The Martian, Ridley Scott (2015)

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10077
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: The Martian, Ridley Scott (2015)

Messagepar Erwann » 11 janvier 2016 à 19:27

Le film de Ridley Scott a reçu aux Golden Globes 2016 deux récompenses improbables : meilleur comédie et meilleur acteur dans une comédie pour Matt Damon.
Le film est-il si drôle que ça ou bien les membres du jury yoyotent-ils ? (Déjà, sacrer "Writing on the Wall" meilleure chanson relève de la faute de goût.)
Source.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1464
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: The Martian, Ridley Scott (2015)

Messagepar Razheem L'insensé » 11 janvier 2016 à 19:59

Pas d'accord, le film lorgne très (trop) souvent du côté comique.
Et c'est une chance qu'il soit classé en comédie pour les Golden Globes, sinon, il n'aurait rigoureusement rien gagné.
Ce qui est plus choquant, c'est qu'il l'emporte sur l'autre fausse-comédie de la sélection, le génial The Big Short.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10077
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: The Martian, Ridley Scott (2015)

Messagepar Erwann » 11 janvier 2016 à 20:11

Ah, mais tant mieux pour Seul sur Mars, Scott, Damon (et la SF ?). Je ne cherchais pas à me poser en porte-à-faux, n'ayant pas vu le film (ni lu le livre). J'étais juste surpris de la catégorisation.
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2127
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: The Martian, Ridley Scott (2015)

Messagepar ubikD » 11 janvier 2016 à 20:22

Tant que ce n'est pas de la SF militariste... ;)
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1464
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: The Martian, Ridley Scott (2015)

Messagepar Razheem L'insensé » 11 janvier 2016 à 20:26

Erwann a écrit :Ah, mais tant mieux pour Seul sur Mars, Scott, Damon (et la SF ?). Je ne cherchais pas à me poser en porte-à-faux, n'ayant pas vu le film (ni lu le livre). J'étais juste surpris de la catégorisation.


Personnellement, lorsque j'ai vu le film, j'ai été très surpris du ton léger et souvent comique qu'il adopte, ce qui joue à la fois pour et contre le récit.
Après ce n'est pas non plus une comédie comme l'est Spy de cette même sélection, loin de là, mais c'est traité avec une sorte de fausse légèreté qui fait que ça ne me choque pas.
The Big Short et Joy sont un peu dans le même cas, sorte de comédie-dramatique pour la seconde et de comédie virant au cauchemar réaliste pour le premier.
K2R2
Patrouilleur temporel
Messages : 91
Enregistré le : 02 mai 2009 à 20:10

Re: The Martian, Ridley Scott (2015)

Messagepar K2R2 » 12 janvier 2016 à 22:46

Le terme comédie me paraît un poil abusif tout de même. Le film use effectivement assez régulièrement de ressorts comiques, mais c'est surtout le fait du cabotinage du personnage principal, qui pour ne pas sombrer dans la déprime fait assez souvent le guignol. C'est vrai que le film aurait pu être plus sombre et pousser davantage la dramaturgie. Mais moi j'ai trouvé au contraire que cela donnait un côté résolument optimiste à l'aventure spatiale de l'humanité. Gravity était tellement peu enthousiaste à l'égard de la chose spatiale qu'il m'avait carrément rebuté tant il était anxiogène sur ce plan bien précis, comme si l'homme, créature fragile certes, n'avait rien à faire dans l'espace et devait s'empresser de retourner illico sur le plancher des vaches, qu'il n'aurait d'ailleurs jamais dû quitter. The Martian se montre au contraire plus optimiste, certes l'homme reste peu de choses lorsqu'il quitte le sol de sa planète natale, mais la conquête spatiale aussi dangereuse soit-elle porte en elle les germes de ce que l'humanité a de meilleur : son enthousiasme forcené, son désir d'aller au-delà des limites pour le seul plaisir de la découverte et de la conquête de nouveaux espaces. Le film est porté par cet enthousiasme et ce désir de vaincre l'adversité. Oui c'est tiré par les cheveux, oui c'est parfois assez peu réaliste, mais finalement ça fait du bien d'y croire encore à cette aventure spatiale.

Moi je l'aime bien ce film et sa photographie est absolument superbe, ce qui ne gâche rien à l'affaire. Alors certes, c'est pas un chef d'oeuvre, mais c'est un bon petit film de SF qui met la patate (si je puis dire). Je pense que je le regarderai plusieurs fois, juste pour le plaisir de zieuter les paysages magnifiques de Mars.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1464
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: The Martian, Ridley Scott (2015)

Messagepar Razheem L'insensé » 13 janvier 2016 à 00:16

Ah mais j'ai pas dit que j'avais pas aimé le film attention, ce que je lui reproche c'est surtout d'être un Scott en mode mineur et quelques petites autres choses que j'avais développé dans ma critique.
Et après faut voir aussi la concurrence en face, et là, non, The Martian ne fait clairement pas le poids.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6628
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: The Martian, Ridley Scott (2015)

Messagepar Thomas Day » 10 juillet 2016 à 07:36

J'ai bien aimé le film, on ne voit pas trop passer ses 2h20 ; par contre, j'ai souvent eu l'impression qu'il manquait des explications (sur la production d'oxygène, pourquoi Watney ne se relance pas dans la culture de patates à moindre échelle après l'accident, etc). Les décalages questions/réponses sont parfois mal gérés (en termes de mise en scène).

J'ai eu beaucoup de mal avec les scènes finales ; là, faut vraiment débrancher son incrédulité.

Les acteurs sont au top, même les seconds rôles.

Un chouette film pour enfants (tout le truc avec le caca, ils vont adorer).

TD
Avatar de l’utilisateur
drimchal
Axiomatique
Messages : 101
Enregistré le : 12 juillet 2011 à 11:14

Re: The Martian, Ridley Scott (2015)

Messagepar drimchal » 11 juillet 2016 à 17:59

Il y a plus d'explications dans le livre, c'est certain.
Pour les patates, je crois que c'était une question de non-survie des micro-organismes laissés dans l'air martien et donc une terre devenue stérile comme le reste de la planète.
Car même s'il "fertilise" la terre avec ses excréments, il a du partir d'un pot de vrai terre terrienne à la base qui contenait les micro-organismes nécessaires.
Maintenant, ma lecture est un peu vieille donc je n'en suis pas sûre à 100% ^^

Retourner vers « Cinéma et séries »