The Lighthouse, Dave Eggers (2019)

Avatar de l’utilisateur
Meor
Patrouilleur temporaire
Messages : 33
Enregistré le : 19 novembre 2019 à 14:37
Contact :

The Lighthouse, Dave Eggers (2019)

Messagepar Meor » 27 décembre 2019 à 13:07

Image
L'histoire hypnotique et hallucinatoire de deux gardiens de phare sur une île mystérieuse et reculée de Nouvelle-Angleterre dans les années 1890.


Sorti le 18 décembre en France, ce second film de Robert Eggers est parfait pour une séance de fin d'année colorée et réjouissante...
Et plus certainement pour les fans de romans gothiques ou des films de Guy Maddin.

La personne qui m'accompagnait, cependant, a parlé de "style over substance".
Je ne suis pas totalement de son avis.
"New in town? Are you a professional wrestler?"
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 393
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: The Lighthouse de Dave Eggers

Messagepar Shibia » 27 décembre 2019 à 14:52

Ah il faut que je le vois. Enfin, fin d'année colorée pour un film en noir et blanc... ;)
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1822
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: The Lighthouse de Dave Eggers

Messagepar Razheem L'insensé » 27 décembre 2019 à 15:36

Film grandiose. Expérimental jusqu'au bout des ongles mais scotchant.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12288
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: The Lighthouse de Dave Eggers

Messagepar Erwann » 03 janvier 2020 à 10:27

J'aurais aimé être un peu plus enthousiaste sur The Lighthouse. En effet, Willem Dafoe est épatant dans son rôle, et Robert n'a pas à rougir. Oui, la photographie est superbe et le format carré de l'image fait ressentir l'enfermement à merveille. Pareillement, l'ambiance sonore est impeccable. Mais… dégraissé de vingt ou trente minutes, ç'aurait été mieux : le film traîne en longueur et a fini par m'ennuyer un peu.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3485
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: The Lighthouse de Dave Eggers

Messagepar Olivier Girard » 03 janvier 2020 à 12:31

Erwann a écrit :J'aurais aimé être un peu plus enthousiaste sur The Lighthouse. En effet, Willem Dafoe est épatant dans son rôle, et Robert n'a pas à rougir. Oui, la photographie est superbe et le format carré de l'image fait ressentir l'enfermement à merveille. Pareillement, l'ambiance sonore est impeccable. Mais… dégraissé de vingt ou trente minutes, ç'aurait été mieux : le film traîne en longueur et a fini par m'ennuyer un peu.
Pareil. Plus ou moins. Même si l'ensemble tabasse quand même pas mal, et que certaines scènes m'ont semblé proprement hallucinantes. Ce film reste une expérience (qui doit beaucoup perdre hors salle).
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6953
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: The Lighthouse, Dave Eggers (2019)

Messagepar Thomas Day » 25 avril 2020 à 17:19

(Vu chez moi, sur ma télé ; ceci expliquant peut-être cela.)

Je suis resté complètement imperméable au film.
Son rythme. Ses parti-pris.
Le jeu de Dafoe est extrêmement théâtral (j'avais le même reproche pour l'acteur principal de The VVitch, même réalisateur).
J'ai trouvé qu'il n'y avait pas de scénar, que c'était très fabriqué, très conscient de ses choix esthétiques notamment, que ça se voulait plus une expérience sensorielle qu'un film.

Sur un sujet très proche, j'ai mille fois préféré Cold Skin de Xavier Gens.

TD
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Prince-Marchand
Messages : 826
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: The Lighthouse, Dave Eggers (2019)

Messagepar Pyjam » 25 avril 2020 à 18:18

Il m'a clairement semblé que le but du film n'est pas l'histoire mais de partager avec les spectateurs l'état d'esprit des personnages.
Avec… je risque une interprétation… de montrer comment le confinement mène à la détresse psychologique et à la violence.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.

Retourner vers « Cinéma et séries »