Les Lames cosaques, Harold Lamb

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9385
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Les Lames cosaques, Harold Lamb

Messagepar Erwann » 27 octobre 2015 à 12:12

On le nomme Le Loup, le Père des Combats, l’Homme au Sabre Incurvé… Aventurier et vagabond, Khlit le Cosaque parcourt les montagnes et les déserts d’Asie en guerrier intrépide, ne répondant qu’à l’appel du sang et de l’acier. Mercenaire à la ruse légendaire, ce vétéran aux cheveux gris se défait de ses nombreux ennemis aussi bien grâce à son esprit affûté qu’au tranchant de sa célèbre épée. Toujours armé de cette lame que tous redoutent, il sillonne le monde en loup solitaire, l’oreille tendue. Car là où résonnent les trompettes de la guerre, Khlit n’est jamais loin…
Doté d’une plume singulière et directe, Harold Lamb est un maître de l’aventure. Complots, batailles, épée mystérieuse… autant d’éléments qui font le génie de ce virtuose du récit.
Cet ouvrage rassemble les premières nouvelles de Khlit et des guerriers cosaques. Préfacé par Patrice Louinet, éminent spécialiste de Robert E. Howard, sur lequel Harold Lamb a eu une grande influence, il est superbement illustré par Ronan Marret.

Le Loup des steppes (un rapport avec le roman éponyme de Hermann Hesse ?) de Harold Lamb est paru aux éditions Callidor, dans la collection "L'Âge d'or de la fantasy".

La fiche du livre.
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1568
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Le Loup des steppes, Harold Lamb

Messagepar Nébal » 07 février 2018 à 11:41

Peut-être rebaptiser le fil Les Lames cosaques ?

Image

Lu le deuxième tome, Le Khan Blanc, qui comprend trois novellas publiées en 1918-1919 dans Adventure. Les aventures de Khlit le Cosaque relèvent davantage de la saga suivie, avec trois novellas d'une petite centaine de pages chacune qui figurent notre héros en khan des Tatars (avec d'autres personnages récurrents en dehors de lui-même), pour des aventures aux confins de l'Asie.

Cet ancrage historique et culturel vibre de la passion de l’auteur, sensible, pour les peuples "mongols au sens très très large", tout en lui fournissant un cadre idéal pour des aventures épiques, où les combats et la ruse sont autant d’armes à prendre en compte, dans des luttes politiques extrêmement complexes. Soit tout ce qu’il faut pour faire une bonne aventure de Khlit, exotique, héroïque, futée et riche de bien cruels dilemmes autant que de révoltantes trahisons.

Ça m'a peut-être un petit chouia moins emballé que le premier tome, qui avait constitué une superbe découverte, mais ça reste un modèle du pulp d'aventures, au-delà du seul angle historique/oriental. L'influence sur Robert E. Howard et compagnie saute toujours à la gueule (même si, en dépit du nom de la collection, les récits de Lamb ne relèvent pas stricto sensu de la fantasy), et en ce qui me concerne c'est bien meilleur.
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1568
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Les Lames cosaques, Harold Lamb

Messagepar Nébal » 29 avril 2018 à 11:47

Focus oblige, ma chronique pour le Bifrost n° 90, dans la rubrique "Objectif Runes en plus", consistait en un unique paragraphe pour chaque titre...

Voici donc une chronique beaucoup plus détaillée sur Le Khan blanc.

Hop : Harold LAMB, Le Khan blanc

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »