La Malédiction de Bisha, Leigh Brackett

et vos commentaires.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9667
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

La Malédiction de Bisha, Leigh Brackett

Messagepar Erwann » 01 décembre 2014 à 08:47

Pour fêter la réédition en numérique du Grand Livre de Mars de Leigh Brackett, ce 4 décembre, aventurez-vous déjà sur la planète rouge le temps d’une nouvelle avec « La Malédiction de Bisha ». Bisha, fillette malade, chassée de sa tribu et que sa mère remet au médecin terrien Fraser dans l’espoir qu’il la soigne… Mais Bisha peut-elle être sauvée ?

Une nouvelle à lire en ligne…
… ou à télécharger gratuitement du 1er au 31 décembre.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9667
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: La Malédiction de Bisha, Leigh Brackett

Messagepar Erwann » 03 décembre 2014 à 07:51

Avatar de l’utilisateur
Emanuelo
Patrouilleur temporaire
Messages : 19
Enregistré le : 22 novembre 2014 à 21:48
Localisation : Strasbourg

Re: La Malédiction de Bisha, Leigh Brackett

Messagepar Emanuelo » 06 décembre 2014 à 12:46

Je l'ai lu un matin avant d'aller en BU, et je suis globalement assez d'accord avec l'avis de Baroona : c'est pas mal et ça se laisse lire. C'est un peu attendu mais les personnages sont attachants (je trouve extraordinaire la force des bons nouvellistes de nous faire aimer des persos en juste quelques pages ; dans un autre registre, je suis en train de lire Fugitives d'Alice Munro, et c'est magique comme elle arrive à rendre les personnages marquants, même si trois nouvelles sont liées par leur personnage principal).
"N'envions point à nos deſcendans les découvertes qu'ils pourront faire , jouiſſons des vérités que nous connoiſſons"
(Sénèque, cité par A.-P. DIONIS DU SÉJOUR, Essai sur les comètes, MDCCLXXV, p. ij)
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9667
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: La Malédiction de Bisha, Leigh Brackett

Messagepar Erwann » 07 janvier 2015 à 12:17


Retourner vers « Le blog Bifrost »