[no-SF] The Wire

Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 7127
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

[no-SF] The Wire

Messagepar Thomas Day » 09 octobre 2011 à 13:42

Dans le genre série qui se mérite, je sors de ma manche The Wire (Sur écoute), c'est bien simple après les deux premiers épisode, je me suis dit : "pfff, je vais plutôt me mater les Misfits", mais un commentaire sur CE forum, je dis bien CE forum, m'a convaincu de lui donner sa chance à ce The Wire et donc je me suis fait une seconde soirée : 2 épisodes.
Et là, des choses se sont misent en place dans mon esprit : se méfier des premières impressions, notamment. Accepter une série "sans héros". D'ailleurs, le vrai héros de cette série c'est celui qui taille des meubles de maison de poupée. Celui qu'au début on prend pour un pauv'type.
A la troisième soirée, je me suis fait 3 épisodes (et ils durent chacun 56 minutes, pas 40).
Ça y est, je suis accro, je finis la première saison, et je me demande bien ce qui va arriver à ce connard de McNulty et au reste de sa bande.
Quant aux "méchants", ils sont tellement humains, crédibles, intenses (putain la scène ou Omar débarque avec son fusil de chasse, c'est du Peckinpah). C'est bien simple, la notion de bien et de mal n'existe pas dans cette série réaliste. Oui, réaliste, c'est pas Deux Flics à Miami où Sonny Crockett tue quinze dealers par saison avec son magnifique .45 chromé. Et quand quelqu'un dégage et ben ça fait mal.
J'en connais pas beaucoup des séries capables de me faire pleurer, The Wire y est parvenu (le double épisode 10 et 11, The Cost / The Hunt, bouleversant).
Je me trompe sûrement, mais pour moi la source principale d'inspiration de cette série semble être les romans du sous-estimé Richard Price.

TD
Avatar de l’utilisateur
Travis
L'équipe du Bélial'
Messages : 264
Enregistré le : 21 avril 2009 à 08:47

Re: [no-SF] The Wire

Messagepar Travis » 09 octobre 2011 à 14:00

héhé,

Même chose, The Wire j'ai attaqué il y a longtemps les trois premiers épisodes et puis j'ai lâché. Deux mois après j'insiste en terminant la première saison. En définitive j'ai torché les quatre saisons suivantes en un mois. Cette série est exceptionnelle, pour son réalisme, ses personnages, sa construction. La quatrième est une merveille. Tu verras, mais en ce qui me concerne je n'ai pas encore trouvé une série qui lui arrive à la cheville.
C'est bien simple quand j'ai eu achevé la cinquième saison je n'avais qu'une envie reprendre tout depuis la première. Ce que je ferais une fois terminé la saison quatre de SOA.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 1287
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: [no-SF] The Wire

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 09 octobre 2011 à 14:33

thomasday a écrit :Je me trompe sûrement, mais pour moi la source principale d'inspiration de cette série semble être les romans du sous-estimé Richard Price.

TD


Non, tu ne te trompes pas. Il a d'ailleurs (comme Pelecanos et Lehane, excusez du peu) écrit plusieurs épisodes de la série. ;-)
Jérôme Noirez
Patrouilleur temporel
Messages : 70
Enregistré le : 03 novembre 2009 à 10:34

Re: [no-SF] The Wire

Messagepar Jérôme Noirez » 09 octobre 2011 à 16:16

Ce qui est renversant avec cette série, c'est qu'elle ne sacrifie jamais le réalisme, et l'entropie qui en découle, à une quelconque figure narrative attendue (à l'inverse de The Shield). Personnellement, je n'avais jamais vu ça ni dans une série ni dans un long métrage. Nous sommes tellement habitués à la hiérarchie inverse qu'il faut en effet ruminer pendant quelques épisodes avant d'en accepter le principe. Mais quand le cap est franchi, on plonge dedans corps et âme. C'est brillant.
Bull
Axiomatique
Messages : 176
Enregistré le : 20 avril 2009 à 22:14

Re: [no-SF] The Wire

Messagepar Bull » 09 octobre 2011 à 17:53

J'en parlais recemment avec un ami.
Pour moi la meilleure serie de tous les temps. A egalite, mais pour d'autres raisons, avec The West Wing.

TD : oui, le personnage de Omar est tout simplement fantastique.

Par contre, non clairement non quand tu ecris :
"Accepter une série "sans héros". D'ailleurs, le vrai héros de cette série c'est celui qui taille des meubles de maison de poupée."

Il y a un Heros tres clairement identifie dans cette serie. Il faut juste accepter que ce ne soit pas un etre humain, mais une ville, Baltimore

Chaque saison explorant une ou deux des facettes de celle-ci : Les Gangs, Le syndicat, le Port, L'education, la construction, la politique, le journalisme etc...
Avatar de l’utilisateur
Caliban
L'équipe du Bélial'
Messages : 493
Enregistré le : 25 avril 2009 à 20:24

Re: [no-SF] The Wire

Messagepar Caliban » 09 octobre 2011 à 19:33

Excellente série de fait — mais j'ai béni la fonction "sous-titres anglais" du lecteur DVD.
Il m'a fallu la moitié de la première saison pour commencer à comprendre quoi que ce
soit aux dialogues, entre l'accent à couper au couteau des Noirs de Baltimore et la langue
des quartiers populaires, qui n'est pas exactement celle qu'on a essayé de m'apprendre
au lycée...

Bull a écrit :TD : oui, le personnage de Omar est tout simplement fantastique.

Uh... C'était gonflé d'injecter un personnage de tragédie grecque dans une série
policière ultra-contemporaine, et le pari est parfaitement réussi. Chapeau. Mais de
là à le trouver original...

Bull a écrit : A egalite, mais pour d'autres raisons, avec The West Wing.

Je garde un faible pour The West Wing. Non seulement les dialogues étaient
brillants, mais je les comprenais...
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 7127
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: [no-SF] The Wire

Messagepar Thomas Day » 09 octobre 2011 à 20:02

Bull a écrit :TD : oui, le personnage de Omar est tout simplement fantastique.

Par contre, non clairement non quand tu ecris :
"Accepter une série "sans héros". D'ailleurs, le vrai héros de cette série c'est celui qui taille des meubles de maison de poupée."

Il y a un Heros tres clairement identifie dans cette serie. Il faut juste accepter que ce ne soit pas un etre humain, mais une ville, Baltimore

Chaque saison explorant une ou deux des facettes de celle-ci : Les Gangs, Le syndicat, le Port, L'education, la construction, la politique, le journalisme etc...


J'ai pas une vision aussi globale que toi de la série, puisque je n'ai pas encore fini la saison 1. Mais ce sera fait dans 2 heures environ.

TD
Avatar de l’utilisateur
Lutin
Disciple de Griaule
Messages : 426
Enregistré le : 24 juillet 2009 à 15:15
Contact :

Re: [no-SF] The Wire

Messagepar Lutin » 09 octobre 2011 à 20:45

Vous faites de cette série un objet de tentation...

Pour se la procurer : DVD ou.. autre ?

Personnellement, mon top - non objectif - est Dexter.
Modifié en dernier par Lutin le 09 octobre 2011 à 20:55, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Gino
Axiomatique
Messages : 110
Enregistré le : 11 mai 2009 à 16:01
Contact :

Re: [no-SF] The Wire

Messagepar Gino » 09 octobre 2011 à 20:48

C'est marrant, la façon dont tu es entré dans la série, Gilles. Pas mal de gens m'ont relaté la même chose.
Etrangement, j'ai été scotché dès la première scène. Tout était déjà dit pour moi. Et je crois que toute la série est contenu dans ce pré-générique.
Ma série préférée à moi aussi. Un poil devant les Sopranos, West Wing etc.

Quand tu auras fini, tu pourras entamer Treme, par les mêmes créateurs (et avec les mêmes scénaristes: on retrouve au moins Pelacanos). Moins brillant, sans doute, mais tout aussi poignant et convaincant à mes yeux. Une autre histoire dont le personnage principal est une ville brisée, dans d'autres circonstances, et dont l'enrobage n'est pas le crime, mais la musique...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude Dunyach
Radieux
Messages : 252
Enregistré le : 20 avril 2009 à 16:34
Localisation : Blagnac

Re: [no-SF] The Wire

Messagepar Jean-Claude Dunyach » 09 octobre 2011 à 22:57

Vous m'avez donné envie. J'essaie la saison 1 !
Quelqu'un aurait-il des heures en rab à me passer ?
Je compte pour un. Comme chacun de vous.

http://www.dunyach.fr/

Retourner vers « Cinéma et séries »