Les Enfants de Mercure, de Stephen Baxter

et vos commentaires.
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2156
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Les Enfants de Mercure, de Stephen Baxter

Messagepar Clement » 02 mars 2011 à 14:54

En attendant la parution de Flux, nouveau roman de Stephen Baxter et troisième volume du cycle des Xeelees attendu pour la fin du mois, voici de quoi patienter avec cette nouvelle autrefois parue dans Bifrost n° 8, à télécharger gratuitement aux formats ePub et PDF. Découvrez-y, sous les plaines mornes et désolées de Mercure, sous les kilomètres de glace qui composent le sol de la planète, une étrange civilisation extra-terrestre. Un « premier contact » en forme de fable nostalgique sur l'immensité du temps et de l'univers ; un avant-goût des problèmes solaires qui seront au coeur de l'intrigue de Ring, roman de Stephen Baxter à paraître en 2012 au Bélial'...

Lire la nouvelle sur le blog Bifrost
Télécharger la nouvelle en ePub ou PDF
Avatar de l’utilisateur
Nick
Axiomatique
Messages : 183
Enregistré le : 21 avril 2009 à 13:38

Re: Les Enfants de Mercure, de Stephen Baxter

Messagepar Nick » 11 mars 2011 à 16:15

Cette nouvelle me conforte dans l'idée que je ne lis pas assez de Baxter.
Ou plutôt "trop de la balle" (comme dirait les djeunz).
NicK.
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2156
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Les Enfants de Mercure, de Stephen Baxter

Messagepar Clement » 26 mars 2011 à 13:17

Deux avis sur la nouvelle de Baxter :

Malgré sa taille, la nouvelle est riche : deux fils narratifs, au moins trois enjeux de taille pour les protagonistes et une conclusion impressionnante. Les personnages humains ou non humains sont parfaitement dessinés. La nouvelle se dévore d'une traite laissant le lecteur émerveillé. Respect Mr Baxter !


A lire ici : http://rsfblog.canalblog.com/archives/2 ... 90015.html

Il y a deux choses que Baxter fait très bien, c'est décrire le temps long et décrire l'évolution qui en découle inévitablement. Il ne faillit pas à sa réputation ici. Et comme dans "Titan" par exemple, il crée une vraie émotion dans un genre qui pourrait être froid.


A lire là : http://quoideneufsurmapile.blogspot.com ... -fois.html

Retourner vers « Le blog Bifrost »