Why Don't You Play In Hell ?, Sono Sion (2013)

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9869
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Why Don't You Play In Hell ?, Sono Sion (2013)

Messagepar Erwann » 22 octobre 2018 à 17:03

La fiche Imdb.

Sono Sion est un réalisateur prolifique et du peu de films que j'ai vu de lui, aucun ne se ressemble. Love Exposure est un film-fleuve (quatre heures survoltées) où il est question d'adolescence, de perversion et de religion ; Himizu, lointaine adaptation d'un manga, tient plus du drame ; le récent Whispering Star (dont je disais quelques mots par là) est un ovni de science-fiction.
Forcément (et en dépit de quelques clins d'œil musicaux), Why Don't You Play In Hell ? n'a rien à voir. On y suit Sasaki et sa bande des Fuck Bombers ; des passionnés de cinéma qui, depuis dix ans, ne font pas grand-chose à part attendre que se présente l'occasion de tourner le film de leur vie — ces mots ont toute leur importance. Et ladite occasion se présente par un concours de circonstance : Muto, le chef d'une bande de yakuzas, veut tourner un film et en profiter pour mener un raid chez les yakuzas d'Ikegami. Lequel ressent une attraction irraisonnée pour la fille de son ennemi, la jeune et impétueuse Mitsuko, depuis que celle-ci a joué dans une pub de dentifrice, chanson et chorégraphie kawaii à l'appui. Kawaii, la suite le sera un peu moins.
La mise en place est looongue comme un jour de pluie et passionne à peu près autant. Lorsque les différents fils d'intrigue commencent enfin à converger au bout d'une heure, ça commence à devenir plus intéressant… et le film va crescendo : la dernière demi-heure, sous forte influence Kill Bill vol. 1, est aussi sanguinolente que jouissive. L'amour du cinéma, coûte que coûte. Les deux dernières secondes forment une amusante pirouette finale.

Retourner vers « Cinéma et séries »