Rosetta rejoint la comète Tchouri

Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 2763
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Rosetta rejoint la comète Tchouri

Messagepar Olivier Girard » 06 août 2014 à 17:40

"Jamais personne n'est encore allé taquiner le noyau d'une comète. La science-fiction devient réalité. Rosetta est une mission proprement extraordinaire." (Jean-Yves Le Gall, président du Centre national d'études spatiales)
La classe, quand même...
Et comme quoi, y a pas que la Nasa.
Le Monde nous détaille ça.
rmd
Prince-Marchand
Messages : 839
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: Rosetta rejoint la comète Tchouri

Messagepar rmd » 06 août 2014 à 19:32

Ce truc m'émerveille et me déprime.

D'un coté, on maîtrise une technologie fabuleuse (10 ans de voyage , une distance hallucinante parcourue avec des techniques qui font rêver comme la prise de vitesse dans les champs gravitationnels des planètes ( je ne sais plus si c'est le terme exact, Eric me corrigera :) )), et en même temps, sur terre, on ne sort pas des massacres et de la barbarie, y compris de nations à haut niveau technologique.

Ironie suprême : "Quant à Tchourioumov-Guérassimenko, du nom des scientifiques ukrainiens qui l'ont découverte", quand on voit ce qu'est devenu cette partie du monde...
http://www.noosfere.org/
Avatar de l’utilisateur
aralvorkosigan
Patrouilleur temporel
Messages : 82
Enregistré le : 18 juin 2013 à 22:10

Re: Rosetta rejoint la comète Tchouri

Messagepar aralvorkosigan » 06 août 2014 à 21:28

Je ne fait qu'acquiescer . Rien à ajouter. Si ce n'est qu'il ne faut jamais oublié que l'on est souvent ; en occident ; les bénéficiaires de cette situation. Les minerais, le pétrole, l'électronique, le café même, la main d'oeuvre dans la cuisine de nos restaurants, sur les chantiers de nos immeubles se nourrie de la misère du monde. On pourrait aussi parler de la nécessité d'une main d'oeuvre non qualifié et docile. C'est bien beau une population de bachelier mais y'a un moment où il faut bien quelqu'un pour balayer les trottoirs.... Bon j'arrête je ne voudrais pas donner l'impression de troller. Ce n'est ni le lieu ni l'endroit... mais merde quand on voit ce que l'on arrive à faire quand on le veut ça laisse une idée de ce qui est possible quand tout les intérêts vont dans le même sens . Vive l'ESA et vive Rosetta , ne boudons pas notre plaisir.PAIX
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2062
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Rosetta rejoint la comète Tchouri

Messagepar Clement » 07 août 2014 à 09:03

Et en plus il a fait un temps pourri tout l'été.
Avatar de l’utilisateur
aralvorkosigan
Patrouilleur temporel
Messages : 82
Enregistré le : 18 juin 2013 à 22:10

Re: Rosetta rejoint la comète Tchouri

Messagepar aralvorkosigan » 07 août 2014 à 22:42

Clément a écrit :Et en plus il a fait un temps pourri tout l'été.


Wouarf et pis la neige elle est trop molle

t'as bien raison. faut qu'on arrête ;-)
Avatar de l’utilisateur
Bruno78
L'équipe du Bélial'
Messages : 970
Enregistré le : 19 avril 2009 à 22:58

Re: Rosetta rejoint la comète Tchouri

Messagepar Bruno78 » 13 août 2014 à 12:38

Ah, Rosetta, des souvenirs... j'avais un peu bossé dessus à l'époque en bureau de calcul (contribution epsilonesque vu les milliers de personnes qui ont dû bosser dessus), c'est vachement émouvant de voir le travail connaître un tel succès des années après.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 2763
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Rosetta rejoint la comète Tchouri

Messagepar Olivier Girard » 11 novembre 2014 à 13:50

Demain (le 12 novembre), c'est le grand jour : Rosetta va larguer Philae, le robot explorateur sensé (on croise les doigts !) se poser sans encombre sur la comète 67 P.
Ici, un petit film de l'ESA qui retrace l'histoire et les ambitions de Rosetta.
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2062
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Rosetta rejoint la comète Tchouri

Messagepar Clement » 12 novembre 2014 à 11:26

Pour suivre l'atterrissage (acomettisage?) en direct, à partir de 15h30, c'est là :
http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/11542-gp ... philae.php
Caliban
L'équipe du Bélial'
Messages : 411
Enregistré le : 25 avril 2009 à 20:24

Re: Rosetta rejoint la comète Tchouri

Messagepar Caliban » 12 novembre 2014 à 14:32

Clément a écrit :Pour suivre l'atterrissage (acomettisage?)

Bonne question. L'Académie française en tient pour "atterrissage" lorsqu'on se pose sur une "terre" autre que la nôtre, et refuse pour l'instant alunissage (explicitement) et a fortiori amarsissage (implicitement, de même qu'aréissage, moins laid mais moins bien formé).

Mais quid d'une boule de neige, comme la plupart des comètes (quoique pas Churyumov), ou d'une planète océanique ? Il me semble que le néologisme approprié pour "arriver sur un corps céleste" manque encore...

Bref : compte tenu de la technique expérimentée aujourd'hui, je parlerais volontiers, plus spécifiquement, d'harponnage !
Avatar de l’utilisateur
T. D. R.
Radieux
Messages : 229
Enregistré le : 23 décembre 2013 à 14:26
Contact :

Re: Rosetta rejoint la comète Tchouri

Messagepar T. D. R. » 12 novembre 2014 à 15:02

Clément a écrit :Pour suivre l'atterrissage (acomettisage?) en direct, à partir de 15h30, c'est là :
http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/11542-gp ... philae.php

Le verbe alunir a été inventé en même temps que la conquête spatiale (enfin, je crois... Cyrano de Bergerac, peut-être, en son temps?), mais l'événement était tellement important pour l'histoire humaine qu'il fallait probablement marquer le coup avec un néologisme. Pour ceux qui commentaient en direct les images de 1969, le verbe atterrir ne devait pas suffire, intellectuellement, émotionnellement, à décrire toute la magie du moment - alunir renforçait considérablement le caractère exceptionnel de l'aventure. J'avais neuf ans, à l'époque, et je me souviens très bien que les journalistes usaient et abusaient du terme, et tout le monde trouvait cela normal; nous vivions tous un moment unique. Cela devait être fait, d'une certaine manière. Et le terme sonnait bien, en plus.
Maintenant, 45 ans plus tard, moi, je pense que par nostalgie, alunir devrait continuer à décrire la conquête spatiale des années 1960, mais que pour le reste - à venir tôt ou tard - atterrir suffirait amplement, quelle que soit la surface ou la nature du corps céleste concerné. C'est l'idée de ce dernier mot qu'il faut retenir, pas son étymologie, Clément.
Modifié en dernier par T. D. R. le 13 novembre 2014 à 16:21, modifié 2 fois.

Retourner vers « Sciences »