Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Avatar de l’utilisateur
Apophis
Radieux
Messages : 218
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Apophis » 06 mars 2017 à 18:13

Soleilvert a écrit :... un cas de conscience ...


Ou The cold equations de Tom Godwin.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8246
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Erwann » 06 mars 2017 à 18:31

Chez Un bouquin sinon rien.
L'auteur de ce billet n'est pas le premier à qui la structure de la novella, avec sa narration alternée décalée temporellement, semble avoir posé problème. Pour ma part, ça m'avait paru assez clair, mais bon…
Avatar de l’utilisateur
W
Cookie Monster
Messages : 522
Enregistré le : 19 avril 2009 à 18:53

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar W » 06 mars 2017 à 18:34

Erwann a écrit :L'auteur de ce billet n'est pas le premier à qui la structure de la novella, avec sa narration alternée décalée temporellement, semble avoir posé problème. Pour ma part, ça m'avait paru assez clair, mais bon…
La rançon de la gloire ?
It is a great honor to be here with all of my friends. So amazing + will Never Forget!
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Radieux
Messages : 218
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Apophis » 06 mars 2017 à 20:23

Erwann a écrit :Chez Un bouquin sinon rien.
L'auteur de ce billet n'est pas le premier à qui la structure de la novella, avec sa narration alternée décalée temporellement, semble avoir posé problème. Pour ma part, ça m'avait paru assez clair, mais bon…


Si ça peut te rassurer, ça m'a paru clair à moi aussi. Et si ma mémoire est bonne, il avait déjà eu du mal avec L'homme qui mit fin à l'histoire (il l'avait trouvé "compliqué à comprendre" à cause du mode de narration choisi), donc le souci se situe sans doute plus de son côté que de celui d'Egan ou de ta traduction (impeccable, d'ailleurs, bravo).
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8246
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Erwann » 06 mars 2017 à 21:26

Apophis a écrit :Si ça peut te rassurer, ça m'a paru clair à moi aussi. Et si ma mémoire est bonne, il avait déjà eu du mal avec L'homme qui mit fin à l'histoire (il l'avait trouvé "compliqué à comprendre" à cause du mode de narration choisi), donc le souci se situe sans doute plus de son côté que de celui d'Egan ou de ta traduction (impeccable, d'ailleurs, bravo).

Très possible. Egan et Liu n'ont pas fait dans la facilité non plus : leurs novellas sont moins immédiates que Le Choix par exemple, et leur choix narratifs peuvent déconcerter pour des lecteurs moins aguerris. (Je me souviens que mon premier "livre dont vous êtes le héros", je l'ai commencé dans l'ordre de numérotation des paragraphes, donc bon, je ne moque pas.)
Pour la traduction, merci. Elle doit beaucoup aux yeux vigilants des Quarante-Deux, Pierre-Paul et Olivier : le texte s'est révélé plus ardu à traduire qu'il m'avait paru de prime abord. La prose d'Egan est faussement simple.
Soleilvert
Radieux
Messages : 221
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Soleilvert » 07 mars 2017 à 00:53

Erwann a écrit :Chez Un bouquin sinon rien.
L'auteur de ce billet n'est pas le premier à qui la structure de la novella, avec sa narration alternée décalée temporellement, semble avoir posé problème. Pour ma part, ça m'avait paru assez clair, mais bon…


Argh le texte entre les textes !

Image
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8246
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Erwann » 10 mars 2017 à 12:03

Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 1384
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar JDB » 11 mars 2017 à 00:11

Soumis à votre appréciation, comme disait Rod Serling.
A la lecture de cet excellent texte, j'ai remarqué que certains noms français (ou pas que) avait une consonance bizarre, et comme je suis amateur d'anagrammes, je les ai regardés de plus près.
Résultats quelque peu surprenants.
L'anagrammeur me propose quatre solutions pour SIVADIER: VIDERAIS, DEVIRAIS, DERIVAIS et surtout DIVISERA.
Pour DENISON, on obtient ONDINES, INONDES et surtout DENIONS.
Enfin, VIERIA donne IVRAIE.
J'ai transmis l'info à Erwann, qui a contacté l'auteur: ce n'est qu'une coïncidence (enfin, plusieurs), car Egan maîtrise trop mal le français pour avoir pensé à ça.
Dommage.
JDB
“Moi, je l’ai jetée au feu. Si vous la gardez, je ne veux pas être responsable de ce qui vous arrivera.”

Retourner vers « Les livres du Bélial' »