The Discovery, Charlie McDowell (2017)

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8500
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

The Discovery, Charlie McDowell (2017)

Messagepar Erwann » 05 octobre 2017 à 09:42

Fiche Imdb et bande-annonce.

Il s'agit là d'un téléfilm diffusé sur Netflix, avec un assez joli casting : Robert Redford, Rooney Mara, Jason Segel (How I Met Your Mother), Jesse Plemons (le fameux Boucher de Luverne dans la saison 2 de Fargo).
À l'issue de ses recherches scientifiques, Thomas Harber (Redford) a prouvé qu'il y a quelque chose après la mort. Quoi ? Il ne sait pas. Mais il y a quelque chose. Conséquence de quoi, une épidémie de suicides sévit à travers le monde, les gens s'empressant de rejoindre leurs chers disparus.
Lorsque l'histoire débute, Will (Segel) se rend sur l'île où vit son père, Thomas Harber donc, afin de renouer un peu les liens — les deux sont un peu en froid depuis le décès de la mère de Will. Sur le ferry, Will rencontre Isla (Rooney Mara), avec qui il sympathise vaguement. Arrivé à destination, il se rend compte que son père, qui n'a cessé de poursuivre ses expériences, a fondé une sorte de secte, destinée à ceux qui ont tenté de mettre fin à leurs jours – Isla finit d'ailleurs par les rejoindre. Thomas Harber travaille sur un nouveau procédé pour percevoir cet au-delà, et Will, en dépit de toutes ses réticences, se rend compte qu'il y a effectivement quelque chose…
Sur le papier, The Discovery a tout pour plaire. À la vision, c'est autre chose : en dépit du joli casting et de l'ambiance insulaire un peu glauque et très pluvieuse, on s'ennuie ferme. Et le twist, on s'en doute très vite (dès la première scène post-générique) : il faut traverser une bonne heure et demie d'ennui pour avoir enfin confirmation de l'intuition de départ. Jason Segel est en mode maussade tout le long du film ; Redford semble s'en ficher un peu ; Rooney Mara et surtout Jesse Plemons tirent leur épingle du jeu heureusement.
In fine, ce téléfilm n'a rien de honteux, il est juste très dispensable. Pas la découverte (pardon) de l'année.

Retourner vers « Cinéma et séries »