Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Soleilvert
Little Green Man
Messages : 319
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Messagepar Soleilvert » 28 mai 2018 à 15:34

Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 1606
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Messagepar JDB » 28 mai 2018 à 16:21


Je ne risque pas de l'oublier, vu que je l'ai cotraduit.
D'après une allusion dans Slow Dancing Through Time, qui date de 1990, Dozois et Martin avaient déjà 80 pages de texte, et le titre de Shadow Twin. Ils ont ensuite embarqué Daniel Abraham, et la novella est parue en 2005. Puis Abraham l'a étoffée pour produire le roman Hunter's Run, paru en 2007.
Moralité: ne jetez jamais rien.
JDB
PS: Dans le "Travel Diary" mentionné plus haut, Dozois décrit malicieusement l'acharnement de GRR Martin à passer une heure chaque soir après les soirées pub à écrire le roman de "Big Commercial Fantasy" qui va le rendre riche à millions...
Baskerville: la collection de polars victoriens, pour ceux qui aiment le parfum des vieux magazines anglais poussiéreux oubliés dans le grenier et de naphtaline de placard.
Soleilvert
Little Green Man
Messages : 319
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Messagepar Soleilvert » 28 mai 2018 à 20:17

Il y a quelque temps, il a demandé (toujours sur facebook) si des lecteurs seraient intéressés par une intégrale de ses journaux de voyage


C''est la grande misère de notre littérature de genre favorite. Tout heureux de voir traduites les oeuvres essentielles d'un auteur, le lecteur passionné et résigné sait quà moins de maitriser la langue de Shakespeare, il ignorera tout des textes annexes, du paratexte qui lui octroierait un angle de vue plus large.
Soleilvert
Little Green Man
Messages : 319
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Messagepar Soleilvert » 31 mai 2018 à 19:05

Dans Strange Days, un gros recueil-rétrospective paru en 2001, avec plein de témoignages de ses amis et admirateurs,figure son journal de voyage de 1995 (Angleterre et Ecosse, à l'occasion de la Worldcon de Glasgow)


Un Stevenson inversé en quelque sorte ...
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9378
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Messagepar Erwann » 12 juin 2018 à 11:56

Le Fini des mers est désormais disponible à la précommande !
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9378
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Messagepar Erwann » 14 juin 2018 à 15:42

Le petit nouveau de la collection est là (et il est beau) :

Image

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
Radieux
Messages : 242
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Messagepar FeydRautha » 18 juin 2018 à 12:48

Critique uchronique, ou violation de causalité, c'est chez l'ours inculte que ça se passe.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Little Green Man
Messages : 371
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Messagepar Apophis » 18 juin 2018 à 13:55

Précommande directement chez le Belial', plus probablement.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
Radieux
Messages : 242
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Messagepar FeydRautha » 18 juin 2018 à 14:03

C'est tout de suite moins poétique.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9378
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Le Fini des mers, Gardner Dozois (juin 2018)

Messagepar Erwann » 18 juin 2018 à 14:13

On peut envisager aussi une lecture en VO, avec une critique publiée exprès dix jours avant la date de la sortie de la VF… mais comme Apophis, je parie aussi sur une précommande (on en a servi quelques unes en milieu de semaine dernière) plutôt qu'une violation de la causalité de notre continuum espace-temps.

Retourner vers « Les livres du Bélial' »