Hugo 2016

Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 1553
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Hugo 2016

Messagepar JDB » 17 décembre 2016 à 17:47

YTOOTY a écrit :peu pas vous dire, je ne lis pas l'english...
ah monopole de l'édition quand tu nous tiens.... ;)

Très sérieusement, si ton niveau d'anglais est insuffisant pour lire de la prose, et si tu as vraiment envie de lire de la SF non traduite, améliore ton niveau.
En l'espace de deux ou trois ans, durant ma folle jeunesse, j'ai fait des progrès foudroyants en lisant des comic-books dans le texte. Au bout d'un temps, je suis passé aux livres de SF (en commençant par du simple: les novelisations des épisodes de "Star Trek" par James Blish), et, quatre ou cinq ans plus tard, on me demandait des traductions. (Accessoirement, c'est comme ça que j'ai pu amasser au fil des ans l'intégrale SF de Poul Anderson, dont seule une infime partie avait été traduite à l'époque; je pense en avoir tiré profit.)
Autre méthode: tu prends un film anglais ou américain, de préférence un que tu connais déjà et que tu aimes bien, et tu le regarde en VO avec les sous-titres anglais (pas français, ça ne sert à rien). Au bout de quelque temps, si tu es assidu, tu verras que tu comprends tout sans toujours solliciter les sous-titres. Bon, je reconnais que des ST anglais, sur les DVD vendus en France, il n'y en a pas toujours. Mais c'est une méthode.
Si je me souviens bien, c'est comme ça qu'un des intervenants de ce forum a initié ses enfants à l'anglais, avec des dessins animés qu'ils adoraient et connaissaient par coeur.
Comme l'ont dit mes petits camarades ci-dessus, l'édition est une affaire de choix. Et mécaniquement, quand on considère le nombre de nouveautés -- SF, fantasy ou imaginaire au sens général -- publiées chaque années en langue anglaise et le nombre de titres que peuvent publier les éditeurs français, il est impossible de tout traduire.
JDB
Baskerville: la collection de polars victoriens, pour ceux qui aiment le parfum des vieux magazines anglais poussiéreux oubliés dans le grenier et de naphtaline de placard.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Little Green Man
Messages : 389
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Hugo 2016

Messagepar Pyjam » 17 décembre 2016 à 18:07

Il faut regarder les (dernières) séries Star Trek en VO sous-titré VO. Ils parlent tous anglais sans accent et le texte colle à la parole.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Little Green Man
Messages : 324
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Hugo 2016

Messagepar Apophis » 17 décembre 2016 à 18:13

Je plussoie : j'ai suivi quasiment le même parcours que celui décrit par JDB, sauf que j'ai commencé par des suppléments pour Jeu de rôle en VO, avant de passer aux sites internet ou forums en anglais, aux séries en VO (c'est une méthode radicale mais très efficace pour améliorer son niveau d'anglais "de tous les jours" -par opposition à littéraire- et sa connaissance des expressions et de l'argot), pour finir par les romans. Sans compter que pour ces derniers, tous les auteurs ne se valent pas : certains sont faciles à lire (style simple et direct, peu ou pas de slang -argot des rues-), tandis que d'autres peuvent être nettement plus difficiles (que ce soit parce que le texte est blindé de slang -tout ce qui est Cyberpunk, par exemple- ou qu'au contraire, le niveau de langage utilisé soit inhabituellement élevé -Steven Erikson-).

Si tu veux te faire la main, certains éditeurs ou auteurs anglo-saxons proposent des nouvelles, voire des romans entiers gratuitement, accessibles en ligne (sur certains cycles, le tome 1 est disponible gratuitement en VO, que ce soit sur les sites marchands ou celui de l'éditeur).

Retourner vers « Toute l'actu »