Père, Ray Nayler

et vos commentaires.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 15532
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Père, Ray Nayler

Messagepar Erwann » 23 janvier 2023 à 13:06

« J’ai eu un père pendant six mois. J’avais sept ans lorsque je l’ai rencontré. » États-Unis, milieu des années 50 : le Bureau des Vétérans organise une loterie pour les enfants dont le père a été lors de l'une des guerres. Les heureux lauréats reçoivent un robot abritant l'esprit de leur défunt paternel. Celui que reçoit ce garçonnet va changer sa vie…

Une nouvelle à lire en ligne…
… ou à télécharger gratuitement du 23 janvier au 28 février 2023 !
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 15532
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Père, Ray Nayler

Messagepar Erwann » 25 février 2023 à 10:39

Quoi qu'il en soit Père est une nouvelle pleine de sensibilité qui plaira au plus grand nombre, les plus vieux peut-être pour la nostalgie qu'elle engendrera, les plus jeunes pour découvrir une science fiction comme on n'en écrit plus guère aujourd'hui.

L'avis de Philémont.
Soleilvert
Prince-Marchand
Messages : 916
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42
Contact :

Re: Père, Ray Nayler

Messagepar Soleilvert » 26 février 2023 à 10:31

C'est ce que j'ai ressenti aussi.
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Prince-Marchand
Messages : 916
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Père, Ray Nayler

Messagepar Weirdaholic » 14 mars 2023 à 14:52

Je ne la chroniquerai sans doute pas, mais c'est une nouvelle superbe, qui mérite amplement son prix des lecteurs (et sa reprise dans le recueil à paraître, si j'ai bien tout compris).

Perso ça m'a fait penser un peu à Priya Sharma, sans doute à cause du style minimaliste très maîtrisé et du potentiel émotionnel (mais sinon les deux univers n'ont rien à voir).

Erwann a écrit :
Quoi qu'il en soit Père est une nouvelle pleine de sensibilité qui plaira au plus grand nombre, les plus vieux peut-être pour la nostalgie qu'elle engendrera, les plus jeunes pour découvrir une science fiction comme on n'en écrit plus guère aujourd'hui.

L'avis de Philémont.


J'avoue être un peu dubitatif par contre sur la comparaison que Philemont fait avec Asimov : des robot avec des routines de combat, on est loin des 3 lois de la cybernétique ; par contre, l'idée qu'une conscience puisse se superposer au programme, et ressusciter de vieilles routines effacées...

Retourner vers « Le blog Bifrost »