Black Mirror

Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6544
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Black Mirror

Messagepar Thomas Day » 21 octobre 2016 à 07:55

Yggdralivre a écrit :(ceci est un honteux hors sujet pour dire que cette série m'a fait penser à "number 9" série anglaise parfois drôle mais surtout furieusement grinçante, que je conseille donc aux amatrices et amateurs de black mirror)


Est-ce que tu te réfères à la série de la BBC Inside n°9, deux saisons, ou c'est encore autre chose ?

TD
Avatar de l’utilisateur
Yggdralivre
Patrouilleur temporel
Messages : 92
Enregistré le : 19 janvier 2016 à 19:48

Re: Black Mirror

Messagepar Yggdralivre » 21 octobre 2016 à 12:58

je me réfère bien à cette série.
"Les livres sont ceci, ils propagent le silence" J.Green (en forme ce jour là) Yggdralivre
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1361
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Black Mirror

Messagepar Razheem L'insensé » 23 octobre 2016 à 12:03

Il m'en reste 2 à voir.
Franchement, je crois que Charlie Brooker est Dieu. Ce type est tellement (mais tellement) bon dans son écriture et dans les travers qu'il illustre.
C'est terrible, mention spéciale à l'épisode 3 qui m'a mis extrêmement mal à l'aise sans que je puisse encore expliquer totalement pourquoi.

Edit : Fin de la saison. C'est ce que vous verrez de mieux cette année. Et pour longtemps. C'est génial de bout en bout et chaque épisode apporte une pierre de génie à l'édifice.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9534
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Black Mirror

Messagepar Erwann » 24 octobre 2016 à 10:17

Razheem L'insensé a écrit :C'est terrible, mention spéciale à l'épisode 3 qui m'a mis extrêmement mal à l'aise sans que je puisse encore expliquer totalement pourquoi.

J'avais bien aimé les saisons 1 et 2 (avec une préférence nette pour chaque premier épisode, et une impression tiède sur chaque deuxième épisode).
De la saison 3, je n'ai vu que justement cet épisode 3 et, bon, il m'a mis également mal à l'aise, et je crois savoir pourquoi : si message il y a, il m'a paru confus.
D'emblée, cet épisode est trop long, et emploie trop souvent le même gimmick : Kenny rencontre quelqu'un qui, oh surprise, ne sait rien mais n'est juste qu'un pion activé par "eux". Les personnages ne sont pas très réussis : grosso modo, leur motivation est "je dois protéger ma famille". Ensuite, tel que c'est présenté, la méthode employée par "eux" repose sur beaucoup trop d'inconnues pour fonctionner de manière crédible ; il suffit que l'un des pions se fiche des conséquences et refuse d'obtempérer pour que tout s'effondre.
Et "eux" justement ? Des justiciers ? Des trolls ? (L'emploi du trollface à la fin, c'est faiblard, vraiment.)
Quant à Kenny, ce n'est vraiment pas évident à la vision de l'épisode qu'il s'agit d'un consommateur de pédopornographie.Il y a des indices, certes, mais rien de vraiment définitif.
La conclusion n'aide pas à dé-confusionner : bon, les trolls balancent la vidéo webcam de lui en train de se polir le manche. Mais rien n'indique vraiment si s'y ajoute le contenu pédoporno.

Bref, à tout le moins, cet épisode 3 a le mérite de faire réfléchir (mais pas exactement sur les qualités intrinsèques de l'épisode). Je reste curieux de voir les autres, cela étant dit.
Avatar de l’utilisateur
PhilB
L'équipe du Bélial'
Messages : 521
Enregistré le : 18 mai 2009 à 13:03

Re: Black Mirror

Messagepar PhilB » 24 octobre 2016 à 13:25

Vu le premier épisode hier soir. Pas mauvais, évidemment, mais le discours sur la tyrannie des réseaux sociaux me semble tout de même très convenu.
rmd
Prince-Marchand
Messages : 910
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: Black Mirror

Messagepar rmd » 24 octobre 2016 à 20:35

Les 2 premiers épisodes sont bons mais comme le dit PhilB, assez convenus.
Le troisième, tais-toi et danse, en revanche, est certainement moins inventif, mais bien plus flippant et réussi. On est pas loin du cochon de la saison 1.
Le quatrième, San Junipero, est très classique pour un lecteur de SF, et serait très bien sans son happy-end qui gâche l'épisode.
Le cinquième, tuer sans état d’âme (quel titre francais naze), est très réussi aussi.

(pas vu le sixième encore)
https://www.noosfere.org/
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1361
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Black Mirror

Messagepar Razheem L'insensé » 24 octobre 2016 à 22:11

Bon, pour mieux expliquer mon enthousiasme de jeune pucelle, la critique de la saison 3 (désolé pour la longueur et les spoilers éventuels)
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9534
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Black Mirror

Messagepar Erwann » 08 novembre 2016 à 12:06

Terminé la saison 3 hier soir, et bon, j'en ressors avec une impression très mitigée. Ok, c'est bien fait : la photographie est soignée, le casting est impeccable, les mini clins d'œil des épisodes entre eux sont sympas, mais côté scénarios, on dirait que Charlie Brooker a enfilé ses gros sabots.
Le trait m'a paru plus grossier, avec une emphase sur "bouh les smartphones" (j'y préfère ce court-métrage). Et, de manière générale, les épisodes m'ont paru bien trop longs ; ils auraient pu dire en 40 minutes ce qu'ils répètent sur une heure.
Nosedive est incroyablement convenu (même si ça vise un brin trop juste : hop et hop).
Dans Playtest, ma suspension d'incrédulité s'est écrasée façon crash-test. Et la fin avec sa quadruple chute, laule.
Rétrospectivement, Shut Up and Dance m'apparaît moins mauvais qu'au début ; dérangeant, il apporte des pistes de réflexion dont sont dépourvues les deux premiers épisodes.
San Junipero est mignon comme tout, même si l'épisode va bien trop vite en besogne sur des points cruciaux concernant la technologie.
Men Against Fire est un joli ratage, super convenu lui aussi — on voit venir la chute de loin.
Pour le coup, la (longue) durée de Hated in the nation ne m'a pas gêné, et l'épisode fonctionne bien, brassant avec brio bon nombre de thématiques actuelles.
Bref, à mon sens, pas de quoi crier au génie. C'est une bonne chose qu'une telle série existe, qu'elle aborde ces thématiques liées à l'impact des nouvelles technologies dans nos vies, mais si elle pouvait éviter ses relents technophobiques et faire preuve parfois de davantage de subtilité, elle n'en serait que mieux.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1361
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Black Mirror

Messagepar Razheem L'insensé » 08 novembre 2016 à 19:43

Men Against Fire est un joli ratage, super convenu lui aussi — on voit venir la chute de loin.


C'est une chose qui revient souvent.
Et j'en profite pour dire que je crois que l'on loupe un peu ce que veut dire l'épisode en lui-même. Tout le monde voit venir le truc...
Oui, l'implant superpose une autre réalité et permet abattre les gens en toute impunité. C'est totalement prévisible.
Par contre, le vrai coeur de l'épisode, ce n'est pas ça, et c'est vraiment selon moi. Le vrai coup que porte Brooker ici se situe dans les villageois qui, eux, n'ont rien du tout comme implant mais qui voient "naturellement" les autres comme des cafards parce qu'il y a des gens assez convaincus pour leur faire croire, les politiques décideurs qui le savent sans réalité augmentée, et les soldats abusés par la réalité augmentée. Le vrai intérêt de l'épisode ne vient absolument pas d'un twist qui n'en est pas un (tout le monde l'a grillé) mais bien de la capacité de l'homme à voir l'autre en tant qu'une espèce inférieure, un monstre quand cela l'arrange. Quand ils sont juifs, ou issus des pays baltes, ou tibétains, ou Rohingya ou...quand on est un migrant en Europe. On est un cafard. Et on l'accepte même sans réalité augmenté, soit parce qu'on nous le matraque, soit parce qu'on est trop lâche pour affronter notre haine en face (La fin, magnifique, de ce soldat qui rêve d'un chez lui magnifique face à une facade décrépite).


Et franchement, ça m'a bien fait cogité.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9534
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Black Mirror

Messagepar Erwann » 09 novembre 2016 à 10:45

Razheem L'insensé a écrit :
Men Against Fire est un joli ratage, super convenu lui aussi — on voit venir la chute de loin.


C'est une chose qui revient souvent.
Et j'en profite pour dire que je crois que l'on loupe un peu ce que veut dire l'épisode en lui-même. Tout le monde voit venir le truc...
Oui, l'implant superpose une autre réalité et permet abattre les gens en toute impunité. C'est totalement prévisible.
Par contre, le vrai coeur de l'épisode, ce n'est pas ça, et c'est vraiment selon moi. Le vrai coup que porte Brooker ici se situe dans les villageois qui, eux, n'ont rien du tout comme implant mais qui voient "naturellement" les autres comme des cafards parce qu'il y a des gens assez convaincus pour leur faire croire, les politiques décideurs qui le savent sans réalité augmentée, et les soldats abusés par la réalité augmentée. Le vrai intérêt de l'épisode ne vient absolument pas d'un twist qui n'en est pas un (tout le monde l'a grillé) mais bien de la capacité de l'homme à voir l'autre en tant qu'une espèce inférieure, un monstre quand cela l'arrange. Quand ils sont juifs, ou issus des pays baltes, ou tibétains, ou Rohingya ou...quand on est un migrant en Europe. On est un cafard. Et on l'accepte même sans réalité augmenté, soit parce qu'on nous le matraque, soit parce qu'on est trop lâche pour affronter notre haine en face (La fin, magnifique, de ce soldat qui rêve d'un chez lui magnifique face à une facade décrépite).


Et franchement, ça m'a bien fait cogité.

Ok, bien vu. À trop me focaliser sur l'évidence du twist, j'en ai omis (évisé ?) ce point-là.

Retourner vers « Cinéma et séries »