Ready Player One, Steven Spielberg (2018)

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9272
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Ready Player One, Steven Spielberg (2018)

Messagepar Erwann » 23 juillet 2017 à 10:47

Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1265
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Ready Player One, Steven Spielberg (2018)

Messagepar Razheem L'insensé » 28 mars 2018 à 23:50

Et donc Steven Spielberg de retour à la SF...sur Just A Word.
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2016
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Ready Player One, Steven Spielberg (2018)

Messagepar ubikD » 01 avril 2018 à 17:11

Vu.
Beaucoup aimé. En dépit d'un message asséné avec la subtilité d'un pistolet à clous, le film fonctionne comme un attrape-tout faisant office de madeleine de Proust. Et hélas, je suis pile dans le public cible. Tout est foutu !
Soleilvert
Little Green Man
Messages : 312
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Ready Player One, Steven Spielberg (2018)

Messagepar Soleilvert » 02 avril 2018 à 13:22

Hum ...
lonesome
Radieux
Messages : 242
Enregistré le : 23 juin 2012 à 21:25

Re: Ready Player One, Steven Spielberg (2018)

Messagepar lonesome » 12 juillet 2018 à 08:44

Vu. Je n'ai pas du tout accroché. C'est un film clairement pour ado et dans sa mise en scène et son message et depuis cette année je suis devenu un vieux con de plus allergique à la nostalgie.
Spielberg n'arrive même pas à transcender son propos par la mise en scène trop tributaire ici des effets spéciaux et des images virtuelles (scène de la course complètement illisible; rapport réel/virtuel complètement sous exploité). Le message est tellement évident et manque de subtilité dans son énoncé (il faut reconnaitre que comme d'habitude c'est pas le fort de spielberg). Ça file à cent à l'heure, ça explose dans tous les sens mais je me suis profondément emmerdé.

Retourner vers « Cinéma et séries »