Albin Michel Imaginaire

Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 1867
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar M » 27 octobre 2017 à 14:59

Merci pour les précisions.

Qu'est ce qui t'avais retenu à l'époque et ne te retiens plus maintenant ?
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6252
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Thomas Day » 27 octobre 2017 à 15:05

Mais je ne peux pas faire Le cycle baroque chez Albin Michel, non plus...
Donc globalement, rien n'a changé.
Le cycle baroque, il faut 10 000 lecteurs grand format / tome (je sais, j'ai fait les études de coût), donc 30 000 volumes vendus : 15, 9, 6 par exemple.
Aujourd'hui, ce lectorat ne semble tout simplement pas "exister".

GD
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 1867
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar M » 27 octobre 2017 à 15:08

Vu comme ça. J'espère que le lectorat suivra chez Albin Michel. Je ne goûte pas toute les publications dont tu es à l'origine mais souvent ça fait mouche.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Laurent Queyssi
L'équipe du Bélial'
Messages : 35
Enregistré le : 02 novembre 2015 à 10:40

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Laurent Queyssi » 27 octobre 2017 à 15:35

Thomas Day a écrit :Mais je ne peux pas faire Le cycle baroque chez Albin Michel, non plus...
Donc globalement, rien n'a changé.
Le cycle baroque, il faut 10 000 lecteurs grand format / tome (je sais, j'ai fait les études de coût), donc 30 000 volumes vendus : 15, 9, 6 par exemple.
Aujourd'hui, ce lectorat ne semble tout simplement pas "exister".


Bon, après, je n'aurais jamais cru que le lectorat existe pour le Jerusalem de Moore, mais apparemment Inculte sont en train de réussir leur pari. Ils ont été très forts, il faut dire, parce que la déferlante de couves et de papier sur le barbu de Northampton, un auteur de petits mickeys, était ahurissante, à la rentrée.
Cela dit, c'est le genre de "coup" qu'on ne doit pas pouvoir réitérer, même avec un auteur de l'aura de Stephenson qui n'a pas le même statut ici qu'aux US où il est un auteur que 90% des lecteurs de Wired connaissent.

Mais sur le fond, tu as raison, vendre 10000 ex d'un premier tome de Stephenson en France me paraît absolument improbable.
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 1904
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar ubikD » 27 octobre 2017 à 15:37

Désolé pour Varley. Depuis le temps, je ne pensais pas qu'il était encore considéré comme un auteur "denoël".
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6252
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Thomas Day » 27 octobre 2017 à 17:08

Laurent Queyssi a écrit :Cela dit, c'est le genre de "coup" qu'on ne doit pas pouvoir réitérer, même avec un auteur de l'aura de Stephenson qui n'a pas le même statut ici qu'aux US où il est un auteur que 90% des lecteurs de Wired connaissent.


Stephenson c'est pas Alan Moore, il n'est pas aussi iconique, du moins en France.
C'est un authentique N°1 des ventes aux States, notamment avec Anathem (N°1 sur la liste des ventes du New York Times), mais je ne vois même pas comment ça pourrait être reproductible en France...
Je mise plus sur la qualité du livre.

GD
Soleilvert
Radieux
Messages : 253
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Soleilvert » 27 octobre 2017 à 19:26

Thomas Day a écrit :
ubikD a écrit :Petite digression. Relira-t-on du John Varley avec cette nouvelle collection ? Mon petit doigt m'a dit que quelques inédits valent le coup. Et puis la suite et la fin de la trilogie entamée avec Gens de la Lune et Le système Valentine va paraître.


Une fois de plus c'est un auteur Denoël, je n'ai pas l'intention d'aller sur ce terrain-là.

GD


Au moins j'ai une réponse indirecte à ma question (Priest)
Avatar de l’utilisateur
SamuelZiterman
Patrouilleur temporaire
Messages : 35
Enregistré le : 07 mai 2017 à 14:24

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar SamuelZiterman » 28 octobre 2017 à 23:43

Thomas Day a écrit :
SamuelZiterman a écrit :Je ne doute pas de la qualité de la collection à venir, je soulignai surtout l'omniprésence de Lovecraft dans le paysage SFFF français qui me sort un peu par les yeux (je ne sais pas si c'est le cas dans les autres pays). Mais je comprends tout à fait la logique commerciale, il fonctionne comme un produit d'appel !


Ma vision du "phénomène" va, j'espère, un peu au-delà de la dimension commerciale. Je suis souvent "fasciné" et / ou conquis par les textes que l'espèce de lente digestion de l'oeuvre de Lovecraft continue à engendrer. Même de son vivant, il irriguait l'imaginaire américain. Là, avec le recul, les choses sont extrêmement plus larges, diverses, les tentacules s'enfoncent plus profondément. Il y a des tas de textes étonnants. Des choses décalées comme le Matt Ruff où le nom Lovecraft tient de la promesse de pendu, des hommages frontaux, obliques, des "récupérations critiques" voire féministes. Dans les trucs obliques, il y a des textes de Thomas Ligotti ou Laird Barron que j'aimerais bien voir traduits en français. C'est en fait assez vertigineux de voir son influence actuelle, sur la littérature, la BD, le cinéma.
J'ai lu X interviews d'auteurs qui disent grosso modo : "c'était un sale type, mais ce qu'il écrivait était tellement génial".

GD


Merci pour ces précisions quant à ta démarche concernant Lovecraft.
Je ne veux pas que mes propos soient mal interprétés. Je ne critique pas, ou ne remet pas en cause, l’héritage de Lovecraft, mais plutôt l’exploitation tous azimuts de ses œuvres. J’ai du mal à trouver de l’intérêt à certains textes directement ancrés dans l’univers de l’auteur lui-même qui s’apparente à des fans-fictions au final, ou bien des choses banales auxquelles on applique un maquillage cthulhulien. Mais j’imagine que pour certains les lecteurs qui aiment Lovecraft et son univers c’est confortable et rassurant d’avoir des références connues. Comme dans tous les domaines, l'ensemble n’est pas à jeter, il faut séparer le bon grain de l’ivraie.
Mais bon j’ai conscience que c’est un peu vain comme démarche et que mon avis importe peu, du moment qu’il y a des gens à qui cela convient, il en faut pour tout le monde.
Bref, me voilà un peu rassuré concernant le thriller lovecraftien, puisque visiblement la démarche est louable. Dans tous les cas, j'ai hâte d'y jeter un œil.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6252
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Thomas Day » 07 novembre 2017 à 12:39

Bonjour,

Un petit vade mecum sur l'envoi de manuscrits.

Albin Michel Imaginaire est évidemment ouvert aux auteurs de langue française.
Et à tous les genres de l'imaginaire, sauf la « littérature générale déguisée », je me comprends.
Une adresse pour le dépôt des manuscrits est d'ores et déjà disponible.

Chaque éditeur a ses petites manies et/ou petites habitudes.
Je ne prendrai pas de manuscrits "papier".
Je souhaite que les manuscrits me parviennent à un format lisible sur kindle (mobi, PDF, docx), ils doivent être « libres de droit » (une évidence pas toujours bien comprise) et accompagné d'un résumé très court, 1000 signes suffisent ; je ne juge pas les résumés mais les manuscrits. Cela dit, un résumé bien foutu, intriguant, peut faire le même effet qu'une super bande-annonce. C'est-à-dire créer du désir.

Une taille minimum de 200 000 signes est souhaitée, en dessous ce n'est plus un roman. Je ne cherche ni novellae, ni recueils de nouvelles, ni nouvelle esseulée. Inutile donc de m'en faire parvenir, même pour avis.
Vos chances d'être retenus seront très minces si vous me présentez le premier tome d'une trilogie de fantasy. Les œuvres présentées peuvent appeler une suite, une préquelle, un spin-off, pourquoi pas, mais doivent être complètes au moment de la soumission et tenir toute seules.

Vous pouvez me contacter en MP pour avoir l'adresse de dépôt des manuscrits.

GD
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude Dunyach
Radieux
Messages : 220
Enregistré le : 20 avril 2009 à 16:34
Localisation : Blagnac

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Jean-Claude Dunyach » 07 novembre 2017 à 13:51

J'avais acheté Anathem pour Bragelonne, effectivement. La traduction avait été confiée à Jean-Louis Trudel (qui en plus d'être un auteur est un spécialiste de l'histoire des sciences, ce qui s'est révélé utile).
Problème, la traduction s'est révélée très difficile - le texte est bourré de pièges sémantiques, de références techniques obscures, etc. Bref, on a baissé les bras (il n'y a eu qu'une grosse moitié de traduite).
J'attends avec impatience de voir ce que ça va donner en français. J'avais adoré ce bouquin. Il mérite vraiment qu'on se jette dessus.
Je compte pour un. Comme chacun de vous.

http://www.dunyach.fr/

Retourner vers « Toute l'actu »