Velvet Buzzsaw, Dan Gilroy (2019)

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10459
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Velvet Buzzsaw, Dan Gilroy (2019)

Messagepar Erwann » 13 mars 2019 à 10:30

La fiche Imdb.

On doit à Dan Gilroy l'excellent Night Call avec un Jake Gyllenhaal non moins excellent, et j'étais plutôt curieux de ce Velvet Buzzsaw, sorti directement sur Netflix. Dommage, c'est un ratage. Certes, j'aurais dû m'y attendre, les films Netflix m'ayant rarement convaincu.
Josephina (Zawe Ashton), une assistante galeriste ambitieuse mais médiocre, tombe un jour sur le cadavre de son voisin. Il s'avère que le bonhomme était artiste : son appartement regorge de tableaux au style tout particulier. Que le peintre reclus ait demandé à ce que toutes ses œuvres soient brûlées n'effraie pas Josephina, qui décide de les mettre sur le marché. Et c'est alors qu'il commence à y avoir des morts.
Dans sa première moitié, Velvet Buzzsaw propose une satire gentiment vitriolée du petit milieu de l'art contemporain ; Jake Gyllenhaal en critique bisexuel ou Toni Collette en curatrice s'y amusent. Entre artistes imposteurs ou en panne d'inspiration, critiques et galeristes faisant la pluie et le beau temps, le film n'échappe pas aux clichés ("Oh, que cette œuvre est audacieuse ! – Ah non, ça c'est juste le sac poubelle."). Dans sa seconde moitié, les meurtres s'enchainent de manière répétitive et créative (et aléatoire : la vengeance de l'artiste reclus n'a pas de limites). En fin de compte, c'est vain et creux.

Retourner vers « Cinéma et séries »