Logan, James Mangold (2017)

Avatar de l’utilisateur
SamuelZiterman
Patrouilleur temporel
Messages : 47
Enregistré le : 07 mai 2017 à 14:24

Re: Logan, James Mangold (2017)

Messagepar SamuelZiterman » 17 mai 2017 à 17:20

C'est crépusculaire oui, ça change de d’habitude, d'accord aussi. Mais personnellement voir des mecs se faire trancher, saucissonner pendant deux heures ça m'a un peu gavé, j'ai trouvé cet aspect très lassant. Dommage, le reste est plutôt bon. C'est toujours mieux que ce qu'on nous sert d'habitude.
Avatar de l’utilisateur
Biro
Radieux
Messages : 222
Enregistré le : 22 juin 2016 à 09:24

Re: Logan, James Mangold (2017)

Messagepar Biro » 01 juin 2017 à 09:53

Vu hier, quelle claque ! Je rejoins la plupart des avis sur la performance des acteurs (ainsi que l'infâme prestation de Boyd Holbrook).
Le propos est clair dès le début : "Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir".
Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas fait secouer comme ça par un film.
A conseiller chaudement même si il faut accepter quelques litres d'hémoglobine.
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Radieux
Messages : 220
Enregistré le : 23 juin 2016 à 11:41
Contact :

Re: Logan, James Mangold (2017)

Messagepar Le chien critique » 07 mars 2018 à 10:37

Vu après tout le monde, et j'ai beaucoup aimé :

Mon ressenti :

Les super héros sont fatigués;
La rédemption n'est plus de ce monde;
Sombre et impitoyable.

Cet opus a su réveiller mon intérêt. Au delà de la violence de quelques épisodes sanguinolents, la trame classique est ici abandonnée : le super héros fatigué ne va pas se relever et hacher menu tous ses adversaires (un peu quand même), il va surtout s'en prendre plein la gueule, physiquement et moralement après avoir repris à son corps défendant ses atours de justicier aiguisé.
Qu'est-il arrivé à ce mutant aux capacités auto-regénérantes ? Qu'est ce que ce monde futuriste où les mutants ont disparu ? Qui sont ces paramilitaires augmentés lancés à leur trousse ? Ayant loupé quelques épisodes, je ne sais pas si les réponses étaient données ou pas, mais cela n'enlève en rien la compréhension du film.

Wolverine, c'est comme Hulk, un mec sympa dont les autres s'évertuent à mettre en rogne. Alors il sort ses lames et ne restent à ses ennemis que les larmes. Sur un film, c'est cool, lorsque l'histoire se répète, le spectateur en ressort avec un sentiment de déjà vu à son paroxysme. Ici le réalisateur a une la bonne idée de coller à Logan et son "père" une gamine assez spéciale. Elle s'en sort à merveille dans le combat rapproché et n'a pas à rougir face à un Logan énervé.

Ce que j'ai aimé aussi et change de l'ordinaire du tout venant blockbuster est la religion. Souvent elle est présente, soit comme symbolique soit pour une possible rédemption. Dans cet opus, la religion n'est pas là pour apaiser les esprits torturés, pour preuve la scène de la famille qui recueille nos trois âmes errantes, ou dans la scène finale. L'unique apaisement se situerait dans la transmission, comme celle d'un père à sa fille.
Assez étonnant aussi pour un film à gros budget : pas d'histoire d'amour, pas de scènes de sexe, pas de niaiseries. Même l'image de l'Eden des mutants, le lieu salvateur où nos héros pourraient se reposer est ici ridiculisé : cette utopie n'est bonne que pour les lecteurs d'histoires imaginaires.

Un peu plus de développement sur mon blog

Xapur, dans son costume de super-héros, a beaucoup aimé aussi
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6851
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Logan, James Mangold (2017)

Messagepar Thomas Day » 07 mars 2018 à 10:48

Comme d'habitude, j'ai un goût tout pourri, j'ai surkiffé Boyd Holbrook dans ce film.
"By the way, I'm a fan".

TD
Patrice2
Disciple de Griaule
Messages : 490
Enregistré le : 09 mai 2009 à 14:34
Contact :

Re: Logan, James Mangold (2017)

Messagepar Patrice2 » 11 janvier 2020 à 12:39

Salut,

Vu hier. Et bof.
C'est bien fait, bien joué, ça démarre très très bien, mais au niveau du scénario, c'est globalement sans intérêt.
http://palabresecclectiques.hautetfort. ... 04460.html

A+

Patrice
Un tiers calva, un tiers cidre, un tiers purin et eau de mare

LINGVA

Retourner vers « Cinéma et séries »