Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 8235
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Messagepar Erwann » 31 août 2017 à 14:08

Nous sommes en 2029, les États-Unis traversent une crise sans précédent. Les désastres écologiques successifs ont vidé le pays de ses ressources naturelles. La dette nationale a explosé, la Banque centrale n'arrive plus à produire assez de billets, le dollar dévisse, remplacé sur les marchés internationaux par une devise sino-russe. Jadis superpuissance, les États-Unis sont devenus un État paria, au grand bonheur de Poutine, bien entendu toujours au pouvoir.
Comme toutes les familles américaines, les Mandible tirent le diable par la queue. Un chou se négocie à quarante dollars, la viande n'est plus qu'un lointain souvenir, l'eau se fait rare, même le papier-toilette est rationné. Ils tiennent encore, ont toujours un toit sur la tête, ça pourrait être pire...
C'est alors que le Président déclare le pays en faillite.
L'or des particuliers est réquisitionné, salaires et pensions sont gelés, les comptes sont vidés. Soudain, pour les Mandible, il ne s'agit plus de débrouillardise mais bien de survie. Combien de temps avant que la solidarité ne laisse place à la colère, à la haine ? Combien de temps avant que la famille ne s'écroule, comme le reste du monde qui l'entoure ?


Les Mandible : Une famille, 2029-2047, roman de Lionel Shriver, est paru en mai chez Belfond.
La fiche du livre.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Radieux
Messages : 216
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Messagepar Apophis » 31 août 2017 à 14:29

Voilà une approche plutôt originale du post-apocalyptique, si j'ose dire. En plus de l'aspect anticipation, bien entendu.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6064
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Messagepar Thomas Day » 31 août 2017 à 14:30

J'attire juste votre attention sur le fait que Lionel Shriver est loin d'être une inconnue. Elle avait auparavant signé l' hallucinant Il faut qu'on parle de Kevin. Qui, dans le genre "n'oubliez pas de noyer vos adolescents", se pose quand même là.

TD

edit : changement de sexe de l'auteur, mais indolore (c'est ça le talent -->[]
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 1803
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Messagepar M » 31 août 2017 à 15:45

@ Thomas Day : Je crois que Lionel Shriver est une femme. Et je te rejoins, Il faut qu'on parle de Kevin est un roman très fort.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6064
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Messagepar Thomas Day » 31 août 2017 à 15:52

M a écrit :@ Thomas Day : Je crois que Lionel Shriver est une femme. Et je te rejoins, Il faut qu'on parle de Kevin est un roman très fort.


Oui tu as raison (le pire c'est que je le savais).

TD
lonesome
Axiomatique
Messages : 160
Enregistré le : 23 juin 2012 à 21:25

Re: Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Messagepar lonesome » 31 août 2017 à 18:04

We need to talk about Kévin est aussi un film prenant (tiré du roman que je n'ai pas lu) qui est à mes yeux plus un portrait de mère que celui d'un enfant psychopathe...
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Little Green Man
Messages : 367
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Messagepar Aldaran » 31 août 2017 à 18:45

J'ai également vu le film. Excellent.
Du coup, le livre me tente sévère.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6064
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Messagepar Thomas Day » 31 août 2017 à 18:56

lonesome a écrit :We need to talk about Kévin est aussi un film prenant (tiré du roman que je n'ai pas lu) qui est à mes yeux plus un portrait de mère que celui d'un enfant psychopathe...


Personnellement je trouve que tout le talent du film c'est aussi de faire le portrait et du fils et du père, pas en creux, mais presque. Je ne vais pas spoiler, mais vers la fin, il y a une scène consacrée au fils qui en quelques secondes à peine te fait basculer dans une espèce de terreur parentale où l'adolescence devient un territoire hostile/incompréhensible pire que le désert syrien.

TD
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 1803
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Messagepar M » 31 août 2017 à 20:49

Thomas Day a écrit : Je ne vais pas spoiler, mais vers la fin, il y a une scène consacrée au fils qui en quelques secondes à peine te fait basculer dans une espèce de terreur parentale où l'adolescence devient un territoire hostile/incompréhensible pire que le désert syrien.

TD


Côtoyant des ados au quotidien, très clairement l'adolescence est une période très difficile pour beaucoup. Pour les ados comme leurs géniteurs. Entre les non dits, les incompréhensions... C'est terrifiant pour les deux côtés.

Et c'est le tour de force réaliser par le livre et le film. Faire ressentir cette horreur potentielle, ces incompréhensions qui conduisent à des situations dont l'issue peut être dramatique.

Et pour recentrer sur le sujet, est ce que quelqu'un a lu le livre ?
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 2776
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver

Messagepar Olivier Girard » 31 août 2017 à 22:46

M a écrit :Et pour recentrer sur le sujet, est ce que quelqu'un a lu le livre ?
Oui. Imparable. Sincèrement. Au point de n'avoir éprouvé aucune envie de voir le film (une chose curieuse, d'ailleurs, mais c'est comme ça).

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »