Prey, Dan Trachtenberg

Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 2118
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Prey, Dan Trachtenberg

Messagepar Razheem L'insensé » 07 août 2022 à 19:35

Image

Il y a trois siècles sur le territoire des Comanches, Naru, une farouche et brillante guerrière, se fait désormais un devoir de protéger sa tribu dès qu’un danger la menace. Elle découvre que la proie qu’elle traque en ce moment n’est autre qu’un prédateur extraterrestre particulièrement évolué doté d’un arsenal de pointe des plus sophistiqués. Une confrontation aussi perverse que terrifiante s’engage bientôt entre les deux adversaires...

Une excellente surprise que ce spin-off d'une saga que je pensais sincèrement morte et enterrée !
Avatar de l’utilisateur
saimonax
Radieux
Messages : 249
Enregistré le : 28 septembre 2012 à 12:45

Re: Prey, Dan Trachtenberg

Messagepar saimonax » 07 août 2022 à 21:31

Horizon zero dawn, quel jeu formidable
lonesome
Disciple de Griaule
Messages : 448
Enregistré le : 23 juin 2012 à 21:25

Re: Prey, Dan Trachtenberg

Messagepar lonesome » 07 août 2022 à 22:49

Moins enthousiaste que toi Razheem. les personnalités et psychologies des personnages sont tirées à très gros traits ou pas assez exploités (ah les méchants blancs bien caricaturaux); les ficelles scénaristiques tout aussi énormes (le chien qui disparaît et réapparaît de façon complètement illogique selon le besoin de l'histoire), les acteurs pas charismatiques (l'actrice principale au jeu monolithique et peu crédible). Le film arrivait précédé d'un bon buzz. Grosse déception pour ma part.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 2118
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Prey, Dan Trachtenberg

Messagepar Razheem L'insensé » 07 août 2022 à 23:54

lonesome a écrit : (ah les méchants blancs bien caricaturaux)


C'est marrant parce que d'habitude, j'aurais pu tiquer sur ce genre de trucs mais en fait, là, on est à l'époque où l'homme blanc extermine les Amérindiens et massacre les troupeaux de bisons, du coup, franchement, je trouve ça plutôt réaliste.

Un truc par contre que je me suis demandé c'est « pourquoi ne pas avoir fait parler les comanche dans leur langue ou approchant au moins ? », et j'ai lu qu'il existe une version entièrement doublée ainsi, je serais quand même curieux.
lonesome
Disciple de Griaule
Messages : 448
Enregistré le : 23 juin 2012 à 21:25

Re: Prey, Dan Trachtenberg

Messagepar lonesome » 08 août 2022 à 09:00

Salut Razheem, pour être exact l'extermination des bisons lors de chasses immenses s'est plutôt déroulé durant la seconde moitié du 19ème (buffalo bill a participé à ces chasses et les photos où l'on voit des amoncellements énormes de squelettes et de carcasses de bison datent de cette période).
Même si l'époque (1719) choisit pour le film n'était pas tendre pour les indiens, elle ne correspond pas encore aux grandes déportations de tribus; les blancs pouvaient même s'allier avec certaines tribus indiennes jouant des alliances ou des conflits déjà existant entre peuples indiens. (relire ou revoir le dernier des Mohicans...)
On entend l'héroïne parler en indien dans l'incipit et ensuite sa voie en français vient se superposer pour faire la transition.
Après on 'est pas dans un film historique (je ne suis pas un fin connaisseurs des us et coutumes Comanche mais j'ai l'impression que la représentation dans le film de la civilisation indienne relève plus d'un imaginaire de film que de sources ethnologiques)
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 14313
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Prey, Dan Trachtenberg

Messagepar Erwann » 18 août 2022 à 16:30

Vu ce weekend : c'était sympa mais pas de quoi se rouler par terre. Les décors filmés en lumière naturelle (enfin, c'est l'impression que j'ai eue) sont plutôt beaux, j'aimais bien Amber Midthunder dans Legion, mais j'ai eu plus de mal avec le reste : l'histoire convenue, et surtout le predator. Le prédateur censément ultime, bardé de gadgets, passe son temps en mode invisible, des fois qu'il se fasse bobo, les méchants Français à l'épouvantable accent anglais prennent bien soin de tirer sur son bouclier (ou, compréhensiblement médusés, de ne pas tirer, d'ailleurs). Bon, cela étant dit, si ça se trouve, le predator de ce film, c'est le Jean-Michel Flemmard des predators, qui préfère vaincre sans péril, rien à faire de la gloire, du triomphe, etc.
J'imagine qu'on peut s'attendre à des suites (vu la fin du générique) ou à des déclinaisons dans différents contextes historiques. J'attends surtout l'uchronie : à partir des artefacts laissés par le predator, les Comanches foutent la raclée à leurs ennemis.
Avatar de l’utilisateur
Thomas_at_constellations
Axiomatique
Messages : 131
Enregistré le : 07 juin 2019 à 12:48

Re: Prey, Dan Trachtenberg

Messagepar Thomas_at_constellations » 18 août 2022 à 19:41

Vu en ce début de semaine, j'en par plus en détail ici.
"Un film tout à fait correct et est le premier bon film de la franchise Predator depuis 32 ans [...]
Prey est un digne prequel et marque un retour réussi de la franchise Predator. Une question demeure : pourquoi ce film n’est-il pas sorti au cinéma ?"
« La tombe est vide le héros s’éveille. »
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 7249
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Prey, Dan Trachtenberg

Messagepar Thomas Day » 21 août 2022 à 19:33

Pour ma part, je n'ai pas aimé (je n'ai pas non plus détesté, j'ai trouvé ça totalement inoffensif, et j'ai ricané à de nombreuses reprises).
Mais c'est ma faute : je n'ai pas réussi à le voir comme une série B décomplexée (y'avait trop de messages parasite sur l'émancipation, les gentils Indiens, la santé par les plantes, ne pas ramasser ses ordures c'est mal).
Le côté chasseresse comanche qui se déplace dans la forêt comme une actrice chinoise de John Woo, j'ai décroché très vite, et un coup de pied à droite sur une bûche et un tour complet dans les airs avant de glisser sous un arbre renversé. Tout ça pour suivre un cerf à queue blanche et lui fait éclater le cœur dans la poitrine (une méthode de chasse, celle du "coureur indien", qu'on retrouve aussi chez les Kenyans, qui au contraire de faire des pirouettes aériennes économisent au maximum leur souffle).
J'avais l'impression parfois de regarder une cinématique d'Horizon Forbidden West.
Après les Predators (si j'ai bien suivi) ils chassent quand il fait très chaud, là Gaston Predator Lagaffe il vient juste avant les premières neiges de septembre (ça ma bien fait rire car je suis allé dans le Montana en septembre et il faisait 32° à l'ombre cette année-là et j'ai pas eu l'impression que les gens trouvaient ça exceptionnel, juste l'été indien sur les Grandes Plaines). Donc il a fait un froid extraordinaire en 1719 et E.T-Dreadlocks se fait dégommer comme un noob.
Maintenant j'attends Predator chez Talibans, histoire de bien rigoler une nouvelle fois.
(Les effets spéciaux sont au top : à un moment on voit le décor "naturel" à travers l'ours en images de synthèse.)

TD
Avatar de l’utilisateur
Nick_le_Vilain
Radieux
Messages : 246
Enregistré le : 21 avril 2009 à 13:38

Re: Prey, Dan Trachtenberg

Messagepar Nick_le_Vilain » 24 août 2022 à 16:58

J'ai bien aimé mais pas adoré.
Le scénario est convenu & prévisible, le prédator a (mal) évolué (régressé ?), la fin ridicule.
Mais j'aime bien les scènes de combat et les trappeurs (français ?) qui se font dézinguer. Les décors aussi sont très beaux.
Sinon j'ai passé un bon moment ce qui est l'essentiel. :)
“All fled—all done, so lift me on the pyre—
The Feast is over, and the lamps expire.”

― Robert E. Howard

Retourner vers « Cinéma et séries »