Cycle des Contrées, Jacques Abeille

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9385
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Cycle des Contrées, Jacques Abeille

Messagepar Erwann » 02 septembre 2012 à 17:05

Afin de prolonger quelque peu les vacances, période propice à l’évasion, le blog Bifrost vous invite à l’exploration d’un continent littéraire méconnu : le Cycle des Contrées de Jacques Abeille, un ensemble de romans et nouvelles publié sur une trentaine d’années. Les Contrées, où l’on arpente les étranges Jardins statuaires, où l’on suit les hordes barbares, où l’on visite la décadente Terrèbre et où l’on part en quête des Mers perdues…
La visite commence par ici.
Avatar de l’utilisateur
Cachou
L'équipe du Bélial'
Messages : 979
Enregistré le : 08 décembre 2010 à 14:11
Contact :

Les jardins statuaires, Jacques Abeille

Messagepar Cachou » 17 février 2013 à 10:54

J'ai été un peu surprise de ne pas trouver de sujet sur ce livre ici, j'ai certainement mal dû faire la recherche, mais au cas où...

Après avoir cru découvrir ce livre en version abrégée et illustrées dans Les mers perdues (en collaboration avec Schuiten), j'ai appris qu'il n'en était rien et que Les jardins statuaires, première aventure du Cycle des contrées si j'ai bien compris, était une histoire à part.

Un voyageur se retrouve on ne sait comment (et on ne le saura jamais) dans un monde qui n'est pas le sien (autre pays? Autre continent? Univers parallèle? Voyage dans le temps? On peut émettre toutes les hypothèses qu'on veut, elles tiennent toutes la route). Il y découvre les jardins statuaires, dans lesquels des statues de fer poussent. Il faut s'en occuper, les aider à "éclore", chasser la maladie et les empêcher de grandir à tort et à travers, parce qu'alors elles envahiraient tout et détruiraient les domaines les abritant. Ces statues prennent des formes humaines, parfois celle d'une personne ayant existé, parfois celle d'un jardinier vivant encore. Et autour de cette activité de jardinage hors du commun s'est développé un monde aux règles de vie différentes et parfois étonnantes que le voyageur va s'efforcer de comprendre.

Après un début qui prend le temps de se poser et qui nous offre une vision envoutante d'un monde pour lequel on commencera, sans comprendre pourquoi, à éprouver une certaine nostalgie (alors qu'il n'est pas forcément des plus égalitaires, surtout pour les femmes), l'histoire évolue pour décrire la fin d'une époque et la manière dont ceux qui vivent cette période de transition refusent de voir la vérité en face et de laisser les choses évoluer. Très intéressant comme réflexion. Mais, surtout, roman à l'écriture d'une élégance rare et qui, pour une fois, ne se laisse pas dévorer par un académisme qui rendrait celle-ci lassante et ennuyante. Au contraire, la puissance imaginative de ce récit est merveilleusement desservie par cette plume. Et je ne saurais décrire le plaisir que j'ai eu à parcourir ces endroits, à découvrir cet autre monde. J'ai rarement été autant emportée ailleurs par un livre. A conseiller donc, d'autant plus qu'il est sorti en poche maintenant.


J'en parle ici.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1312
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Les jardins statuaires, Jacques Abeille

Messagepar Razheem L'insensé » 17 février 2013 à 11:11

Je l'avais chroniqué à l'époque et ma critique doit toujours être sur Amazon, c'est un livre absolument splendide.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9385
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Les jardins statuaires, Jacques Abeille

Messagepar Erwann » 13 mars 2013 à 18:23

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9385
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Les jardins statuaires, Jacques Abeille

Messagepar Erwann » 27 mai 2014 à 12:13

En octobre, le Tripode (anciennement Attila) va rééditer Le Veilleur du jour, roman de Jacques Abeille faisant en quelque sorte suite aux Jardins statuaires. Et sous une superbe couverture de François Schuiten :

Image

La fiche du livre.

L'éditeur annonce pour 2015 la parution de L'Explorateur perdu — je suppose qu'il s'agit de la réédition augmentée du recueil Les Carnets de l'explorateur perdu prévue en son temps par le précédent éditeur d'Abeille.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9385
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Cycle des Contrées, Jacques Abeille

Messagepar Erwann » 13 mars 2015 à 13:31

Barthélemy Lécriveur est un homme sans mémoire et sans passé. Venu du pays des Hautes Brandes, tout près des Jardins Statuaires, il arrive un jour dans la ville de Terrèbre, port principal et capitale de l’Empire qui règne sur le monde des Contrées. Il cherche à s’embarquer vers les îles, mais en vain.
C’est alors que le patron de l’auberge où il loge le met en contact avec une mystérieuse association d’archéologues à la recherche d’un gardien pour leur entrepôt, un ancien bâtiment qui jouxte un cimetière laissé à l’abandon. Convaincu que ce lieu est le centre d’activités clandestines, mais irrésistiblement attiré par son étrangeté, Barthélemy accepte le poste. Il va alors découvrir que l’édifice est en fait le temple d’une civilisation disparue.
Cinq ans après la redécouverte des Jardins statuaires, voici enfin – dans une nouvelle édition – l’autre grand roman sur lequel Jacques Abeille a fondé un monde fantastique et onirique : les Contrées.

Le Veilleur du jour, deuxième volet du Cycle des Contrées, ressortira fin mars au Tripode.

La fiche du livre.
Soleilvert
Little Green Man
Messages : 319
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Cycle des Contrées, Jacques Abeille

Messagepar Soleilvert » 15 mars 2015 à 16:49

Les jardins statuaires :
J'avoue avoir abandonné la lecture en cours de route. Le démarrage m' a paru trop lourd.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9385
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Cycle des Contrées, Jacques Abeille

Messagepar Erwann » 01 mars 2016 à 12:30

En ce mois de mars, les éditions du Tripode se focalisent sur Jacques Abeille et son cycle des Contrées : après la réédition du Veilleur du jour l'an passé (cf. la critique de Bifrost), c'est au tour des volumes suivants du cycle de bénéficier de versions revues et augmentées — Les Voyages du fils et Les Chroniques scandaleuses de Terrèbre.

Image Image

À cela s'ajoute la réimpression des séminaux Jardins statuaires, et la parution d'un inédit au format beau-livre : La Grande Danse de la réconciliation.

Image Image

Sans oublier deux ouvrages autour du cycle : Le Monde des contrées, beau-livre dont les illustrations par vingt artistes sérigraphes s'articulent autour d'un texte d'Eric Darsan présentant le cycle ; Le Dépossédé (Territoires de Jacques Abeille), ouvrage dirigé par Arnaud Laimé, qui regroupe les actes d'un colloque — ainsi qu'une petite contribution de votre revue préférée, sous la forme d'une frise chrono-bibliographique pour s'y retrouver au sein de ce cycle foisonnant.

Image Image
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9385
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Cycle des Contrées, Jacques Abeille

Messagepar Erwann » 01 juin 2018 à 11:14

Au tour maintenant de Folio de reprendre en poche le Cycle des Contrées : Les Jardins statuaires est ressorti début mai, avec Le Veilleur du jour, sous des couvertures signées non plus Schuiten mais Anne-Gaëlle Amiot. En septembre suivra Un Homme plein de misère, qui rassemble Les Barbares et La Barbarie ; en 2019, ce sera Les Voyages du fils.

Image Image

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »