Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

captain penobo
Patrouilleur temporel
Messages : 93
Enregistré le : 22 octobre 2015 à 11:27

Re: Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

Messagepar captain penobo » 07 mars 2017 à 19:36

Ouais ! franchement je chope une demi molle en voyant ça !
Ils n'auront même pas le temps de prendre un milligramme de poussière sur le présentoir de mon libraire...
Bravo les petits gars vous échappez encore une fois au bagne de Cassiopée et à ses terribles matons Dénébiens aux tentacules libidineuses !
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 1848
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

Messagepar M » 07 mars 2017 à 21:45

Ils ont de la gueule. Je vais sûrement me laisser tenter aussi.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Lutin
Radieux
Messages : 272
Enregistré le : 24 juillet 2009 à 15:15
Contact :

Re: Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

Messagepar Lutin » 12 mars 2017 à 11:13

C'est un peu à l'image des Flandry ou niveau du pulp, non?
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 560
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 12 mars 2017 à 15:39

Lutin a écrit :C'est un peu à l'image des Flandry ou niveau du pulp, non?


D'un point de vue scénaristique, ce n'est pas faux : on fait appel à Flandry comme au capitaine Futur pour résoudre des crises. Sur le plan stylistique, ce serait exagéré. Flandry est plus tardif, plus ironique, plus sophistiqué (il y a presque passage du témoin, puisque la première nouvelle de Flandry paraît dans le Planet Stories de janvier 1951 alors que la dernière du capitaine Futur sort dans Startling Stories en mai de la même année). CF est plus naïf, plus juvénile -- mais exubérant.

Je ne peux qu'encourager à lire les trois chapitres des deux titres qu'on offre en échantillons pour se faire une idée -- avec le caveat que le deuxième roman de la série, À la rescousse, nous paraît, à Olivier comme à moi, supérieur au premier, où le ton et l'ambiance et le rythme se cherchent encore un peu.
Avatar de l’utilisateur
Lutin
Radieux
Messages : 272
Enregistré le : 24 juillet 2009 à 15:15
Contact :

Re: Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

Messagepar Lutin » 12 mars 2017 à 20:40

Pierre-Paul Durastanti a écrit :
Lutin a écrit :C'est un peu à l'image des Flandry ou niveau du pulp, non?


D'un point de vue scénaristique, ce n'est pas faux : on fait appel à Flandry comme au capitaine Futur pour résoudre des crises. Sur le plan stylistique, ce serait exagéré. Flandry est plus tardif, plus ironique, plus sophistiqué (il y a presque passage du témoin, puisque la première nouvelle de Flandry paraît dans le Planet Stories de janvier 1951 alors que la dernière du capitaine Futur sort dans Startling Stories en mai de la même année). CF est plus naïf, plus juvénile -- mais exubérant.

Je ne peux qu'encourager à lire les trois chapitres des deux titres qu'on offre en échantillons pour se faire une idée -- avec le caveat que le deuxième roman de la série, À la rescousse, nous paraît, à Olivier comme à moi, supérieur au premier, où le ton et l'ambiance et le rythme se cherchent encore un peu.


Merci pour cette précision. ILs sont sur mes tablettes dans tous les cas!
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8437
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

Messagepar Erwann » 16 mars 2017 à 09:59

L'Empereur de l'espace et À la rescousse sont dès à présent disponibles, en papier comme en numérique, dans toutes les bonnes librairies des Neuf mondes et sur belial.fr.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8437
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

Messagepar Erwann » 17 mars 2017 à 19:17

Plus rapide que le Comète, Apophis, avec la première critique de L'Empereur de l'espace.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 2811
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

Messagepar Olivier Girard » 23 mars 2017 à 11:17

François Schnebelen a écrit :Si « Les vandales du vide » de Jack Vance, le premier volume de la collection Pulps, accuse clairement son âge alors qu’il est plus récent (1950), la série du « Capitaine Futur » se révèle d’un tout autre calibre. C’est du space op’ qui fait oublier ses défauts inhérents à l’ancienneté, par une aventure de tous les instants avec un grand A. La galerie de personnages marque les esprits et ensemble ils sont capables de surmonter toutes les épreuves. En leur compagnie, les lecteurs peuvent se promener sur les surfaces les plus inhospitalières en toute insouciance et sans tiquer. La magie Edmond Hamilton fonctionne à plein.
L'avis de François Schnebelen, donc, à lire en intégralité sur la Yozone.
Avatar de l’utilisateur
Delenn
Patrouilleur temporel
Messages : 82
Enregistré le : 25 janvier 2012 à 17:14

Re: Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

Messagepar Delenn » 23 mars 2017 à 12:38

J'en suis à la page 50 et effectivement, même si quelques allusions font un peu daté, on n'y fait pas vraiment attention. On rentre à fond dans l'aventure et les pages se tournent toutes seules ;)
J'étais fan du capitaine Flam quand j'étais petite et là je m'y retrouve à fond. Comme j'ai la série en DVD, je la regarderai à nouveau quand j'aurai fini les livres pour comparer ;)
En tout cas merci au Bélial !
captain penobo
Patrouilleur temporel
Messages : 93
Enregistré le : 22 octobre 2015 à 11:27

Re: Capitaine Futur (cycle), Edmond Hamilton (mars 2017)

Messagepar captain penobo » 23 mars 2017 à 21:19

ai commencé la lecture du premier tome
certes, certaines situations et scènes sont marquées par les décennies mais bon dieu que c'est rafraîchissant, emballant et plaisant de se laisser emporter par cette fougue d'écriture et ce sens du rythme (c'est pulps, on tourne les pages avec entrain) qualités dont de nombreux'écrivains actuels devraient s'inspirer !
Une lecture qui vous permet de vérifier si vous avez gardé en vous un peu de votre âme d'enfant, cette capacité à se laisser envoûter par le souffle de l'aventure...

Retourner vers « Les livres du Bélial' »