Bifrost n° 87 : spécial Jean Ray (juillet 2017)

jlb73
Patrouilleur temporaire
Messages : 29
Enregistré le : 14 avril 2016 à 13:10

Re: Bifrost n° 87 : spécial Jean Ray (juillet 2017)

Messagepar jlb73 » 10 juillet 2017 à 17:26

Reste toujours le souci de la page 203 ...
jlb73
Patrouilleur temporaire
Messages : 29
Enregistré le : 14 avril 2016 à 13:10

Re: Bifrost n° 87 : spécial Jean Ray (juillet 2017)

Messagepar jlb73 » 10 juillet 2017 à 17:27

En moins de vingt ans, entre 1953 et 1971, Richard Matheson publie huit romans et quatre-vingt douze nouvelles. Si cette période correspond finalement aux débuts de notre auteur, il s’agit aussi de sa plus remarquable d’un strict point de vue littéraire. De ces huit romans, quatre ressortissent des genres qui nous occupent : Je suis une légende (1954), L’Homme qui rétrécit (1956), Échos (1958) et La Maison des damnés (1971). Quatre romans, dont trois chefs-d’œuvre. Thomas Day s’attaque au dernier d’entre eux, une pièce maîtresse qui réinvente totalement la littérature fantastique moderne, et qu’il place en perspective d’un illustre prédécesseur, l’incontournable Maison hantée (1959) de Shirley Jackson, dessinant de fait une ébauche de cartographie du fantastique contemporain, deux œuvres qui pousseraient bientôt un autre génie à accoucher d’un chef-d’œuvre, le Shining (1977) de Stephen King…
En en tête de l'esquisse du Dicksonnaire
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 571
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: Bifrost n° 87 : spécial Jean Ray (juillet 2017)

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 10 juillet 2017 à 21:01

Tu parles visiblement de l'édition électronique. On fait remonter ça à qui de droit, et ce sera rectifié, avec possibilité de télécharger la version amendée, bien sûr. Cette erreur ne figure pas dans l'édition papier. Désolés, ceci dit !
jlb73
Patrouilleur temporaire
Messages : 29
Enregistré le : 14 avril 2016 à 13:10

Re: Bifrost n° 87 : spécial Jean Ray (juillet 2017)

Messagepar jlb73 » 11 juillet 2017 à 08:58

Oups, oui bien sur c'est la version électronique.

J'adore Belial qui joue le jeu du numérique à savoir des oeuvres de qualité sous ce format et à des prix plus qu'intéressants par rapport à la version papier et avec ma Kobo, sans DRM, c'est un bonheur.
Je joue aussi le jeu à savoir ne pas les diffuser via les réseaux.
Cela ne m'a pas empêché de dévorer cette version et d'avoir fini la revue, cela m'a donné encore des idées de lecture y compris d'anciens classiques qui m'avaient échappé. Et en lisant à minima 3 heures par jour, cela a son importance :)
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 571
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: Bifrost n° 87 : spécial Jean Ray (juillet 2017)

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 11 juillet 2017 à 15:31

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8523
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Bifrost n° 87 : spécial Jean Ray (juillet 2017)

Messagepar Erwann » 24 juillet 2017 à 16:03

jlb73
Patrouilleur temporaire
Messages : 29
Enregistré le : 14 avril 2016 à 13:10

Re: Bifrost n° 87 : spécial Jean Ray (juillet 2017)

Messagepar jlb73 » 31 juillet 2017 à 20:59

Salut,

Je pense que ce sont les vacances pour Bélial, pas de correction pour la version numérique ?

Bon, je vérifierais en septembre :)
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2073
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Bifrost n° 87 : spécial Jean Ray (juillet 2017)

Messagepar Clement » 07 août 2017 à 17:40

N'hésitez pas à nous préciser les problèmes que vous rencontrez avec la version numérique qu'on puisse proposer une version corrigée. Pour info, on sous-traitait jusqu'à présent la fabrication du Bifrost numérique, mais à partir du prochain numéro, on va faire ça en interne, comme tous nos autres titres.
jlb73
Patrouilleur temporaire
Messages : 29
Enregistré le : 14 avril 2016 à 13:10

Re: Bifrost n° 87 : spécial Jean Ray (juillet 2017)

Messagepar jlb73 » 07 août 2017 à 19:24

Tous les détails sont sur mon message du 10 juillet :)
Une coquille , je laisse tomber mais là , c'est un paragraphe.

Retourner vers « La revue Bifrost »