Contes du soleil noir, Alex Jestaire

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8502
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Contes du soleil noir, Alex Jestaire

Messagepar Erwann » 04 avril 2017 à 10:25

Une journaliste use du pouvoir du Soleil Noir pour obtenir le matériau de ses articles, tandis qu’en Inde, l’ascension d’un Soleil Noir au-dessus d’un arbre sacré connecte un couple d’éleveurs, un riche philanthrope et un temple hindouiste.
Après Stephen King, Clive Barker ou Cronenberg, les Contes du Soleil Noir déclinent les visages de l’horreur d’aujourd’hui, matérielle, sociale, morale… une horreur de fin de civilisation.


Contes du Soleil noir : Arbre, deuxième volet de la série d'Alex Jestaire, est sorti début au Diable vauvert début mars. On pourra lire la critique du premier volume dans le Bifrost 86.
La fiche du livre.
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1450
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Contes du soleil noir, Alex Jestaire

Messagepar Nébal » 19 mai 2017 à 15:44

Lu, rien panné, mais bien aimé (allons bon).

Hop : Alex JESTAIRE, Contes du Soleil Noir : Arbre
Avatar de l’utilisateur
scifictif
Prince-Marchand
Messages : 921
Enregistré le : 29 avril 2009 à 14:02

Re: Contes du soleil noir, Alex Jestaire

Messagepar scifictif » 19 mai 2017 à 17:53

Nébal a écrit :Lu, rien panné, mais bien aimé (allons bon).

La meilleure accroche de tous les temps.
Définitivement.
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 106
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: Contes du soleil noir, Alex Jestaire

Messagepar Léo Henry » 20 mai 2017 à 14:45

Direct sur le bandeau rouge autour du livre !
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1450
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Contes du soleil noir, Alex Jestaire

Messagepar Nébal » 10 octobre 2017 à 18:31

Image

Lu Invisible, troisième des Contes du Soleil Noir d'Alex Jestaire.

À la dérive dans les rues de Bruxelles, un SDF prend conscience qu’il est en train de devenir invisible aux yeux des passants – réellement invisible. Facétieux, il tire parti de cette nouvelle donne en se jouant des barmen, des touristes, des policiers et des femmes…


Rien de bien original, c'est sûr - et ça m'a moins touché que Arbre (même en y ayant rien panné), et surtout Crash (qui regagne en intérêt, rétrospectivement). Ceci dit, c'est assez juste, et j'aime décidément la plume de l'auteur - même si aucune garantie que ça fasse le même effet à tout le monde, loin de là.

Hop : Alex JESTAIRE, Contes du Soleil Noir : Invisible
Soleilvert
Radieux
Messages : 249
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Contes du soleil noir, Alex Jestaire

Messagepar Soleilvert » 11 octobre 2017 à 17:18

À la dérive dans les rues de Bruxelles, un SDF prend conscience qu’il est en train de devenir invisible aux yeux des passants – réellement invisible. Facétieux, il tire parti de cette nouvelle donne en se jouant des barmen, des touristes, des policiers et des femmes…


Le glamour de Priest tournait un peu autour de ce thème.
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1450
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Contes du soleil noir, Alex Jestaire

Messagepar Nébal » 11 octobre 2017 à 19:24

Soleilvert a écrit :
À la dérive dans les rues de Bruxelles, un SDF prend conscience qu’il est en train de devenir invisible aux yeux des passants – réellement invisible. Facétieux, il tire parti de cette nouvelle donne en se jouant des barmen, des touristes, des policiers et des femmes…


Le glamour de Priest tournait un peu autour de ce thème.


Aussi, c'est vrai - pas pensé à le relever sur le moment, zut...
Avatar de l’utilisateur
SamuelZiterman
Patrouilleur temporaire
Messages : 35
Enregistré le : 07 mai 2017 à 14:24

Re: Contes du soleil noir, Alex Jestaire

Messagepar SamuelZiterman » 06 novembre 2017 à 21:27

Nébal a écrit :... surtout Crash (qui regagne en intérêt, rétrospectivement). ]


Ravi d'apprendre que Crash gagne en intérêt rétrospectivement. Car je l'ai bien aimé ce petit texte, même s'il y a quelques défauts et que l'aspect fantastique ne m'a pas plus touché que ça.

Mon avis.

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »