[Nouveau western] Les Premiers, les derniers de Bouli Lanners (2016)

Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2502
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

[Nouveau western] Les Premiers, les derniers de Bouli Lanners (2016)

Messagepar ubikD » 03 décembre 2017 à 12:52

(Avertissement : j'ai recherché sur le forum un sujet correspondant à ce film. Pas vu. J'espère que le moteur de recherche n'a pas fait de caprice)

Cochise et Gilou, deux inséparables chasseurs de prime mutiques, battent la campagne pour retrouver le téléphone portable de leur commanditaire. L'objet lui a été dérobé, fâcheuse situation compte tenu de son contenu compromettant. Pendant ce temps, un couple de jeunes en fuite emporte dans un sac le fruit de leurs larcins, en particulier un téléphone éteint et un pistolet automatique.
Sur cette trame minimaliste, Bouli Lanners déroule un récit épuré, sec comme un coup de trique, empruntant beaucoup au western et au roman post-apocalyptique. Les Premiers, les derniers mêle en effet avec les ressorts de l'un et de l'autre genre, transposant l'ensemble dans les plaines boueuses de l'Eure-et-loir. Le temps de la Conquête est achevé, la Frontière n'est plus qu'un territoire en friche, abandonné par la civilisation. Une terre parsemée d'entrepôts glauques, de zones industrielles et d'infrastructures délabrées, dont le béton s'effrite et l'acier retourne à la ferraille rouillée.
Transcendé par une photographie aux teintes hivernales, Les Premiers, les derniers raconte cette fin d'un monde, où un lumpenprolétariat joue aux cow-boys, défendant de façon absurde son lopin en ruine. Dans les rôles de Cochise et Gilou, Albert Dupontel et Bouli Lanners sont formidables. Tel des personnages de roman noir, ils semblent porter dans leur regard, dans leur carcasse et leurs traits burinés, toute la douleur d'un monde en marge, celui des oubliés de la croissance.
La musique de Pascal Humbert et de Wovenhand contribuent à la mélancolie de l'ensemble, parfait fond sonore pour ce film crépusculaire, où pourtant pointe une petite lumière d'humanité, comme un regain entre les pierres disjointes d'un mur écroulé.
Avatar de l’utilisateur
T. D. R.
Radieux
Messages : 234
Enregistré le : 23 décembre 2013 à 14:26
Contact :

Re: [Nouveau western] Les Premiers, les derniers de Bouli Lanners (2016)

Messagepar T. D. R. » 03 décembre 2017 à 13:19

Ton goût étant très sûr - à mon aune, en tout cas -, j'y jetterai un coup d’œil. Merci, ubikD.
Tout notre raisonnement se réduit à céder au sentiment.” B. Pascal.

Retourner vers « Cinéma et séries »