La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Avatar de l’utilisateur
Apophis
Radieux
Messages : 249
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Apophis » 10 janvier 2016 à 19:17

Thomas Day a écrit :La justice de l'ancillaire a démarré beaucoup plus fort d'après les chiffre que j'ai vus avant les vacances. Ça a l'air de vraiment bien marcher.


Personnellement, j'attends avec curiosité le comparatif des ventes du tome 1 et du tome 2. Parce que c'est relativement facile d'attirer le public avec un gros bandeau rouge "PRIX HUGO", mais pour retenir ce même public sur un tome 2 avec le genre de traduction qu'ils ont pondu, là par contre ça risque d'être carrément plus difficile. Parce que d'après ce que j'en ai vu, le bouche-à-oreille est majoritairement (au sens premier du terme : plus de 50 %) négatif. Après, c'est mon impression, ce n'est peut-être pas la réalité.
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 1892
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar ubikD » 10 janvier 2016 à 19:49

Mes propos vont peut être vous paraître simplistes mais pour moi le space opéra est avant tout US, avec le background culturel propre de cette nation, découverte des grands espaces, conquêtes, affrontements voire extermination (les indiens). C'est peut être belliciste mais bien plus enthousiasmant et captivant pour peut que l'on sache faire preuve d'un peu de recul sur ce que l'on lit...

Personnellement, je préfère le space opera britannique où on dispose à la fois du recul (pardon, l'ironie) et du sense of wonder. Je pense en particulier à Iain M. Banks et M.J. Harrison (mais, je n'oublie pas Stephen Baxter et Alastair Reynolds)
C'est peut-être pour cette raison que parmi les auteurs américains, je préfère John Varley (mais j'aime bien aussi les plus anciens, genre Edmond Hamilton).

La grande tare du space opera Français est qu'il se veut justement intelligent et souvent c'est chiant (tintin pour le sens of Wonder).

Ben faut lire Les Galaxiales de Michel Demuth, L'Orbe et la Roue de Michel Jeury, voire taper dans du Francis Carsac(et j'en oublie plein).
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 1439
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar JDB » 10 janvier 2016 à 20:59

ubikD a écrit :
La grande tare du space opera Français est qu'il se veut justement intelligent et souvent c'est chiant (tintin pour le sens of Wonder).

Ben faut lire Les Galaxiales de Michel Demuth, L'Orbe et la Roue de Michel Jeury, voire taper dans du Francis Carsac(et j'en oublie plein).

Sans oublier Le Chant du cosmos de Roland C. Wagner, ni le cycle d'Omale de Laurent Genefort...
JDB
“Pourquoi le visage qui est le mien, tel que vous le voyez, ne serait-il pas un simple masque ?”
Avatar de l’utilisateur
O_o
Axiomatique
Messages : 164
Enregistré le : 22 avril 2009 à 17:29

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar O_o » 10 janvier 2016 à 21:21

JDB a écrit :
ubikD a écrit :
La grande tare du space opera Français est qu'il se veut justement intelligent et souvent c'est chiant (tintin pour le sens of Wonder).

Ben faut lire Les Galaxiales de Michel Demuth, L'Orbe et la Roue de Michel Jeury, voire taper dans du Francis Carsac(et j'en oublie plein).

Sans oublier Le Chant du cosmos de Roland C. Wagner, ni le cycle d'Omale de Laurent Genefort...
JDB

Et même la trilogie du Melkine d'Olivier Paquet...
Avatar de l’utilisateur
Algernon
Cookie Monster
Messages : 584
Enregistré le : 03 novembre 2014 à 13:24

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Algernon » 10 janvier 2016 à 21:28

O_o a écrit :
JDB a écrit :
ubikD a écrit :Ben faut lire Les Galaxiales de Michel Demuth, L'Orbe et la Roue de Michel Jeury, voire taper dans du Francis Carsac(et j'en oublie plein).

Sans oublier Le Chant du cosmos de Roland C. Wagner, ni le cycle d'Omale de Laurent Genefort...
JDB

Et même la trilogie du Melkine d'Olivier Paquet...


Et Les Cinq derniers contrats de Daemone Eraser de Thomas Day.
Et la trilogie des Guerriers du Silence de Pierre Bordage.
rmd
Prince-Marchand
Messages : 855
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar rmd » 10 janvier 2016 à 21:52

captain penobo a écrit :SILO fait mieux que the expanse ? Vive les dystopies et autres angoisses qui caractérisent bien nos sociétés occidentales...
pour terminer sur une note positive, j'ai hâte au 14 pour me procurer les 2 premiers ouvrages de la nouvelle collection du bélial...


Pour Silo, il faut savoir que c'était le bouquin pour lancer la collection, qu'il avait fait un carton en anglosaxonie et qu'il y a eu une promo sans commune mesure avec ce qu'il se fait habituellement pour un livre de SF, jusqu'à des panneaux 4x3 dans le métro. Alors même s'il s'est beaucoup vendu, je suis pas sûr qu'il ait beaucoup rapporté.
http://www.noosfere.org/
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 728
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Herbefol » 11 janvier 2016 à 08:30

rmd a écrit :Pour Silo, il faut savoir que c'était le bouquin pour lancer la collection, qu'il avait fait un carton en anglosaxonie et qu'il y a eu une promo sans commune mesure avec ce qu'il se fait habituellement pour un livre de SF, jusqu'à des panneaux 4x3 dans le métro. Alors même s'il s'est beaucoup vendu, je suis pas sûr qu'il ait beaucoup rapporté.

Je me souviens avoir cherché, et trouvé, les tarifs pour l'affichage dans le métro. Ça m'a paru bien cher par rapport aux ventes annoncées par l'éditeur quelques mois plus tard.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Moriarty de Newman, L'épée de la providence de Sapkowski, La Terre bleue de nos souvenirs de Reynolds, Toll the Hounds d'Erikson & Les cendres de la victoire de Weber.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6220
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Thomas Day » 11 janvier 2016 à 08:51

Herbefol a écrit :Je me souviens avoir cherché, et trouvé, les tarifs pour l'affichage dans le métro. Ça m'a paru bien cher par rapport aux ventes annoncées par l'éditeur quelques mois plus tard.


J'avais fait des 4X3 dans le métro pour Un chien du diable de Fabienne Ferrère et ce n'était pas si cher ; en fait il faut être opportuniste et profiter des promotions quand il y en a... ou prendre la place d'une campagne annulée ou interdite par la RATP.

GD, directeur de la collection Lunes d'encre
Patrice2
Disciple de Griaule
Messages : 431
Enregistré le : 09 mai 2009 à 14:34
Contact :

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Patrice2 » 11 janvier 2016 à 09:16

Salut,

Pour la part la distinction faite par RMD entre "militaire" (qui implique un contexte) et "militariste" (qui implique une adhésion à des valeurs), est plus que justifiée.

Sinon, je voudrais revenir sur ça:
Mes propos vont peut être vous paraître simplistes mais pour moi le space opéra est avant tout US, avec le background culturel propre de cette nation, découverte des grands espaces, conquêtes, affrontements voire extermination (les indiens).


Voilà qui relève en effet d'une profonde méconnaissance du genre et de ses origines. "Au-delà de la terre" du russe Tsiolkovski a été publié en 1921 (mais écrit avant); "La roue fulgurante" du français Jean de la Hire l'a été en 1922. Ce sont bien des space operas.
Et pour ce qui est du space opera d'aventure pure, il s'en est publié des tonnes, par des auteurs francophones, à partir de l'après-guerre, essentiellement au Fleuve Noir, mais pas seulement. Tout n'est pas lisible là-dedans, évidemment (pour toute baleine, il faut du plancton), mais il y a eu de sacrés bons auteurs qu'on aurait tort d'ignorer par américanisme borné.

A+

Patrice
Un tiers calva, un tiers cidre, un tiers purin et eau de mare

LINGVA
Avatar de l’utilisateur
O_o
Axiomatique
Messages : 164
Enregistré le : 22 avril 2009 à 17:29

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar O_o » 11 janvier 2016 à 13:40

Apophis a écrit :...
Pour moi, la SF militaire, c'est celle centrée... sur les militaires. Point...

Et personnellement, je rejette catégoriquement cette qualification de SF "intelligente", car elle relève pour moi d'un mépris latent de cette catégorie du lectorat SF qui ne la lirait ou ne l'apprécierait pas.


Deux textes de SF militaire :
- Galons et galaxies considéré comme "intelligent" ; c'est Umberto Eco, c'est cacopédique, donc c'est intelligent... ou pas
- La guerre du pou considéré comme complètement "con" ; c'est Blondel (Bruss), c'est complètement barré, c'est de l'humour qui tâche, donc c'est con... ou pas

Pour moi, il n'y a pas de SF intelligente ou conne, il y a d'un côté celle qui me fait m'évader du quotidien (but premier de tout roman pour moi), dont la lecture me procure du plaisir, m'émerveille par son sense of wonder ou son audace, et de l'autre côté celle qui ne le fait pas.
je ne sais pas si il y a une SF intelligente et une SF conne

je crois qu'il y a une SF qui pose des questions et une autre qui donne des réponses

et comme disait DNA, question et réponse sont mutuellement exclusives dans le même univers

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »