[Série] The Haunting of Hill House

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12393
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

[Série] The Haunting of Hill House

Messagepar Erwann » 24 septembre 2018 à 12:17

Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 1122
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: [Série] The Haunting of Hill House

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 24 septembre 2018 à 12:58

Oui, heu, là, juste non. Non.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12393
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [Série] The Haunting of Hill House

Messagepar Erwann » 24 septembre 2018 à 13:28

C'est Mike Flanagan, qui avait fait le bon Jessie qui s'en charge. Mais je ne vois pas l'intérêt d'en faire une série de dix épisodes ni l'intérêt tout court — l'adaptation de Robert Wise est insurpassable. Mais bon, je reste curieux...
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12393
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [Série] The Haunting of Hill House

Messagepar Erwann » 26 septembre 2018 à 10:59

Bon, à lire cette critique, il semble que la série retienne peu de choses du roman… si ce n'est l'esprit. Je reste (toujours) curieux…
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Prince-Marchand
Messages : 834
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: [Série] The Haunting of Hill House

Messagepar Pyjam » 19 octobre 2018 à 01:58

Eh bien, essayez tout de même. Cette série est absolument remarquable.
Je viens de voir les épisodes 5 et 6 : deux inoubliables moments de télévision (voire de cinéma).
L'épisode 6 construit en succession de plans séquences rappelle immanquable La Corde.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12393
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [Série] The Haunting of Hill House

Messagepar Erwann » 19 octobre 2018 à 10:18

Il me reste deux épisodes pour terminer la série et je ne peux que plussoyer. Ça n'a que peu de choses à voir avec le roman de Shirley Jackson ; une fois cela admis (dès le premier épisode et son intro qui altère légèrement l'incipit de Maison hantée, c'est effectivement remarquable.
Avatar de l’utilisateur
Albumine Tagada
Axiomatique
Messages : 103
Enregistré le : 29 juin 2012 à 19:22

Re: [Série] The Haunting of Hill House

Messagepar Albumine Tagada » 19 octobre 2018 à 19:36

Tout pareil. Excellente série, où l'horreur reflète parfaitement les tourments des personnages (et des acteurs tous excellents, enfants comme adultes). Mike Flanagan est un vrai bon faiseur d'horreur. J'avais particulièrement aimé son Oculus, sorti dans la vague des Insidious et autres films d'horreur popcorn-sympa-mais-sans-plus, mais qui proposait quelque chose de bien plus terrifiant et plus... euh... insidieux, justement.
Par certains côtés, il me fait penser au Brad Anderson de la bonne époque (Session 9 et The Machinist). Bref, The Haunting of Hill House est un vrai petit bijou d'horreur moderne.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12393
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [Série] The Haunting of Hill House

Messagepar Erwann » 20 octobre 2018 à 13:13

Terminé hier soir. Alors…
… j'ai trouvé l'ensemble vraiment très bon, de bout en bout ou quasi.
La meilleure chose à faire pour Mike Flanagan pour éviter toute comparaison avec le chef d'œuvre de Robert Wise était de proposer une autre histoire. En fait, ça m'a paru plus un remix qu'autre chose. Les clins d'œil avec Maison hantée sont bienvenus mais pas alourdissants.
Là où la plupart des séries actuelles fonctionne comme un feuilleton, The Hauting of Hill House a le mérite d'essayer de retrouver la valeur des épisodes individuels. Sur les dix que compte la série, sept sont consacrés aux différents membres de la famille Crain, permettant d'aborder de mêmes événements par différents angles ; le 6e épisode est un joli exercice de style en plusieurs plans-séquences ; le dernier épisode est l'aboutissement de l'ensemble. Les mystères sont expliqués (et il y a une poignée de trucs que j'aurais dû voir venir mais qui m'ont quand même surpris : Abigail et la nature de la chambre rouge). Les ultimes minutes frôlent un peu le sirupeux (l'accompagnement musical, surtout), mais bon… c'est mineur.
La série a aussi un autre mérite : celui de proposer une histoire fantastique au sens premier du terme. Il y a des fantômes… ou plutôt des gens qui voient des fantômes et savent qu'ils hallucinent. Pour l'essentiel, la série laisse donc deux interprétations possibles, celle du surnaturel ou celle du pragmatique (même si quelques indices et notamment le dernier épisode tendent à amener vers une interprétation fantastique). Alors, oui, les fantômes ont souvent de sales trognes et la série réserve quelques jumpscares (il y en a un, gratuit, dans l'épisode 8, qui m'a fait bondir), mais je ne vois pas The Hauting of Hill House comme de l'horreur. Ça m'a surtout paru être une histoire sur le deuil — et à ce titre-là, ça m'a touché — avec, accessoirement, des éléments surnaturels.
Pour ne rien gâcher, la photographie est léchée, les acteurs bons dans leur rôle et l'ambiance inquiète à merveille.
Sur Netflix, il n'est pas indiqué "mini-série" comme ça a pu l'être avec Maniac : pitié, pas de saison 2 pour une œuvre qui se suffit à elle-même !
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1836
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Série] The Haunting of Hill House

Messagepar Nébal » 28 octobre 2018 à 16:55

Globalement, j'ai bien aimé, voire plus, mais j'ai viscéralement détesté le dernier épisode... Bon, pas au point du rejet global, heureusement.

Hop : The Haunting of Hill House, saison 1
Modifié en dernier par Nébal le 28 octobre 2018 à 23:37, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Prince-Marchand
Messages : 834
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: [Série] The Haunting of Hill House

Messagepar Pyjam » 28 octobre 2018 à 23:17

Il y avait certes un peu trop de sirop de violons dans le dernier épisode, mais de là à nous diriger vers X-Wing 2.0…
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.

Retourner vers « Cinéma et séries »