film...), c'est vrai, mais personnellement j'ai pris le film en pleine gueule et je suis ressorti de la salle avec l'impression d'avoir tout de même assisté à du cinéma de très haute tenue. Des films de cette trempe j'en veux bien plus souvent.
Avatar de l’utilisateur
SamuelZiterman
Patrouilleur temporaire
Messages : 24
Enregistré le : 07 mai 2017 à 14:24

Re: Blade Runner 2049, Denis Villeneuve (2017)

Messagepar SamuelZiterman » 11 octobre 2017 à 09:59

Je pense qu’Erwann a souligné toutes les absurdités du scénario.
Ce flic qui arrive comme une fleur avec le souvenir qu’il faut, Deckard élevé au rang de messie, tout cela fait la part belle à la prédestination sans que ce soit justifié par le premier opus, ce n’est pas ce que j’attends de la SF personnellement.


Pas besoin d’en rajouter avec la musique, mais si vous voulez « composer » comme Zimmer je vous conseille ce lien :
BRAAAM.

Alors oui c’est beau, franchement j’ai pris mon pied côté esthétique. Mais c’est comme avoir une compagne, ou un compagnon, d'une beauté à tomber mais avec rien dans le crâne, on s’en lasse vite.

Déçu, aussi, par le fait que les réplicants aient perdu un peu de leurs aspects humains.
Franchement l’assistante de Wallace c’est Terminator, aucune finesse.


Pour avoir revu le premier dimanche soir, c’était suffisamment frais pour comparer les deux, celui de 1982 n'est peut-être pas parfait, mais il a le mérite de ne pas faire saigner les oreilles et de ne pas sortir des pistes scénaristiques du chapeau.

Malgré tout, Blade Runner 2049 reste un bon film, ça change tout de même de la soupe qu’on nous sert habituellement en SF.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1066
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Blade Runner 2049, Denis Villeneuve (2017)

Messagepar Razheem L'insensé » 11 octobre 2017 à 11:25

K2R2 a écrit : c'est vrai, mais personnellement j'ai pris le film en pleine gueule et je suis ressorti de la salle avec l'impression d'avoir tout de même assisté à du cinéma de très haute tenue. Des films de cette trempe j'en veux bien plus souvent.


Ah merci ! Oui, faire une suite à Blade Runner est une erreur, un non-sens. Mais Blade Runner 2049 est un excellent film.

Retourner vers « Cinéma et séries »