Alien 5, Neill Blomkamp (201?)

Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1796
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Vers un Alien 5 ?

Messagepar Nébal » 20 février 2015 à 18:23

J'aime bien le 3... Esthétique intéressante, beau cadre, conclusion bienvenue.

(Et puis les femmes tondues, ça fait toujours plaisir.)

Mais zut, je t'en parle, du coup...

Par contre, le Jeunet n'est pas un "Alien". Et ce n'est même pas un bon film au-delà de cet aspect. Je l'ai aimé (ou au moins supporté) fut un temps, je suis incapable de revoir aujourd'hui cette bêtise.
Welcome to Nebalia : Recueil des joyaux d'or
Random Academy Pilot : Chronique : Chasseur de têtes Z-95-AF4
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1655
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Vers un Alien 5 ?

Messagepar Razheem L'insensé » 21 février 2015 à 00:48

Le 3 est un grand film malade de ce qu'il a subit par la prod (regardez le """"director's cut""""").

Le reste 1000 fois d'accord avec Nébal, le 4 n'existe pas, c'est absolument pas un Alien et c'est passablement ridicule. Quand on regarde les 4 d'affilée, la rupture de ton est ultra-flagrante.
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1796
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Vers un Alien 5 ?

Messagepar Nébal » 21 février 2015 à 02:46

Razheem L'insensé a écrit :(regardez le """"director's cut""""").


Sauf que là je suis pas d'accord, en fait (ou alors c'est que j'ai mal compris ton commentaire).

A moins qu'ils aient sorti un "director's cut" différent de la "version longue" que j'avais vue il y a de ça, ouf, au moins...

Mais ce que j'ai vu, c'était bourré d'incohérences et d'idées mal gérées ; en fait de "director's cut", ça m'avait vraiment fait l'impression d'une arnaque intégrant des rushs n'importe comment, en dépit du bon sens, dans le seul but de faire une "version longue"... Et les choix de la version "normale" étaient les meilleurs.
Welcome to Nebalia : Recueil des joyaux d'or
Random Academy Pilot : Chronique : Chasseur de têtes Z-95-AF4
Avatar de l’utilisateur
PierreBrrr
Axiomatique
Messages : 101
Enregistré le : 22 octobre 2014 à 11:33

Re: Vers un Alien 5 ?

Messagepar PierreBrrr » 21 février 2015 à 12:40

Ce n'est pas Fincher qui a supervisé le "director's cut" d'Alien 3, c'est un film dont il ne veux plus entendre parler. D'ailleurs, c'est le seul réalisateur à ne pas avoir participé à l'élaboration de l'édition "Anthologie"- où l'on trouve ce "director's cut", qui est en fait une copie de travail restaurée, d'où peut-être l'impression d'inachèvement évoqué par Nébal.

Alien 3
J'ai un très fort souvenir de la sortie d'Alien 3, la même année que Batman Returns, vu dans la foulée, et aujourd'hui encore, je trouve les auteurs des deux films n'ont fait aucune concession dans l'expression de leur univers propre, naissant dans la cas de Fincher ( et c'est plus dur) à son zénith dans le cas de Burton. Dans les deux cas, nous restent des films absolument uniques, encore aujourd'hui. Je me souviens de la douche reçue en quelques secondes au début d'Alien 3: on pensait quand même voir la suite d'Aliens, à l'époque ! Et on se retrouve avec un remake du film de Scott situé dans un monastère spatial... J'ai revu le film quand Prometheus est sorti, et je le trouve toujours aussi fascinant, d'autant plus qu'on peut le replacer aujourd'hui dans la carrière de Fincher, et que ce qui fait de lui un grand auteur du cinéma américain est déjà dedans.

Et puis Alien 3, c'est quand même la consécration hollywoodienne pour Eliott Goldenthal, dont la BO demeure une des plus belles composées pour un film de SF, dans certaines scène, ma mise en scène relève autant de la mise en musique que du travail du cinéaste.

Aliens/District 9: je vous trouve bien durs. On peut ne pas adhérer au film de Blomkamp, mais il a à mes yeux la beauté du premier album d'un groupe prometteur: ne doutant de rien, il empile les registres avec une certaine inconscience, ce qui fait que ça fonctionne.
Ce n'est pas, d'autre part, parce qu'on fait le choix d'une caméra portée qu'on va produire des scènes d'actions forcément "illisibles", ça c'est quand même un débat d'un autre temps. On peut avoir une approche pas forcément scénographique, mais plus sensorielle et faire de la bonne mise en scène de l'action. on peut être Paul Greengrass, et c'est bon, et on peut être Michael Bay, et c'est de la merde.
L'action dans Distrcit 9 m'a toujours paru et lisible, et électrisante, cet aspect du film rempli son contrat, pour moi.

Je trouve ça vraiment très paradoxal (hum... contradictoire ?) de trouver Alien excellent, et de ne pas être sensible aux qualité de District 9, tellement l'influence- bien utilisée- du film de Cameron sur celui de Blomkamp semble évidente. D'ailleurs District 9 aurait très bien pu s'appeler Aliens ! Le côté "actionner bourrin", c'est tout à fait le film de Cameron aussi, qui troque, au bout d'un moment le scénario angoissant contre celui de la riposte musclée. Et c'est exactement ce qui a été reproché au film à l'époque !

D'ailleurs, autant j'aime le film de Cameron, autant je trouve que c'est un tout petit machin en comparaison du film initial de Scott.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1655
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Vers un Alien 5 ?

Messagepar Razheem L'insensé » 21 février 2015 à 16:32

Oui, c'est pour ça les tonnes de guillemets, ce n'est pas la vraie DC, mais elle donne une bonne idée du charcutage de la version ciné.
Et je suis en désaccord pour la supériorité de la version ciné. Oui c'est sûr d'un côté, la version longue est rapiécée et inachevée mais elle change plusieurs éléments :
- L'alien ne vient plus du chien (la taille ne correspond pas) mais d'un boeuf (mais la c'est l'hôte qui n'est pas vivant, on est d'accord)
- La fin sans jaillissement didactique de l'alien genre "Dites les spectateur vous êtes cons donc on vous rappelle qu'elle avait un alien à l'intérieur"
- Le perso de Golic, qui devient apôtre de la Bête et renforce la dimension spirituelle du film, à terme, Fincher aurait pu carrément dessiner un vrai affrontement entre démons et anges déchus, si on lui avait laissé le dernier mot
- On voit très bien comment les coupures ont été opéré dans le film, et c'est impressionnant.
Après, il y a des passages non doublés/bruités, des passages mal raccordés et/ou les FX manquent mais elle donne une idée de l'ambition de Fincher, je la trouve très utile.
Fincher est celui qui a le mieux capté le potentiel initial du film de Scott là où Cameron a fait le bourrin (et j'adore) et où Jeunet a fait n'importe quoi (et je déteste). Il a offert la fin la plus puissante possible à l'héroïne avec ce suicide sur fond du mythique Adagio. C'est LA fin de la trilogie, le reste (Alien 4, Aliens vs Predator et Prometheus) ça vient tout foutre en l'aîr. Alors j'ai beau avoir kiffé Blomkamp avec District 9, je l'ai détesté dans le navet Elysium. Laissez la trilogie tranquille. Je retourne écouter Adagio !
Avatar de l’utilisateur
PierreBrrr
Axiomatique
Messages : 101
Enregistré le : 22 octobre 2014 à 11:33

Re: Vers un Alien 5 ?

Messagepar PierreBrrr » 22 février 2015 à 15:13

Bien d'accord.

Alien 3: Wreckage and Rage (Alien Anthology, Charles de Lauzirika)

D'ailleurs, tous ces aspects sont abordés dans le documentaire sur Alien 3 inclus dans Alien Anthology, sans aucun fard, du fait de l'absence de Fincher peut-être- pas là pour se défendre.
Mais vu la réputation du bonhomme aujourd'hui, il y a de forte chances que le portrait dessiné de lui en réserve, soit assez juste.

L'aspect "religieux" du film, bien souligné par Razeem, et un poil plus subtil qu'il n'en a l'air, provient en fait du projet initial d'un des cinéastes envisagés, qui a travaillé assez longtemps sur le film:

Vincent Ward, dont l'une des lubies, par exemple, était que l'action se situe sur une planète de bois, habitée par des moines, sorte de Mormons venus vivre là par rejet de la technologie moderne. la planète disposait d'une atmosphère de quelques mètres seulement, si bien que quand un moine voulait aller faire un tour dehors, il n'avait qu'à soulever une petite trappe au plafond de sa planète de bois, et en passant la tête par le trou, se retrouvait sur fond étoilé !

La Fox ne comprenait plus, au bout d'un moment, où tout cela menait, et pour le coup, on les comprend à l'écoute des élucubrations de Ward.

Un de ceux qui comprend le mieux le projet de Fincher, c'est l'acteur Lance Henricksen, dont les brèves interventions sont les plus concises: c'est le seul à souligner le nihilisme du film, une évidence, plus que sa "reliogisité".

Comme toujours, on s'amuse pas mal devant la perception typiquement américaine, hollywoodienne, même, de la volonté de Fincher de faire un film "artistique"- le fou !

Comme par exemple lorsque Michael Biehn, assez marrant, mais qui n'a pas l'aire du flèche, explique qu'il a tout fait pour empêcher la Fox de montrer l'Alien sortir de son buste (moulé, c'est même pas lui à l'écran),et on sent le gars sérieusement offusqué qu'il puisse être l'hôte de la bêêêêêêête... avant d'expliquer, hilare, qu'il a réussi, par bataille d'agents interposés, à se faire payer pratiquement plus cher pour donner le droit d'utiliser sa photo dans le Fincher que pour joeur Hicks dans le Cameron.

Bref, si les gars de la Fox sont toujours les mêmes, ce dont je doute, je crois que tout l'exécutif a changé, mais ces choses là, plus elles changent plus elles restent les mêmes, on peut effectivement souhaiter bien du bonheur à Blompkamp.

Alien Resurection: Pas revu depuis sa sortie, le film s'est-il bonifié avec le temps ? Vu le niveau moyen de la machine à sous de SF actuelle, bien possible que je l'apprécie bien plus qu'à la sortie.

Le doc dans Anthology est nettement plus promotionnel mais tellement au dessus de presque tout ce qui se fait aujourd'hui que c'est un grand bonheur pour les amateurs de visites en coulisse que d'avoir un regard aussi informé et riche en images d'archives sur le film.

Au rayon des moment amusants, la sempiternelle hypocrisie de Sigourney (pourtant, quelle femme !) qui explique sérieusement n'avoir fait Alien 4 qu'en raison de la qualité du scénario de... Joss Whedon (ah ah ah), ou Jean Pierre Jeunet qui assume sans aucune gêne son désir d'être le meilleur Yes-man du monde et avoue sa joie d'avoir pu tourner aux studios Fox simplement parce qu'il était tout fier de passer le portail avec le logo tous les matins. Un pur, JP, quoi !
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2172
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Alien 5, Neill Blomkamp (201?)

Messagepar Clement » 26 février 2015 à 16:13

Aujourd'hui, Sigourney Weaver confirme qu'elle sera de la partie, et on apprend de Neill Blomkamp que ce cinquième opus sera "littéralement le frère génétique d'Aliens" de James Cameron, l'épisode préféré du réalisateur (ce qui n'est clairement pas mon cas). Il en sera même une suite directe puisqu'il oblitérera tout ce qui s'est passé dans les films de Fincher et Jeunet.

James Cameron a plusieurs fois renié Alien 3, qui commence par dilapider l'héritage de son film en montrant dès la scène d'introduction la mort d'un des personnages centraux d'Aliens, le retour. Le souhait de Sigourney Weaver de « clore » l'histoire du second film a suscité de nombreux commentaires tantôt enthousiastes ou inquiets quant à la cohérence de la saga. Interrogé par le quotidien anglais The Guardian, Neill Blomkamp a confirmé qu'il voulait « catégoriquement » éliminer toute référence aux épisodes suivants.


Source : http://www.lemonde.fr/pixels/article/20 ... 08996.html
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2280
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Alien 5, Neill Blomkamp (201?)

Messagepar ubikD » 26 février 2015 à 16:35

Du reboot musclé en perspective.
Définitivement pas ma came...
Avatar de l’utilisateur
T. D. R.
Radieux
Messages : 234
Enregistré le : 23 décembre 2013 à 14:26
Contact :

Re: Alien 5, Neill Blomkamp (201?)

Messagepar T. D. R. » 26 février 2015 à 16:45

Ubik a écrit :Du reboot musclé en perspective.
Définitivement pas ma came...

Idem. Je passerai mon tour.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11203
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Alien 5, Neill Blomkamp (201?)

Messagepar Erwann » 26 février 2015 à 16:57

Tout pareil. Mais je suis faible et je sais que je ne pourrais pas m'empêcher d'aller le voir…

Retourner vers « Cinéma et séries »