2001, l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9395
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

2001, l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick

Messagepar Erwann » 04 juin 2018 à 10:53

(Pas de fil sur 2001 ? Il fallait bien en créer un alors.)

Le classique de Stanley Kubrick fête donc cette année ses 50 ans. À cette occasion et sous l'égide de Christopher Nolan, le film est ressorti en salles, en 70 mm, dans une version restaurée. À Paris, c'était au cinéma L'Arlequin (6e arrondissement).
Ne l'ayant vu que sur écran de télévision (et il y a longtemps), c'était pour ma part l'occasion rêvée de le voir sur grand écran. Le fait qu'il s'agisse de 70 mm, je ne suis pas assez cinéphile pour percevoir la différence, mais bon… ça avait la classe — en particulier lors du tonitruant générique de début (précédé par quelques minutes de musique atonale (les Atmosphères de Ligeti ?) dans le noir) et lors de la séquence du trip spatial.
Si le film tient encore bien la route cinquante ans après et conserve toute sa force évocatrice, il n'est pas dénué de défauts. Dans la partie L'Aube de l'humanité, on distingue par endroits là où le décor s'arrête, et le fait que ça ait été tourné en studio est flagrant. Dans la suite du film, on devine souvent les trucages mais… on s'y laisse prendre, tant leur qualité leur épargne un mauvais coup de vieux. Côté scénario, il y a des facilités (HAL prend le contrôle du pod de sortie de Poole mais pas celui de Bowman ; Bowman qui oublie de prendre son casque, fort à propos pour l'intensité dramatique du film), et des longueurs (le film est d'ailleurs divisé en deux par une entracte, juste après que Bowman et Poole prennent la décision de débrancher HAL). Des longueurs dont il ne subsiste plus grand-chose une fois le film fini : sur grand écran, c'était grandiose, point.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Little Green Man
Messages : 371
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: 2001, l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick

Messagepar Apophis » 04 juin 2018 à 11:16

Il y a un point qui m'a toujours frappé : les affichages informatiques sont (largement) de meilleure qualité que ceux des films de SF des années 70, 80, voire même d'une partie des années 90 (voyez les affichages tout pourris dans Alien, par exemple, pourtant postérieur d'une décennie). C'est dire à quel point l'équipe technique était visionnaire et soucieuse de produire quelque chose d'une sophistication extrême.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9395
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: 2001, l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick

Messagepar Erwann » 04 juin 2018 à 11:24

Oui, cet aspect-là est réussi — le souci du détail. Mais à bien y regarder, les écrans affichent parfois des trucs crédibles quoique un peu random, ou alors vont répéter la même séquence d'images/données alors que le contexte a changé — le perfectionnisme a ses limites ;-)
De manière générale, le film reste visionnaire. À moins que la réalité se soit ensuite inspirée de la fiction.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Disciple de Griaule
Messages : 422
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: 2001, l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick

Messagepar Pyjam » 04 juin 2018 à 13:32

Apophis a écrit :Il y a un point qui m'a toujours frappé : les affichages informatiques sont (largement) de meilleure qualité que ceux des films de SF des années 70, 80, voire même d'une partie des années 90 (voyez les affichages tout pourris dans Alien, par exemple, pourtant postérieur d'une décennie). C'est dire à quel point l'équipe technique était visionnaire et soucieuse de produire quelque chose d'une sophistication extrême.

C'est une excellente remarque. Et il y a même un iPad comme chacun sait.

On a quelque chose de similaire avec la musique dans Planète interdite. Aujourd'hui, on dirait que c'est tout simplement de la musique électronique, sauf qu'à l'époque du film les appareils pour la produire n'existaient pas. Le couple Bebe et Louis Barron qui a réalisé la bande son a d'abord du concevoir et construire les appareils pour produire ces sons.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
lonesome
Radieux
Messages : 247
Enregistré le : 23 juin 2012 à 21:25

Re: 2001, l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick

Messagepar lonesome » 04 juin 2018 à 17:16

MadMovies se fend d'un hors série très complet pour fêter l'anniversaire https://shop.mad-movies.com/fr/produit/947/mad_movies_h_s_n41
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1322
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: 2001, l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick

Messagepar Razheem L'insensé » 30 juin 2018 à 12:57

Bon, j'avais commencé une rétrospective de Stanley Kubrick il y a un bail maintenant et j'avais été arrêté par la première vision au cinéma de 2001, un film tellement grandiose et imposant que je n'ai pas osé en dire un mot sur le site.
Avec le second visionnage au cinéma, je me lance. C'est certainement pas du tout à la hauteur mais en tout cas, si vous n'avez pas vu ce chef d'oeuvre et que vous avez la possibilité de le voir au cinéma... FONCEZ !
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Little Green Man
Messages : 371
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: 2001, l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick

Messagepar Apophis » 30 juin 2018 à 13:16

" Stanley Kubrick prend contact avec Arthur C. Clarke pour porter à l’écran le roman du même nom de son compatriote"

En fait, le scénario et le roman ont été écrits en parallèle (Clarke et Kubrick ont travaillé à partir de la nouvelle La sentinelle pendant plus d’un an), et le livre n’est sorti qu’après le film (alors que l’intention initiale était d’écrire le livre d’abord puis d’établir le scénario à partir de lui).
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1322
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: 2001, l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick

Messagepar Razheem L'insensé » 30 juin 2018 à 13:18

Apophis a écrit :" Stanley Kubrick prend contact avec Arthur C. Clarke pour porter à l’écran le roman du même nom de son compatriote"

En fait, le scénario et le roman ont été écrits en parallèle (Clarke et Kubrick ont travaillé à partir de la nouvelle La sentinelle pendant plus d’un an), et le livre n’est sorti qu’après le film (alors que l’intention initiale était d’écrire le livre d’abord puis d’établir le scénario à partir de lui).


Ah merci Apophis ! J'ai toujours cru que Clarke et Kubrick avaient travaillé à deux avec le roman comme base.
Soleilvert
Little Green Man
Messages : 319
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: 2001, l'odyssée de l'espace, Stanley Kubrick

Messagepar Soleilvert » 01 juillet 2018 à 11:05

Planète interdite et d'autres films de la même époque: on trouve le theremin dans la bande son

Retourner vers « Cinéma et séries »