Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Avatar de l’utilisateur
T. D. R.
Radieux
Messages : 234
Enregistré le : 23 décembre 2013 à 14:26
Contact :

Re: Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Messagepar T. D. R. » 16 septembre 2014 à 17:37

Cornwall a écrit :
T. D. R. a écrit :L'avis de Cornwall (La prophétie des ânes) sur Drift:

http://laprophetiedesanes.blogspot.fr/2014/09/drift-de-thierry-di-rollo.html#more.

Qu'elle en soit ici chaleureusement remerciée.
Et pour lui répondre (succinctement):
1. Non, il n'y aura pas "d'autre tome dans cet univers", malgré "la fin ouverte qui nous laisse avec bon nombre de questions". Drift n'a pas été écrit dans ce but. Au demeurant, fin ouverte, oui, pourquoi pas, après tout. Bon nombre de questions en suspens? Non, chère Cornwall. Ou alors si peu.
2. J'ai expliqué ici même (un peu plus haut dans le fil) le pourquoi du quand du où du comment de la copie d'ADN. Quant à l'intérêt des veilleurs blancs pour l'intrigue, il est, ce me semble, évident.



Merci beaucoup pour les précisions, je comprends l'idée d'épée de Damoclès pour Darker, j'ai d'ailleurs bien ressenti la tension supplémentaire sur les épaules de Darker.
Pour la fin ouverte, certes du point vue de Darker, difficile d'avoir une piste plus froide. En fait, je me positionnais sur les restes de la terre et le devenir de la nouvelle planète.
Mais en prenant compte ce fil de discussion et en positionnant mon curseur d'espoir de l'espèce humaine sur zéro, d'un coup j'ai les réponses à mes questions, merci.

De rien, chère Cornwall. C'est moi qui vous remercie pour votre lecture curieuse (dans le sens positif du terme) et argumentée.
Quant à ce que vous dites concernant le futur de la nouvelle planète, c'est bien ainsi que j'avais interprété votre propos concernant la fin ouverte.
Avatar de l’utilisateur
Space opera
Axiomatique
Messages : 179
Enregistré le : 31 janvier 2013 à 13:14
Localisation : Lyon

Re: Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Messagepar Space opera » 16 septembre 2014 à 23:27

W a écrit :
Space opera a écrit :Par contre, je regrette que Kenny ne soit pas davantage mise en avant dans la partie du Drift.
C'est parce qu'ils l'ont tué avant, essaie de suivre !

Mais je voulais dire : des souvenirs d'elle, de la mélancolie, des hallucinations. De la folie, peut-être ! Il y a avait des possibilités très intéressantes qui n'ont pas été exploitées.
« Il est bien difficile de croire que tant de merveilles dans le monde soient l’effet du hasard et de la chimie seulement. » René Barjavel
Avatar de l’utilisateur
Lune
Patrouilleur temporaire
Messages : 25
Enregistré le : 21 avril 2009 à 15:01
Localisation : Breizh
Contact :

Re: Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Messagepar Lune » 18 septembre 2014 à 14:46

Très bel objet et excellente lecture. Merci !
Ce n'est pas parce que je dis n'importe quoi que j'ai tort. Et je le dis .
Avatar de l’utilisateur
T. D. R.
Radieux
Messages : 234
Enregistré le : 23 décembre 2013 à 14:26
Contact :

Re: Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Messagepar T. D. R. » 18 septembre 2014 à 15:41

Lune a écrit :Très bel objet et excellente lecture. Merci !

Très heureux, vraiment, que Drift vous ait plu, chère Lune. Etant allé de ce pas visiter Un papillon dans la lune, j'ai compris que vous vous réserviez pour la chronique à venir.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8511
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Messagepar Erwann » 19 septembre 2014 à 06:55

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8511
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Messagepar Erwann » 19 septembre 2014 à 07:47

Avatar de l’utilisateur
saimonax
Axiomatique
Messages : 159
Enregistré le : 28 septembre 2012 à 12:45
Contact :

Re: Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Messagepar saimonax » 19 septembre 2014 à 12:20

Je souscris : la première partie est magistrale. Une ambiance vraiment unique, crade et romantique, moitié fantaisiste moitié scientifique (d'un côté l'insecte géant, de l'autre le blaster qui m'a fait penser au positron de blame!), sorte de western post-apo stylé. La deuxième partie est un peu plus classique, je m'y suis un peu moins retrouvé, je n'arrivais pas vraiment à m'interesser au sort de ces gars dans l'espace ; moi ce qui me bottait c'était plutôt celui des mecs restés sur terre, voué à l'extinction ! Mais ça je pense qu'il va falloir aller chercher dans les autres livres de monsieur Di Rollo (coucou monsieur, j'aime beaucoup ce que vous faites)
Avatar de l’utilisateur
T. D. R.
Radieux
Messages : 234
Enregistré le : 23 décembre 2013 à 14:26
Contact :

Re: Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Messagepar T. D. R. » 19 septembre 2014 à 13:03

saimonax a écrit :([...] j'aime beaucoup ce que vous faites)

Merci à vous.
Avatar de l’utilisateur
Space opera
Axiomatique
Messages : 179
Enregistré le : 31 janvier 2013 à 13:14
Localisation : Lyon

Re: Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Messagepar Space opera » 19 septembre 2014 à 15:46

« Il est bien difficile de croire que tant de merveilles dans le monde soient l’effet du hasard et de la chimie seulement. » René Barjavel
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8511
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Drift, de Thierry Di Rollo (mai 2014)

Messagepar Erwann » 22 septembre 2014 à 20:07


Retourner vers « Les livres du Bélial' »