L'Abécédaire (volume 8)

et vos commentaires.
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 127
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: L'Abécédaire (volume 8)

Messagepar Léo Henry » 25 juin 2018 à 17:59

Un de mes livres préférés & une des histoires les plus intelligentes sur l'imaginaire jamais écrite.
J'ai un peu peur que, pour les lecteurs de ma génération, le succès du premier film ait totalement éclipsé le livre.
Le lien entre réel et imaginaire est grisant, le jeu sur l'objet-livre parfait. C'est à la fois post-moderne et atemporel.
Et pour les gamins, quel pied !

Heureux tu es, Erwann, qui lit l'allemand : Michael Ende a aussi publié un recueil de nouvelles, inspirées par les toiles de son père - un peintre surréaliste - traduit jadis en français sous le titre Le Miroir dans le miroir (ça doit être Der Spiegel im Spiegl en v.o.) C'était mon bouquin fétiche à la bib quand j'étais enfant, et il a disparu un jour - jamais emprunté, trop usé, il a été pilonné. Je ne l'ai depuis jamais retrouvé, ni chez les bouquinistes, ni en ligne*. J'en garde un souvenir émerveillé.

(* évidemment, en tapant ça je vérifie & découvre que le Grand Satan Amazon en a quatre ou cinq sous le coude, juste pour me faire mentir - Ses pouvoirs sont décidément sans limite)
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9888
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Abécédaire (volume 8)

Messagepar Erwann » 25 juin 2018 à 18:09

Léo Henry a écrit :Heureux tu es, Erwann, qui lit l'allemand : Michael Ende a aussi publié un recueil de nouvelles, inspirées par les toiles de son père - un peintre surréaliste - traduit jadis en français sous le titre Le Miroir dans le miroir (ça doit être Der Spiegel im Spiegel en v.o.) C'était mon bouquin fétiche à la bib quand j'étais enfant, et il a disparu un jour - jamais emprunté, trop usé, il a été pilonné. Je ne l'ai depuis jamais retrouvé, ni chez les bouquinistes, ni en ligne*. J'en garde un souvenir émerveillé.

Le Miroir dans le miroir (Der Spiegel im Spiegel: Ein Labyrinth en VO ; c'est une manie française, ai-je l'impression, que d'enlever les sous-titres des œuvres) figure sur ma liste de livres à lire — et à dénicher en premier lieu (mais ça ne sera guère difficile : trois exemplaires circulent au sein des Bibliothèques de Paris).

En ce qui concerne L'Histoire sans fin, j'ai oublié de le préciser, le livre a été réédité en 2014 chez Hachette. Pas vu à quoi ça ressemble mais, d'après l'éditrice, cette réédition est en bichromie.
Avatar de l’utilisateur
Delenn
Patrouilleur temporel
Messages : 99
Enregistré le : 25 janvier 2012 à 17:14

Re: L'Abécédaire (volume 8)

Messagepar Delenn » 25 juin 2018 à 20:34

Merci pour ce très joli et intéressant exposé sur l'histoire sans fin. J'avais vu le film à l'époque, je l'avais adoré, et j'avais aussi adoré la chanson, qui pour moi est toujours aussi excellente (séance nostalgie...je suis en train de la chantonner....).

Après, je suis d'accord pour dire que les deux films suivants sont ratés (le troisième encore plus que le deuxième où il y a un ou deux trucs corrects). D'ailleurs j'ai acheté le 1er en DVD, pas les autres.....;)

Je n'ai qu'un conseil : lire le livre !!
Il plaira à tous les ages, car il contient plusieurs niveaux de lecture....pure aventure pour les plus jeunes (et les autres...), réflexion sur notre monde (je schématise à mort) pour les autres. Il y en a donc pour tous ;)
Un chef d'oeuvre, effectivement.
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 127
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: L'Abécédaire (volume 8)

Messagepar Léo Henry » 25 juin 2018 à 22:00

Erwann a écrit :En ce qui concerne L'Histoire sans fin, j'ai oublié de le préciser, le livre a été réédité en 2014 chez Hachette. Pas vu à quoi ça ressemble mais, d'après l'éditrice, cette réédition est en bichromie.


Enfin !

J'espère qu'il y a également Auryn en couve et qu'ils ont corrigé l'erreur de (non)traduction : lorsqu'Atreju se retrouve face au vieillard de la montagne errante et que celui-ci commence à lire l'Histoire sans fin, la vf oublie de traduire l'enseigne de Karl Konrad Koreander à l'envers... Du coup ça n'a aucun sens.

Tu me diras pour le Miroir, si ça vaut le coup que je vende mon âme à Satan - ou que je prenne une carte de bib parisienne.
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 127
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: L'Abécédaire (volume 8)

Messagepar Léo Henry » 25 juin 2018 à 22:07

Je note aussi que sur la garde que tu as prise en photo l'illustratrice (Roswitha Quadflieg) est créditée, ce qui n'est le cas d'aucune édition française. J'ai toujours cru que les lettrines étaient de Ende lui-même.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9888
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Abécédaire (volume 8)

Messagepar Erwann » 25 juin 2018 à 22:12

Léo Henry a écrit :J'espère qu'il y a également Auryn en couve et qu'ils ont corrigé l'erreur de (non)traduction : lorsqu'Atreju se retrouve face au vieillard de la montagne errante et que celui-ci commence à lire l'Histoire sans fin, la vf oublie de traduire l'enseigne de Karl Konrad Koreander à l'envers... Du coup ça n'a aucun sens.

Pour le coup, n'ayant pas tenu cette réédition en main, je sais pas s'il y a une jaquette sous laquelle figure Auryn (parce que sur la couve actuelle, c'est présent mais pas très visible). Quant à l'erreur que tu soulignes, il me semble qu'elle a été corrigée (si je me souviens bien de ce que m'a dit l'éditrice de chez Hachette jeunesse). De même qu'une autre connerie, un peu plus loin : le livre L'Histoire sans fin est décrit, avec ses deux encres de couleurs différentes ; lorsque tu as sous les yeux un bouquin où ce qui vient différencier Fantasia/monde réel est juste la graisse de la typo, c'est un nouveau non-sens.
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 127
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: L'Abécédaire (volume 8)

Messagepar Léo Henry » 25 juin 2018 à 22:14

Enfin - et j'arrête là - j'ai été frappé en revoyant le film récemment, de petits détails communs au Voyage de Chihiro. J'avais déjà repéré les liens narratifs entre les deux histoires, mais la façon même de voler de Fuchur/Falcor est aussi la même que celui du dragon de Miyazaki. L'Histoire sans fin est un peu à Chihiro ce que Le Roi & l'oiseau est à Laputa.

Retourner vers « Le blog Bifrost »