Albin Michel Imaginaire

Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
Axiomatique
Messages : 175
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar FeydRautha » 11 juin 2018 à 18:25

Oh oh. J'ai l'impression que ça va me plaire ça.
Une question tout de même : certains sites américains parlent de série. C'est un roman indépendant ou il fait partie d'une série ?
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Patrouilleur temporel
Messages : 50
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 11 juin 2018 à 19:07

FeydRautha a écrit :Oh oh. J'ai l'impression que ça va me plaire ça.
Une question tout de même : certains sites américains parlent de série. C'est un roman indépendant ou il fait partie d'une série ?


C'est un roman stand-alone (mais il a été sérialisé dans Analog). L'agent m'a assuré qu'il n'y aurait pas de suite.

GD
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 1999
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar M » 11 juin 2018 à 21:43

Est ce que les représentants de Albin Michel commencent à parler de AMI en librairie ? Parce que le libraire que je vais voir à été assez étonné quand on en a parlé.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
Axiomatique
Messages : 175
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar FeydRautha » 11 juin 2018 à 21:47

Merci de ta réponse. Je vais être un gentil lecteur, ne pas me jeter sur la VO comme le gritche sur un pèlerin, et sagement attendre la trad d'Albin, pour... comment dis tu ? Ah oui, soutenir la démarche éditoriale. Tu m'as eu avec "Peter Watts sous gaz hilarant" et "Ocean’s Eleven réécrit par Greg Egan". (C'était un coup bas !)
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Cookie Monster
Messages : 511
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Aldaran » 12 juin 2018 à 00:08

FeydRautha a écrit :Tu m'as eu avec "Peter Watts sous gaz hilarant" et "Ocean’s Eleven réécrit par Greg Egan". (C'était un coup bas !)

Techniquement : deux coups bas.
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Patrouilleur temporel
Messages : 50
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 12 juin 2018 à 05:20

M a écrit :Est ce que les représentants de Albin Michel commencent à parler de AMI en librairie ? Parce que le libraire que je vais voir à été assez étonné quand on en a parlé.


La prospection d'octobre a à peine commencé. J'ai des RDV en librairie avec une repré, mais seulement mi-juillet/fin juillet.

GD
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 1999
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar M » 12 juin 2018 à 07:59

D accord. Bon j ai commencé votre pub alors.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Patrouilleur temporel
Messages : 50
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 12 juin 2018 à 08:43

FeydRautha a écrit :Merci de ta réponse. Je vais être un gentil lecteur, ne pas me jeter sur la VO comme le gritche sur un pèlerin, et sagement attendre la trad d'Albin, pour... comment dis tu ? Ah oui, soutenir la démarche éditoriale. Tu m'as eu avec "Peter Watts sous gaz hilarant" et "Ocean’s Eleven réécrit par Greg Egan". (C'était un coup bas !)


Je n'ai pas réagi à ça... (j'étais sans doute trop occupé à corriger les mille fhôtes de mon post sur Künsken).

Il n'y a pas que l'achat pour soutenir une démarche éditoriale. Je l'ai souvent dit quand j'occupais mon ancien poste : il y a le billet sur le blog (ça tombe bien t'en as un), les réseaux de lecteurs Babelio/Goodreads, les commentaires éclairés sur les sites marchands, l'activité sur les réseaux sociaux, etc.
Le bouche à oreille est très précieux, car certains de nos titres ne toucheront jamais la presse généraliste.
Par ailleurs, toute activité enthousiasmique (j'invente, si je veux) a un impact sur les fameux algorithmes (algo-rythmes ?) qui régissent le monde 2.0.

GD
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
Axiomatique
Messages : 175
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar FeydRautha » 12 juin 2018 à 08:58

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Il n'y a pas que l'achat pour soutenir une démarche éditoriale.
GD


- achat : checked
- blog : checked
- forums : checked
- babelio : checked
- amazon : checked
- twitter : checked
- bouche à oreille (et plus si affinités) : checked

Tu m'étonnes que j'suis crevé ! ;-)

Plaisanterie mise à part, le but de tout cela est évidemment de créer du contenu et occuper le plus possible l'espace médiatique 2.0 pour promouvoir la SFFF et tenter à notre petit niveau de la sortir de l'ombre.
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Patrouilleur temporel
Messages : 50
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 12 juin 2018 à 11:19

FeydRautha a écrit :Plaisanterie mise à part, le but de tout cela est évidemment de créer du contenu et occuper le plus possible l'espace médiatique 2.0 pour promouvoir la SFFF et tenter à notre petit niveau de la sortir de l'ombre.


C'est là où visiblement j'ai un problème (personnel), nous ne sommes pas dans l'ombre, sur le plan financier nous sommes en train de devenir la culture dominante de façon éhontée.
Il y a une sorte de hiatus entre cette domination culturelle qui me semble de plus en plus flagrante au cinéma, à la télé, en jeux vidéos, jeux de plateaux, jeux de rôles et la façon (négative) dont on perçoit ce qui se passe en librairie. Le problème, à mon sens, c'est qu'on analyse le marché/la librairie/le livre SFFF avec de vieux outils. Il y a une surproduction flagrante ; dans un marché dérégulé quant à l'offre, on n'y peut rien. Je veux dire : personne ne peut empêcher Tartenpion de proposer quatre titres par mois s'il veut proposer quatre titres par mois. Après cette (sur)productivité c'est aussi un signe de vitalité, de foyers d'auteurs (de plus en plus pauvres), d'envies éditoriales, de projets littéraires, etc.
La façon dont le marché a évolué ces dernières années : crowfunding/création d'une communauté pour les "artisans" (et certains auteurs qui "nourrissent" une véritable communauté de lecteurs ; je ne citerai pas de noms, mais j'ai un exemple concret à l'esprit), baisse réelle / voire massive des mises en place pour les industriels, je pense que ce sont les clés du futur. Il y a une polarisation qui va devenir flagrante : pour traduire un livre, l'industriel va avoir besoin de plus en plus d'arguments objectifs, là où l'artisan, convaincu, pourra lui se reposer sur sa communauté (ou tentera un crowfunding, qui réduira d'autant le CA de la librairie).

Il va y avoir du sport !

GD

Retourner vers « Toute l'actu »