Midsommar, Ari Aster (2019)

Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6953
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Midsommar, Ari Aster (2019)

Messagepar Thomas Day » 18 mai 2019 à 13:12

Fiche IMDB + bande-annonce

Je ne sais pas pourquoi, je ne peux pas m'empêcher de penser à The Wicker Man. Pas forcément un reproche, d'ailleurs.

TD
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1822
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Midsommar, Ari Aster (2019)

Messagepar Razheem L'insensé » 06 août 2019 à 15:05

Et donc, confirmation du talent du monsieur, c'est délicieusement étrange et glauque.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6953
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Midsommar, Ari Aster (2019)

Messagepar Thomas Day » 08 janvier 2020 à 08:11

C'est long, plein de défauts, inutilement gore, mais au final ça m'a passionné...

Il faut avoir l'estomac bien accroché. Autant le savoir, avant de se lancer dans l'aventure.

TD
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2423
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Midsommar, Ari Aster (2019)

Messagepar ubikD » 08 janvier 2020 à 15:58

Tout pareil.
Solaire, païen et cathartique.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12288
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Midsommar, Ari Aster (2019)

Messagepar Erwann » 09 mars 2020 à 16:41

Bien aimé mais.
L'ambiance radieuse estivale, avec ce qu'il faut de dépaysement, de désorientation avec le jour quasi constant pour que ça devienne inquiétant, est top. Le rythme lent et lancinant est réussi, avec quelques scènes marquantes (le suicide rituel, la scène d'accouplement) et j'ai apprécié la description de ce long rituel de solstice sur fond de paysages ondulants — j'ai vu la version "courte" (2h30 quand même), suis curieux de voir la version longue un jour. (Et puis la prononciation du suédois n'a de cesse de me fasciner.)
Le "mais", comme TD, c'est pour l'aspect mollement horrifique des choses, qui semble être là un peu comme une figure imposée : hop, on va caser un masque-visage façon Jason par là, un aigle de sang par ici, etc. J'ai beau chercher, je ne vois aucune justification scénaristique au fait d'occire les touristes de façon, disons, créative. Autre bémol : le peu d'explication sur le fait que ce rituel païen ait lieu tous les 90 ans mais que les vieux semblent mourir à 72 ans — à moins que ce soit une affaire de choix ou de coïncidence de date ? En tout cas, pour la transmission, ça me semble douteux, d'autant que ce ne sont pas les livres runiques et leurs barbouillages qui vont expliquer comme procéder.
'nfin, je coupe les cheveux en seize (et c'est ma joie), et j'ai bien aimé Midsommar dans son ensemble.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 1104
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: Midsommar, Ari Aster (2019)

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 09 mars 2020 à 19:10

J'ai positivement détesté, au point que j'ai regardé la seconde moitié en accéléré. C'est faussement féministe et woke, grotesque, prétentieux. Pas un personnage pour racheter l'autre. Je m'attendais à apprécier au moins autant que le Wicker Man original, et c'est aussi ridicule et boursouflé que le remake. La version longue peut aller se faire cuire le cul. Ça m'a déjà paru assez interminable, merci.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2584
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Midsommar, Ari Aster (2019)

Messagepar JDB » 09 mars 2020 à 19:43

Pierre-Paul Durastanti a écrit :J'ai positivement détesté, au point que j'ai regardé la seconde moitié en accéléré. C'est faussement féministe et woke, grotesque, prétentieux. Pas un personnage pour racheter l'autre. Je m'attendais à apprécier au moins autant que le Wicker Man original, et c'est aussi ridicule et boursouflé que le remake. La version longue peut aller se faire cuire le cul. Ça m'a déjà paru assez interminable, merci.

Hou là! j'ai trouvé quelqu'un d'aussi mauvaise humeur que moi, quoique pas pour les mêmes raisons.
Ça fait plaisir, camarade! So-li-da-ri-té!
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12288
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Midsommar, Ari Aster (2019)

Messagepar Erwann » 09 mars 2020 à 20:38

Pierre-Paul Durastanti a écrit :Pas un personnage pour racheter l'autre.

C'est un peu le trope "Une bande de jeunes et stupides touristes américains se fait joyeusement décimer" ;-)
Avatar de l’utilisateur
saimonax
Radieux
Messages : 212
Enregistré le : 28 septembre 2012 à 12:45
Contact :

Re: Midsommar, Ari Aster (2019)

Messagepar saimonax » 12 mars 2020 à 15:32

J'ai trouvé ça incroyable.
Un film d'horreur où t'es éboulis tout du long ! Le traitement du son et de la musique est assez génial. C'était déjà le cas dans Hérédité d'ailleurs, très sensitif.
Le côté "naïf nature" est hyper bien rendu j'ai trouvé, surtout du côté de la conviction et du doute qu'induit la communauté : si c'est entre eux et que tout le monde est d'accord, ça passe ou ça passe pas ? ça s'inscrit gentiment dans toute cette mouvance "cult horror" (probablement mon côté black metal qui aime ça) mais avec ce décalé ultra solaire / psyché qui nous fait aller plutôt du côté de chez myrkur que de mayhem.
La "résolution" est psychologiquement (pardon) un peu tiré par les cheveux, mais c'est pour le folklore.
Je conseille la version longue, quelques scènes très bien et qui manquent - j'ai pas vu le temps passer.

Retourner vers « Cinéma et séries »