Bifrost n° 89 : dossier Nancy Kress (janvier 2018)

Salomé
Patrouilleur temporaire
Messages : 21
Enregistré le : 22 avril 2009 à 17:41

Re: Bifrost n° 89 : dossier Nancy Kress (janvier 2018)

Messagepar Salomé » 31 janvier 2018 à 12:28

entendu un argument horrible, l'autre jour à la radio, disant que ceux qui employaient "autrice" (ou "auteure") le faisaient dans le but d'indiquer que les écrits de la personne concernée seraient moins bons puisque venant d'une femme

Ce n'est pas un argument horrible, c'est un argument d'une autre époque.
C'est un argument des féministes des années 1960, qui voulaient être directeur, écrivain, éditeur.
Parce que, effectivement, à l'époque, ceux qui employaient la féminisation le faisaient bien souvent dans un but dépréciatif. Leur revendication d'égalité passait alors par la revendication d'un titre identique.

Le sexe n'est peut-être pas une information si importante. Nous sommes des humains, tous et avant tout. Le sexe , bon...surtout que ça ne définit pas grand chose le sexe. Si le sexe est si important, alors l'origine aussi, la couleur de peau aussi.

ça définit beaucoup de choses le sexe. Ca définit l'éducation que l'on reçoit, le rapport que l'on a à son corps, à sa sexualité, bien souvent les professions que l'on s'imagine exercer et celles qu'on exerce, la liberté que l'on a dans les espaces publics, certaines trouilles, le rôle que l'on tient dans sa famille, etc.
Ce n'est pas la seule chose déterminante, mais c'est très déterminant.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Disciple de Griaule
Messages : 424
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Bifrost n° 89 : dossier Nancy Kress (janvier 2018)

Messagepar Aldaran » 31 janvier 2018 à 21:28

Salomé a écrit :
entendu un argument horrible, l'autre jour à la radio, disant que ceux qui employaient "autrice" (ou "auteure") le faisaient dans le but d'indiquer que les écrits de la personne concernée seraient moins bons puisque venant d'une femme

Ce n'est pas un argument horrible, c'est un argument d'une autre époque.
C'est un argument des féministes des années 1960, qui voulaient être directeur, écrivain, éditeur.
Parce que, effectivement, à l'époque, ceux qui employaient la féminisation le faisaient bien souvent dans un but dépréciatif. Leur revendication d'égalité passait alors par la revendication d'un titre identique.

« Horrible » était peut-être un peu fort. Je propose « idiot ».
La femme qui avançait cet argument (idiot, selon moi, donc) à la radio, ne le faisait pas en 1960 mais il y a tout au plus une semaine.
Je comprends ce que tu veux dire mais, à mon sens, « argument d'une autre époque » n’annule pas « argument idiot ».
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
L'équipe du Bélial'
Messages : 144
Enregistré le : 03 janvier 2011 à 11:18
Contact :

Re: Bifrost n° 89 : dossier Nancy Kress (janvier 2018)

Messagepar Lhisbei » 01 février 2018 à 11:15

Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
L'équipe du Bélial'
Messages : 144
Enregistré le : 03 janvier 2011 à 11:18
Contact :

Re: Bifrost n° 89 : dossier Nancy Kress (janvier 2018)

Messagepar Lhisbei » 02 février 2018 à 18:57

Avatar de l’utilisateur
Gilthanas
Vandale du vide
Messages : 2
Enregistré le : 07 août 2017 à 08:05
Localisation : Campagne

Re: Bifrost n° 89 : dossier Nancy Kress (janvier 2018)

Messagepar Gilthanas » 05 février 2018 à 21:54

Si je lis Bifrost à chaque parution, j'ai plutôt tendance, sauf quelques exceptions, à vite oublier les nouvelles que j'y trouve. Mais là, la sélection du dernier numéro va me lancer un bon souvenir pendant un long moment ! A tel point que je le fais tourner autour de moi pour que mes proches découvrent ces petites perles !
Avatar de l’utilisateur
scifictif
Prince-Marchand
Messages : 929
Enregistré le : 29 avril 2009 à 14:02

Re: Bifrost n° 89 : dossier Nancy Kress (janvier 2018)

Messagepar scifictif » 06 février 2018 à 17:02

Salomé a écrit :
Le sexe n'est peut-être pas une information si importante. Nous sommes des humains, tous et avant tout. Le sexe , bon...surtout que ça ne définit pas grand chose le sexe. Si le sexe est si important, alors l'origine aussi, la couleur de peau aussi.

ça définit beaucoup de choses le sexe. Ca définit l'éducation que l'on reçoit, le rapport que l'on a à son corps, à sa sexualité, bien souvent les professions que l'on s'imagine exercer et celles qu'on exerce, la liberté que l'on a dans les espaces publics, certaines trouilles, le rôle que l'on tient dans sa famille, etc.
Ce n'est pas la seule chose déterminante, mais c'est très déterminant.

Il y a quelques semaines de ça, marchant dans la rue, j'ai croisé trois femmes voilées.
L'une d'elles disant aux deux autres que ça n'était pas facile de simuler l'indépendance.
Ça m'a glacé.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude Dunyach
Radieux
Messages : 223
Enregistré le : 20 avril 2009 à 16:34
Localisation : Blagnac

Re: Bifrost n° 89 : dossier Nancy Kress (janvier 2018)

Messagepar Jean-Claude Dunyach » 08 février 2018 à 09:51

ZRK a écrit :Je ne connais pas bien tout ça mais de ce qu'elle dit, ça sous entend qu'il y a des structures, c'est pas de l'entraide anarchique j'ai l'impression. Je ne suis pas sur qu'en France on possèdes des associations ou sites dont c'est le point principal. En France, on a la mode du coaching (ça coûte un bras) et quelques ateliers. Pourquoi ce serait contreproductif ? Parce qu'on ne fait jamais l'unanimité, qu'il y aura toujours quelqu'un pour dire qu'il faut revoir ci ou ça ? Pas faux.


Euh, comment dirais-je...
Il y a en France des structures et des sites qui justement organisent l'entraide des auteurs, en particulier dans nos genres favoris. Je peux te citer en particulier les Cocyclics (l'association "Tremplin de l'Imaginaire"), qu'on trouve ici:
https://cocyclics.org
Avec leur forum ici:
https://cocyclics.tremplinsdelimaginaire.com/index.php

Parmi les gens que Cocyclics a aidé à émerger professionnellement, tu trouveras Aurélie Wellenstein, Olivier Gay, Nadia Coste, Paul Béorn, Cindy van Wilder, Anthony Boulanger, Roxanne Dambre, Jean-Sébastien Guillermou, Christophe Nicolas et plein d'autres...

Pour leurs dix ans, ils ont eu droit à une page sur ActuSF, ici:
http://www.actusf.com/spip/CoCyclics-Les-10-ans.html

Et il y a en France d'autres structures que Cocyclics (qui est celle que je connais le mieux et à laquelle je collabore). Je les laisse s'exprimer, si elles le souhaitent.

Je vous poutoune,
Je compte pour un. Comme chacun de vous.

http://www.dunyach.fr/
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude Dunyach
Radieux
Messages : 223
Enregistré le : 20 avril 2009 à 16:34
Localisation : Blagnac

Re: Bifrost n° 89 : dossier Nancy Kress (janvier 2018)

Messagepar Jean-Claude Dunyach » 08 février 2018 à 09:54

Et j'ajoute que j'ai vraiment été bluffé par les nouvelles de ce n°89. D'abord celle de Linda Nagata, dont j'adore la profondeur et l'émotion, puis un énorme coup de chapeau à Isabelle Dauphin, dont le texte m'a impressionné. Un nom à retenir...
Je compte pour un. Comme chacun de vous.

http://www.dunyach.fr/
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
L'équipe du Bélial'
Messages : 144
Enregistré le : 03 janvier 2011 à 11:18
Contact :

Re: Bifrost n° 89 : dossier Nancy Kress (janvier 2018)

Messagepar Lhisbei » 09 février 2018 à 21:24

Le Club Présences d'Esprits aussi aide les apprentis auteurs. Le club organise des ateliers d'écriture (animés par ex par Lionel Davoust) et des match d'écriture en équipe. Le Club publie aussi deux fanzines trimestriels : Présences d'Esprits et AOC Aventure Onirirques et Compagnie. AOC est consacré à la publication de textes relevant de l'imaginaire par des "nouveaux" ou "jeunes" auteurs. Les textes sont lus et retravaillés par des correcteurs bénévoles.

Certains auteurs reconnus ont commencé par être publiés dans des fanzines dont AOC. Par ex le numéro 16 contenait "La Cigarette", de Sébastien Juillard (auteur de Il faudrait pour grandir oublier la frontière, Dystopia) et "Le Vieux Jardinier des pierres" de Romain Lucazeau (auteur de Latium, Denoël Lunes d'encre). La nouvelle de Ketty Steward est issu à l'origine d'un match d'écriture de Nice fictions 2016. Les textes d'Aurélie Wellenstein ont régulièrement été publiés par AOC. Neufs d'entre eux ont d'ailleurs fait l'objet d'un recueil Ferrous Occire d’Aurélie Wellenstein (une "cuvée spéciale" d'AOC)

Retourner vers « La revue Bifrost »