The Malazan Book of the Fallen, Steven Erikson

Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Disciple de Griaule
Messages : 404
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: The Malazan Book of the Fallen, Steven Erikson

Messagepar Pyjam » 28 mai 2018 à 15:07

J'ai lu l'ancienne traduction. C'est surtout le second livre (les deux parties) qui me pose problème. Ce n'est pas seulement une question de vocabulaire, de tournures de phrase, et l'abus d'allusions incomprises, mais aussi de construction narrative globale.

Je ne suis pas un grand lecteur de fantasy, mais je ne vois pas cette série cartonner. Il ne suffit pas d'être un lecteur de fantasy pour souhaiter la lire, il faut surtout aimer les histoires particulièrement sordides à côté desquelles les intrigues du Trône de fer ressemblent à des querelles de bac à sable. Dans mon entourage, les quelques personnes qui lisent de la fantasy recherchent plutôt l’émerveillement, pas mille pages de boucherie. Du coup, je ne vois personne à qui je pourrais recommander la série.

Je ne suis pas non plus fan du Trône de fer, mais au moins y a-t-il quelques personnages forts qui retiennent l'attention (dans la série TV du moins, qui est tout ce que j'en connais).

Ce sont donc des histoires un peu – beaucoup – plus légères que je recherche.
Et avec un style moins confus.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Disciple de Griaule
Messages : 404
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: The Malazan Book of the Fallen, Steven Erikson

Messagepar Pyjam » 28 mai 2018 à 15:10

Apophis a écrit :Et pour ce qui est de la nouvelle traduction, il y a eu des changements assez radicaux, parfois, et pas forcément très heureux. Labyrinthe est devenu Garenne...

Garenne ne me plaît pas, mais Labyrinthe est lui aussi un choix désastreux. Je ne ne m'explique pas le choix de ce terme. Le plus simple est probablement de se dire que ça n'a rien à voir avec un labyrinthe, parce que... ça n'a rien à voir avec un labyrinthe... sauf bien sûr si au septième livre on apprend pourquoi c'est un labyrinthe...

Je dirais qu'à la base “warren” est un exemple du style confus d'Erikson : littéralement, il semble que ça veut dire ”garenne”, “terrier”... Quel rapport avec ce qui semble être un plan astral source de magie ? Je ne sais pas.
Modifié en dernier par Pyjam le 28 mai 2018 à 15:16, modifié 1 fois.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 690
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: The Malazan Book of the Fallen, Steven Erikson

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 28 mai 2018 à 15:15

Pyjam a écrit :Ce sont donc des histoires un peu – beaucoup – plus légères que je recherche.
Et avec un style moins confus.


Cherche carrément ailleurs, non ?

Perso, j'adore la série de Tad Williams, L'arcane des Epées. En fait, je pense pouvoir dire que c'est ma préférée.

Et les anciens ? Leiber, Vance, Moorcock, Le Guin ?
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Disciple de Griaule
Messages : 404
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: The Malazan Book of the Fallen, Steven Erikson

Messagepar Pyjam » 28 mai 2018 à 16:29

À moins d'être à côté de plaque, je crois que inframonde est le terme qui, choisi pour traduire warren – à la place de labyrinthe ou garenne –, m'aurait donné une idée à peu près claire de ce dont il s'agit.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 784
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: The Malazan Book of the Fallen, Steven Erikson

Messagepar Herbefol » 29 mai 2018 à 13:52

Apophis a écrit :
Herbefol a écrit :Ça m'étonne un peu. Personnellement, le style d'Erikson fait vraiment partie des bons côtés de cette série. Il faudrait peut-être que je jette un œil sur cette nouvelle traduction pour voir ce que ça donne.

J'allais dire la même chose. Et pour ce qui est de la nouvelle traduction, il y a eu des changements assez radicaux, parfois, et pas forcément très heureux. Labyrinthe est devenu Garenne, Whiskeyjack est devenu Mésengeai et Tattersail Loquevoile. Mais bon, Chastellière dit que ça a été validé par Erikson, que la logique n'était pas forcément de sonner classe mais de proposer une trad' fidèle.

Les noms propres c'est toujours la barbe à traduire et quand il y a retraduction, c'est débat sans fin (cf. Le seigneur des anneaux ou La roue du temps). J'avoue que je ne suis pas très emballé par certains des choix faits par cette nouvelle traduction (notamment Goule pour Hood), mais certain noms originaux doivent sonner tout aussi bizarrement aux lecteurs anglophones de naissance.
Par contre, je viens de faire une petite comparaison sur l'équivalent de la première page (merci amazon) entre l'ancienne et la nouvelle traduction et avec l'original. Au vu de ce petit échantillon, j'ai l'impression que l'ancienne traduction était un peu plus littéraire, ce qui correspond bien à la plume d'Erikson (du moins à la perception que j'en ai). La nouvelle est parfois un chouia familière sur des dialogues qui ne le sont pas. Et parfois fait même des bizarreries, comme de traduire "armspan" par coudée alors que c'était "brasse" dans l'ancienne version. C'est d'autant plus étrange que ça donne l'impression que Chastellière a essayé de faire une conversion d'unités puisque les chiffres donnés ont doublé (on passe de 80 brasses à 160 coudées). Et comme au niveau des anciennes mesures une brasse vaut environ quatre coudées (et pas deux), ça semble encore plus bizarre. Bref, je trouve qu'il y a dans cette nouvelle traduction des choix pas forcément très heureux.
edit : Ah, je viens de trouver un contresens. Bon, faut que j'arrête de me faire mal. Regarder les traductions à la loupe c'est rarement enthousiasmant. :-)
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Gillossen
L'équipe du Bélial'
Messages : 5
Enregistré le : 05 avril 2011 à 14:47

Re: The Malazan Book of the Fallen, Steven Erikson

Messagepar Gillossen » 05 juin 2018 à 15:47

Bonjour à tous (Pffffiou ça fait un moment que je ne me suis pas connecté par ici),

Concernant la traduction de "warren", Steven Erikson nous a reconfirmé à Épinal, de vive voix, que ça lui allait très bien. Visiblement, Esselmont et lui aiment bien utiliser des termes "décalés" pour des concepts "badass".

Et surtout, dans Deadhouse Gates, Kalam discute à un moment avec un capitaine de navire. Et quand Kalam lui parle de "warren", l'autre répond : "Ah, celle des lapins ?"
Voilà.

A partir de là, vous pouvez bien sûr préférer malgré tout une autre traduction pour ce terme, mais bon. :)

Sur ce, je vous laisse à vos discussions/spéculations !
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1239
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: The Malazan Book of the Fallen, Steven Erikson

Messagepar Razheem L'insensé » 05 juin 2018 à 19:09

Tant que l'on parle de Steven Erikson...une petite interview des Imaginales.

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »