[No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10930
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

[No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Messagepar Erwann » 24 janvier 2019 à 14:38

La fiche Imdb.

Victoria, jeune Espagnole vivant depuis peu à Berlin, rencontre quatre types au sortir d'une discothèque à l'aube, et à les suivre, se retrouve peu à peu embarquée dans une affaire qui va l'amener à un braquage de banque et ses conséquences immédiates.
Autre film tourné en plan-séquence, Victoria marche grâce à l'aspect performancemais aussi grâce à son actrice principale (Laia Costa), à fond dans son rôle. (On retrouve Max Mauff, aperçu dans Sense8 et qui joue ici le même rôle de glandu allemand bourré.) Une bonne partie du film repose sur l'improvisation : ça se voit mais pose pas (trop) problème. Certaines limitations sont habilement contournées (une prise de son probablement dégueulasse dans une cage d'escalier ? Mettons de la musique à la place).
Une bonne surprise en somme.
Avatar de l’utilisateur
JFS
Little Green Man
Messages : 370
Enregistré le : 22 avril 2009 à 17:27
Contact :

Re: [No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Messagepar JFS » 31 janvier 2019 à 16:46

J'avais été moins enthousiaste lorsque je l'avais vu à l'occasion de sa sortie en salle. Sans être dénué des qualités que tu cites (et notamment le jeu de l'actrice principale, en effet), le film sent quand même un peu trop l'envie d'en mettre plein la vue au spectateur avec sa "prouesse" de tout filmer en un seul plan (ça fait quand même quelques dizaines d'années qu'Hitchcock a fait le coup, puis a reconnu ensuite que c'était une idée un peu con). Le scénario souffre de la nécessité de faire tenir toute l'histoire sur 1h30, et il y a quelques longueurs...
Bref, sympathique mais un peu trop exercice de style pour convaincre vraiment.
Jean-François.
Avatar de l’utilisateur
Mike Dyson
Patrouilleur temporaire
Messages : 36
Enregistré le : 26 novembre 2018 à 12:21
Localisation : Paris

Re: [No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Messagepar Mike Dyson » 31 janvier 2019 à 17:05

Hitchcock a fait son film à partir d'une dizaine de coupes, et subtilement joué sur les fondus de noir pour créer l'illusion. Mais il a réussi à créer son mythe.

Alors que Victoria est un vrai de vrai plan-séquence avec toutes les prouesses de mouvements, d'imprévus et d'improvisations que cela sous-entend. Et quand on voit tous les évènements du film, c'est à mon goût au final proprement hallucinant. Le film ne se réduit en plus heureusement pas qu'à ça, mais cet aspect technique intensifie forcément la perception du film.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10930
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Messagepar Erwann » 31 janvier 2019 à 17:12

Hitchcock a en effet composé avec les limitations techniques de l'époque. Pour Victoria, la prouesse est évidente, et comparé à d'autres films jouant sur une contrainte similaire (L'Arche russe, Lost in London, La Casa muda/The Silent House, pour ceux que j'ai vus récemment)(et donc sans prendre en compte les faux films-plans-séquences tel que Birdman), Sebastian Schipper s'en sort très bien — et j'apprécie cet aspect imprévu/impro. Bon, on peut concéder au film un début lent et une fin qui traîne un peu.
(En la matière, me reste à voir Timecode de Mike Figgis.)
Avatar de l’utilisateur
JFS
Little Green Man
Messages : 370
Enregistré le : 22 avril 2009 à 17:27
Contact :

Re: [No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Messagepar JFS » 31 janvier 2019 à 17:49

Mike Dyson a écrit :Hitchcock a fait son film à partir d'une dizaine de coupes, et subtilement joué sur les fondus de noir pour créer l'illusion. Mais il a réussi à créer son mythe.

Oui, c'est bien connu que pour La corde, il y avait des coupes. Mais au-delà de la question technique et de l'aspect prouesse ou pas, ce que je voulais dire c'est que, déjà à son époque, Hitchcock reconnaissait que c'était davantage un gadget qu'autre chose, et exploiter la même idée 50 ans plus tard n'a rien de palpitant et produit, au final, un film un peu creux.
Jean-François.
Avatar de l’utilisateur
Mike Dyson
Patrouilleur temporaire
Messages : 36
Enregistré le : 26 novembre 2018 à 12:21
Localisation : Paris

Re: [No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Messagepar Mike Dyson » 31 janvier 2019 à 18:02

Autant dans le cadre d'un huit-clos, et l'aspect pièce de théâtre d'un film, ça peut sembler un peu vain, autant dans l'expérimentation de se lancer à la conquête d'une nuit berlinoise avec l'adaptation permanente à tous les évènements qui surviennent au-delà du script, justifie quand même bien plus le procédé. A mon humble avis.

C'est plus le cliché moisi de toutes ces introductions de films à personnages multiples, complètement millimétrées sur le front du plan-séquence, passant d'un personnage à l'autre pendant plusieurs minutes, genre on se touche bien la nouille, qui me fatigue pour ma part beaucoup plus. Mais c'est encore autre chose (c'est uniquement pour faire le distinguo entre "je fais le malin" et "j'expérimente en prenant des risques")
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10930
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Messagepar Erwann » 31 janvier 2019 à 18:07

Mike Dyson a écrit :C'est plus le cliché moisi de toutes ces introductions de films à personnages multiples, complètement millimétrées sur le front du plan-séquence, passant d'un personnage à l'autre pendant plusieurs minutes, genre on se touche bien la nouille, qui me fatigue pour ma part beaucoup plus. Mais c'est encore autre chose (c'est uniquement pour faire le distinguo entre "je fais le malin" et "j'expérimente en prenant des risques")

Tu penses à quels films en particulier ? Birdman ?
Avatar de l’utilisateur
Mike Dyson
Patrouilleur temporaire
Messages : 36
Enregistré le : 26 novembre 2018 à 12:21
Localisation : Paris

Re: [No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Messagepar Mike Dyson » 31 janvier 2019 à 18:47

Alors je n'ai malheureusement plus Birdman en tête, je me souviens juste avoir voulu incendier la salle après le film ;) Difficile pour moi d'être plus précis, désolé.

Et pour le reste, pas d'exemple au débotté non plus (v'la la crédibilité du gars), juste cette impression tenace d'avoir trop souvent vu ce dispositif au moment du générique... Le jour où je retombe sur un exemple, je viendrai de ce pas le crier ici !
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Cookie Monster
Messages : 622
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: [No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Messagepar Pyjam » 31 janvier 2019 à 20:49

Je ne sais pas si on peut parler de fondu au noir pour La Corde. Les séquences démarrent et s'arrêtent sur des plans sans personnages : une table basse, un mur, etc.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Mike Dyson
Patrouilleur temporaire
Messages : 36
Enregistré le : 26 novembre 2018 à 12:21
Localisation : Paris

Re: [No-SF] Victoria, Sebastian Schipper (2015)

Messagepar Mike Dyson » 31 janvier 2019 à 23:08

Tu as tout à fait raison.
A compter de ce jour, c'est décidé, j'arrête de m'exprimer sur la foi de souvenirs lointains :)

Retourner vers « Cinéma et séries »