340 mps de Léa Silhol

Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 1867
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: 340 mps de Léa Silhol

Messagepar ubikD » 25 juillet 2017 à 19:17

Ça manque néanmoins de Lybiens.
Vesperia
Vandale du vide
Messages : 1
Enregistré le : 23 août 2017 à 20:48

Re: 340 mps de Léa Silhol

Messagepar Vesperia » 23 août 2017 à 20:56

Bonjour,

Au lieu de vous moquer de telle ou telle critique ou attitudes, il faudrait peut etre revenir à l'essentiel:
Que pensez-vous de ces livres?

On est ici sur un forum littéraire, il me semble, un endroit d'échange, de débat, pour s'ouvrir l'esprit.
Et que voit-on? Trois lignes éparses par post, pour critiquer, juger, sur rien. Pas un mot sur l'oeuvre, pas un avis sur une des nouvelles de cette auteur, sur ce que vous pensez d'un de ses romans.

Auriez-vous oublié à quoi sert l'écriture, et la lecture? Le partage du savoir?
Laissez donc vos petits égos au placard et discourez donc des écrits, car c'est bien le but initial.

J'ai lu plusieurs de ces livres, et je vous recommande le voyage. C'est excessivement bien écrit, certains trouveront ça 'trop" sans doute, et c'est leur droit, mais pour moi il y a une vraie poésie dans ses textes. Quelque chose que je ne retrouve que chez très peu d'auteurs, dans le nombre. Alors un peu de respect pour cette auteure serait de mise, surtout quand on ne sait pas de quoi on parle... j'ai horreur des jugements à l'aveugle, oui.
Que vous l'aimiez ou non, elle a gagné plusieurs prix, dont le prix Imaginales, le prix Merlin également, et a été directrice des éditions de l'Oxymore. Cette édition était une petite merveille, elle laissait beaucoup de libertés à ses auteurs, payait des illustrateurs (à l'heure du livre de poche et des coups de pierre) et publiait des recueils de qualité.

Alors reprenons un peu plus "normalement" la discussion, et parlons de ces livres pour ceux qui le souhaitent.
Elle prévoit 3 ouvrages de poésie prochainement, je trouve que c'est un sacré pari aussi.

Peace! et utilisons notre tête au lieu de rager et faire montre d'une bassesse qu'on assez habituellement ailleurs ;) Nous sommes là pour débattre, communiquer et nous donner envie (ou pas) de lire un auteur, ou d'en conseiller des autres en parallèle.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1066
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: 340 mps de Léa Silhol

Messagepar Razheem L'insensé » 23 août 2017 à 21:24

Vesperia a écrit :Bonjour,

Au lieu de vous moquer de telle ou telle critique ou attitudes, il faudrait peut etre revenir à l'essentiel:
Que pensez-vous de ces livres?

On est ici sur un forum littéraire, il me semble, un endroit d'échange, de débat, pour s'ouvrir l'esprit.
Et que voit-on? Trois lignes éparses par post, pour critiquer, juger, sur rien. Pas un mot sur l'oeuvre, pas un avis sur une des nouvelles de cette auteur, sur ce que vous pensez d'un de ses romans.

Auriez-vous oublié à quoi sert l'écriture, et la lecture? Le partage du savoir?
Laissez donc vos petits égos au placard et discourez donc des écrits, car c'est bien le but initial.

J'ai lu plusieurs de ces livres, et je vous recommande le voyage. C'est excessivement bien écrit, certains trouveront ça 'trop" sans doute, et c'est leur droit, mais pour moi il y a une vraie poésie dans ses textes. Quelque chose que je ne retrouve que chez très peu d'auteurs, dans le nombre. Alors un peu de respect pour cette auteure serait de mise, surtout quand on ne sait pas de quoi on parle... j'ai horreur des jugements à l'aveugle, oui.
Que vous l'aimiez ou non, elle a gagné plusieurs prix, dont le prix Imaginales, le prix Merlin également, et a été directrice des éditions de l'Oxymore. Cette édition était une petite merveille, elle laissait beaucoup de libertés à ses auteurs, payait des illustrateurs (à l'heure du livre de poche et des coups de pierre) et publiait des recueils de qualité.

Alors reprenons un peu plus "normalement" la discussion, et parlons de ces livres pour ceux qui le souhaitent.
Elle prévoit 3 ouvrages de poésie prochainement, je trouve que c'est un sacré pari aussi.

Peace! et utilisons notre tête au lieu de rager et faire montre d'une bassesse qu'on assez habituellement ailleurs ;) Nous sommes là pour débattre, communiquer et nous donner envie (ou pas) de lire un auteur, ou d'en conseiller des autres en parallèle.


On en reparle quand j'aurais lu les trois sur ma pile à lire.
Par contre, talentueuse ou pas, il y a un truc qui s'appelle l'humilité, et chez certains, on dirait que c'est un cadeau-bonus. Je n'ai rien contre Léa Silhol, mais faut avouer qu'entre sa page wikipédia et sa "maison d'auto-édition", y'a de quoi tousser.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Radieux
Messages : 228
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: 340 mps de Léa Silhol

Messagepar Apophis » 23 août 2017 à 21:52

Vesperia a écrit :Que vous l'aimiez ou non, elle a gagné plusieurs prix, dont le prix Imaginales, le prix Merlin également, et a été directrice des éditions de l'Oxymore.


Le fait de gagner des prix littéraires n'est plus vraiment un gage de qualité, si même cela l'a jamais été. Je rappelle que La justice de l'Ancillaire d'Ann Leckie a raflé la totalité des prix de SF les plus prestigieux, et au final c'est un roman plus que passable, en restant gentil. D'autre part, Léa Silhol a été directrice des éditions de l'Oxymore, maison fondée entre autres par Greg et Léa Silhol. C'est un peu comme dire "Apophis, directeur éditorial et artistique du Culte d'Apophis, blog fondé par Apophis".
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 2792
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: 340 mps de Léa Silhol

Messagepar Olivier Girard » 23 août 2017 à 23:14

Dans Bifrost (n°33, juillet 2001), Cid Vicious avait parlé d'un des bouquins de la dame : ici
Et ce gros snob de Patrick Imbert d'un autre, par là (n°47, juillet 2007).
Pour ma part, les bouquins de Léa Silhol me sont toujours tombés des mains. Mais ça compte pas, j'ai un sale goût de merde.
Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Patrouilleur temporel
Messages : 64
Enregistré le : 10 décembre 2012 à 08:39

Re: 340 mps de Léa Silhol

Messagepar Cédric Jeanneret » 24 août 2017 à 09:19

Apophis a écrit :
Vesperia a écrit :Que vous l'aimiez ou non, elle a gagné plusieurs prix, dont le prix Imaginales, le prix Merlin également, et a été directrice des éditions de l'Oxymore.


Le fait de gagner des prix littéraires n'est plus vraiment un gage de qualité, si même cela l'a jamais été. Je rappelle que La justice de l'Ancillaire d'Ann Leckie a raflé la totalité des prix de SF les plus prestigieux, et au final c'est un roman plus que passable, en restant gentil. D'autre part, Léa Silhol a été directrice des éditions de l'Oxymore, maison fondée entre autres par Greg et Léa Silhol. C'est un peu comme dire "Apophis, directeur éditorial et artistique du Culte d'Apophis, blog fondé par Apophis".


Bon je ne veux pas lancer (et n'aurait peut-être pas du ouvrir ce fil du tout ici d'ailleurs),

Mais pour le coup je trouve que tu exagères sur plusieurs points :

As-tu déjà lu un livre Léa Silhol ? Je pose la question, parce que si je comprend qu'on peut ne pas aimer, après tous c'est avant tous une question de goût, je trouve toujours que critiquer un/e auteur/e sans l'avoir lu est toujours très facile.

Ensuite en ce qui concerne les éditions de l'Oxymore, je ne comprend pas très bien ta remarque. Toute les maisons d'éditions ont été fondée par quelqu'un et on des directeurs(rices) littéraires ? Dans le cas de l'Oxymore, ils ont publié d'excellent bouquin, aussi bien au niveau de la forme que du fond (je me permet quand même de rappeler qu'ils ont été les premiers à publier plusieurs plumes francophones qui ont ensuite eu un joli parcours, Mélanie Fazi et Jean-Philippe Jaworski sont les premiers exemples qui me viennent en tête, et il y en a d'autres).

La remarque était plutôt pour pointer qu'elle ne sort pas de nul part et a de l'expérience qui ont été reconnu.

Ensuite pour le côté dithyrambique des résumés, je te l'accorde, mais alors quels éditeurs ne jouent pas à ce jeux là : je ne compte pas les romans présentés comme des "révélations", des "coups de maitres" et dont les auteurs sont comparés aux meilleurs de l'imaginaire (Tolkien, Simmons, Banks, etc.). Perso cela m'horripile souvent (sur les premiers romans particulièrement), mais dire que Silhol est la seule à le faire, c'est de la mauvaise foie crasse.

(et petite parenthèse sur les prix littéraires, tu peux ne pas apprécier les choix des jurys, voir de lecteurs (pour ma part c'est souvent le cas du prix des Utopiales par exemple dont je trouve les choix souvent médiocres), mais de là à dire qu'ils ne valent rien c'est peut-être un peu poussé aussi, tu ne trouves pas ?).
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Radieux
Messages : 228
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: 340 mps de Léa Silhol

Messagepar Apophis » 24 août 2017 à 09:39

Lu un livre entier ? Certainement pas. On m'a tellement vanté l'autrice que j'en ai commencé un( qui appartenait à une copine, je ne me souviens même plus du titre, c'est tout dire), et l'ai abandonné aussi sec tellement j'ai trouvé ça imbuvable, pédant, m'as-tu-lu et imbu de lui-même, convoluté, et j'en passe. Et il est extrêmement rare que j'abandonne un livre.

Ma remarque est la suivante : Vesperia avait l'air de dire que le fait d'avoir été choisie pour être directrice des éditions de l'Oxymore (qui, comme tu le soulignes, avaient quelques auteurs prestigieux dans leur catalogue) était une reconnaissance des qualités de Mme Silhol, alors que la réalité est plus prosaïque que cela, elle en est une des fondatrices, d'où poste automatique. Maintenant, que, par la suite, elle ait contribué à trouver et publier d'excellents auteurs, pourquoi pas, je n'en sais rien.

Maintenant, pour ce qui est de la reconnaissance... tu m'excuseras, mais lorsqu'on est obligé de créer sa propre maison pour publier ses bouquins, j'ai pas l'impression que de la reconnaissance, on en ait tant que ça. De plus, tu as des acteurs de premier plan de l'édition et de la blogosphère qui se sont exprimés sur ce fil, et je n'ai pas l'impression que les réactions transpirent la reconnaissance, hein.

Je ne comprends pas ta remarque sur les résumés, vu qu'il ne me semble pas les avoir évoqués.

Oh, mais je respecte le fait qu'on puisse avoir des goûts différents des miens, je n'ai pas huit ans, je te rassure. On me permettra juste de ne pas les partager et de l'exprimer. Et pour ce qui est de La justice de l'Ancillaire, le fait qu'il s'agisse d'un livre plus que passable est un avis très largement partagé dans la critique française.

Maintenant, je te retourne la question : tu sembles être un ardent défenseur de Mme Silhol et de son oeuvre, peux-tu concevoir que la majorité des gens ne va pas partager ton enthousiasme et ton intérêt pour elle ? Si Silhol était aussi respectée que Jaworski, ça se saurait, non ?
Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Patrouilleur temporel
Messages : 64
Enregistré le : 10 décembre 2012 à 08:39

Re: 340 mps de Léa Silhol

Messagepar Cédric Jeanneret » 24 août 2017 à 10:21

Apophis a écrit :Maintenant, je te retourne la question : tu sembles être un ardent défenseur de Mme Silhol et de son oeuvre, peux-tu concevoir que la majorité des gens ne va pas partager ton enthousiasme et ton intérêt pour elle ? Si Silhol était aussi respectée que Jaworski, ça se saurait, non ?


Je conçois tout à fait que l'on peut ne pas apprécier ses écrits; les goûts, les couleurs, tous ça...

Mais il y a quand même, il me semble, sur ce fil un niveau de, comment le dire, d' "absence de bienveillance" qui est sans doute plus fort qu'avec d'auteures auteurs (c'est mon ressentit en tous cas).

Je suppose que lorsque tu parle de "respect" tu veux en fait dire reconnaissance ? Parce que si personnellement je trouve en effet que l'ont peu discuté le niveau de respect qui lui ait témoigné, j'ai personnellement tendance à respecter les gens en général (exception fait, pour ma part, des gens racistes, xénophobes et promouvant la haine en générale).

"Reconnaissance" disons nous donc, à ce niveau là je pense qu'il y a une dizaine d'année (lorsque ses livres se trouvaient très facilement en libraire) elle avait un niveau de reconnaissance de ses écrits assez similaire.


Apophis a écrit :Maintenant, pour ce qui est de la reconnaissance... tu m'excuseras, mais lorsqu'on est obligé de créer sa propre maison pour publier ses bouquins, j'ai pas l'impression que de la reconnaissance, on en ait tant que ça. De plus, tu as des acteurs de premier plan de l'édition et de la blogosphère qui se sont exprimés sur ce fil, et je n'ai pas l'impression que les réactions transpirent la reconnaissance, hein.


A nouveau cette remarque me dérange sur plusieurs niveaux. Déjà à ce que je comprend de la page de Nitchevo, il s'agit d'avantage d'un collectif d'artistes dont Silhol fait partie et qui sont en majorité actif sur d'autres mediums que la littérature (et donc la publication).

Ensuite, à moins que tu ne sois dans les petits papiers des éditeurs, tu ne sais sans doute pas plus que moi les raisons qui la pousse a publier chez Nitchevo ou ailleurs. De ce que j'ai compris des prises de positions qu'elle a eu à plusieurs reprises c'est plus une question d'indépendance vis à vis du monde de l'édition qu'un réel problème de qualité de ses écrits ou de potentiel de ventes.
Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Patrouilleur temporel
Messages : 64
Enregistré le : 10 décembre 2012 à 08:39

Re: 340 mps de Léa Silhol

Messagepar Cédric Jeanneret » 24 août 2017 à 10:21

Après le but n'est pas de discuter de cela sur des pages et des pages.

Simplement je suis assez d'accord avec Vesperia sur le "manque de bienveillance", mais après tous chacun est libre de penser ce qu'il veut (et puis on est sur le forum du Bélial qui est connut pour avoir du "mordant").

Mais discuter sur les motifs des auteurs est sans doute un peu vain, après tous seul eux connaissent leurs motivations et les dessous de la publication d'un ouvrage.

Et au final si l'envie de lire un livre n'est pas là, et bien ne le lisons pas. La lecture c'est avant tous du plaisir.

Si Silhol ne le fait pas pour toi et bien heureusement (ou malheureusement pour nos pauvres PAL) il y a largement de quoi lire.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6124
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: 340 mps de Léa Silhol

Messagepar Thomas Day » 24 août 2017 à 11:10

[modération]
A moins que quelqu'un ait quelque chose d'intéressant à ajouter, il me semble qu'on a fait le tour de la question.
[/modération]

TD

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »