L'Espace d'un an, Becky Chambers

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8751
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

L'Espace d'un an, Becky Chambers

Messagepar Erwann » 25 août 2016 à 12:55

Rosemary, jeune humaine inexpérimentée, fuit sa famille de richissimes escrocs. Elle est engagée comme greffière à bord du Voyageur, un vaisseau qui creuse des tunnels dans l’espace, où elle apprend à vivre et à travailler avec des représentants de différentes espèces de la galaxie : des reptiles, des amphibiens et, plus étranges encore, d’autres humains. La pilote, couverte d’écailles et de plumes multicolores, a choisi de se couper de ses semblables ; le médecin et cuistot occupe ses six mains à réconforter les gens pour oublier la tragédie qui a condamné son espèce à mort ; le capitaine humain, pacifiste, aime une alien dont le vaisseau approvisionne les militaires en zone de combat ; l’IA du bord hésite à se transférer dans un corps de chair et de sang…
Les tribulations du Voyageur, parti pour un trajet d’un an jusqu’à une planète lointaine, composent la tapisserie chaleureuse d’une famille unie par des liens plus fondamentaux que le sang ou les lois : l’amour sous toutes ses formes.
Loin de nous offrir un space opera d’action et de batailles rangées, Becky Chambers signe un texte tout en humour et en tendresse subtile. Elle réussit le prodige de nous faire passer en permanence de l’exotisme à la sensation d’une familiarité saisissante.


L'espace d'un an, premier roman de Becky Chambers, sort ce 25 août chez l'Atalante.

La fiche du livre.
captain penobo
Patrouilleur temporel
Messages : 93
Enregistré le : 22 octobre 2015 à 11:27

Re: L'Espace d'un an, Becky Chambers

Messagepar captain penobo » 07 septembre 2016 à 18:29

a la lecture de l'extrait critique (bien sur élogieuse) du journal anglais the gardian en 4e rabat de couverture (s'attaque aux questions de genres...) je m'attendais au premier space opéra LGTB publié ! Au moins en France...
Faisant fi de mes préjugés et habité d'un admirable esprit d'ouverture j'entamai donc cette lecture.
Bon...
Que dire...
j'ai lâché l'affaire en milieu de parcours. Non pas que l'intrigue, le décor, les personnages et le style m'aient paru déplaisant mais c'est coco mimi, mignon, gentil tout plein comme une belle famille puzzle au sein de laquelle tout le monde est super, tolérant, ouvert et heureux de vivre !
peut être que la 2e partie du bouquin sent un peu la testostérone et apporte quelques tensions, mais tant pis pour moi, j'ai passé mon tour.
Je vais me relire la geste des princes démons tiens ou attaquer le 3e tome de the expanse !
captain penobo
Patrouilleur temporel
Messages : 93
Enregistré le : 22 octobre 2015 à 11:27

Re: L'Espace d'un an, Becky Chambers

Messagepar captain penobo » 07 septembre 2016 à 19:35

humour ?
ce qui me rassure (financièrement) dans mes achats c'est que ma gentille libraire me laisse 15 jours pour retourner un livre acheté (un avoir)
donc j'attaque demain the expanse
vive le risque !
Avatar de l’utilisateur
syther
Patrouilleur temporaire
Messages : 32
Enregistré le : 22 janvier 2013 à 23:03
Contact :

Re: L'Espace d'un an, Becky Chambers

Messagepar syther » 02 février 2017 à 22:41

Je suis en train de lire L'Espace d'un An et pour l'instant c'est vachement bien. Attaquer un livre dont vous savez qu'il ne vous déprimera pas ça fait vachement de bien parfois. Merci à Bifrost qui l'a conseillé dans le dernier numéro.
Sybernetyks - Dream Machine : Premier album disponible !
https://www.youtube.com/watch?v=xuZ5uMdHI4o
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6325
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: L'Espace d'un an, Becky Chambers

Messagepar Thomas Day » 02 avril 2017 à 16:45

Le petit vaisseau dans la prairie...

(Et non ce n'est pas le titre d'une nouvelle de Simak retrouvée par hasard.)

TD
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8751
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Espace d'un an, Becky Chambers

Messagepar Erwann » 13 juillet 2017 à 10:30

Lovelace, intelligence artificielle née à bord du Voyageur à la fin de L’Espace d’un an, accepte de se transférer à bord d’un corps synthétique. Devenir humaine, une chance ? Pas pour elle : les limitations de la chair l’étouffent. Champ de vision ridiculement restreint, pas d’accès au réseau, réactions physiologiques incontrôlables...
À ses côtés, Poivre, mécano, l’aide de son mieux. Ancienne enfant esclave libérée par miracle, grandie seule sur une planète ravagée, elle aussi a dû lutter pour accéder pleinement à l’humanité et se construire une vie, sinon ordinaire, du moins normale.
Libration – nom d’un point de l’espace en équilibre entre deux astres, zone de stabilité mouvante qui accompagne les planètes dans leur danse – raconte l’histoire de ces deux femmes. Chacune à sa façon s’arrache à une vie liminale pour se tailler une identité, conquérir l’indispensable : la dignité.
On ne croise pas ici les autres personnages de L’Espace d’un an ; Chambers, au lieu de prolonger leur histoire, l’élargit. Sa tendresse et sa lucidité nous offrent des pages déchirantes – l’enfance tragique de Poivre, qui ignore tout de l’amour, et l’isolement de Lovelace, identique à nous mais incapable de vivre comme nous – et un chant d’amour plein de confiance et de courage.


Libration de Becky Chambers sortira le 22 juin chez L'Atalante.
La fiche du livre.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Radieux
Messages : 269
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: L'Espace d'un an, Becky Chambers

Messagepar Apophis » 13 juillet 2017 à 14:15

Je ne sais pas qui opère le choix des titres français chez l'Atalante, mais en ce moment cette personne est très, très en forme, si j'ose dire : entre "Libration" et "Rapprochement à gisement constant", j'ai plus l'impression de voir des titres de manuels techniques pour ingénieurs que de romans de divertissement.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6325
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: L'Espace d'un an, Becky Chambers

Messagepar Thomas Day » 13 juillet 2017 à 14:40

Moi j'aime la couv'.
On dirait un vieux Masque SF.
Toute mon enfance.

TD

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »