Les Perséides, de Robert Charles Wilson (septembre 2014)

Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude Dunyach
Radieux
Messages : 220
Enregistré le : 20 avril 2009 à 16:34
Localisation : Blagnac

Re: Les Perséides, de Robert Charles Wilson (septembre 2014)

Messagepar Jean-Claude Dunyach » 26 septembre 2014 à 10:29

C'est marrant, mais le recueil commence par une incongruité mathématique (disons une énorme bourde). L'auteur dit:
"La somme de deux nombres premiers était toujours paire... ce qui n'avait toutefois jamais été prouvé, pas même par le mathématicien Fermat."
D'abord, énoncé tel quel, c'est faux. 2 est un nombre premier (c'est le seul nombre premier pair, ce qui est élémentaire à démontrer) et la somme de 2 et d'un autre nombre premier est impaire.
Ensuite, le fait que la somme de deux nombres premiers autres que 2 soit toujours paire est élémentaire à démontrer (la somme de deux impairs est paire). Pas besoin de réveiller le fantôme de Fermat :-)
C'est d'autant plus bizarre, cette erreur, que la phrase en question ne sert rigoureusement à rien dans la nouvelle.
Ca n'empêche pas le reste du recueil d'être sympa, je trouve.
Je compte pour un. Comme chacun de vous.

http://www.dunyach.fr/
Soleilvert
Radieux
Messages : 250
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Les Perséides, de Robert Charles Wilson (septembre 2014)

Messagepar Soleilvert » 26 septembre 2014 à 23:46

L'avantage du blog sur le papier : on peut toujours retoucher une bourde après publication.Les moindres compétences rédactionnelles sont compensées par l'usage immodéré du papier de verre. Et je ne m'en prive pas.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 2816
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Les Perséides, de Robert Charles Wilson (septembre 2014)

Messagepar Olivier Girard » 03 octobre 2014 à 11:09

thomasday a écrit :Chez Yossarian

TD
Un chouette papier, dans lequel je me retrouve beaucoup.
Avatar de l’utilisateur
Michel B
Vandale du vide
Messages : 4
Enregistré le : 12 août 2013 à 21:23
Localisation : Île-de-France

Les Perséïdes : lecture recommandée

Messagepar Michel B » 04 octobre 2014 à 22:26

Bon recueil de nouvelles, plus ou moins reliées entre elles par un décor commun : la ville de Toronto et une étrange échoppe de bouquiniste. Chacun préférera telle ou telle histoire, elles ne sont pas toutes du même niveau, mais aucune n'est mauvaise. Dans chacune, une belle image ou une idée qui accroche l'imagination.
Il est beaucoup question dans ces textes de ce qui se cache, ou que nous ne percevons pas, derrière les apparences que nous prenons pour la réalité. C'est un genre de fantastique contemporain, dans lequel la rupture de la cohérence du monde, en fait de nos représentations du monde, laisse entrevoir une réalité d'un ordre supérieur.
Je l'ai lu en numérique, mais vais me l'offrir en papier pour le relire.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8516
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Les Perséides, de Robert Charles Wilson (septembre 2014)

Messagepar Erwann » 07 octobre 2014 à 12:43

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8516
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Les Perséides, de Robert Charles Wilson (septembre 2014)

Messagepar Erwann » 09 octobre 2014 à 14:07

Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 2816
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Les Perséides, de Robert Charles Wilson (septembre 2014)

Messagepar Olivier Girard » 19 octobre 2014 à 10:16

"Une grande force se dégage de ce recueil à l’imaginaire diabolique, les nouvelles se complètent, se répondent. Robert Charles Wilson sait nous toucher, trouver des sujets pour mieux nous interpeller. La construction est imparable, elle fait mouche et « Les Perséides » marque en profondeur ses lecteurs." Tel est en tout cas l'avis de François Schnebelen sur la Yozone.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8516
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Les Perséides, de Robert Charles Wilson (septembre 2014)

Messagepar Erwann » 22 octobre 2014 à 09:15


Retourner vers « Les livres du Bélial' »