[Série] Tales from the loop

Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 337
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

[Série] Tales from the loop

Messagepar Shibia » 08 avril 2020 à 15:34

Amazon Prime propose une mini-série SF en ce moment à mi-chemin entre la 4e dimension, Black mirror et une anthologie scandinave contemplative Tales from the loop.



Testé le premier épisode, c'est lent mais fascinant.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1797
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: [Série] Tales from the loop

Messagepar Razheem L'insensé » 09 avril 2020 à 13:09

Vu les 4 premiers, c'est magnifique, Une grande et bonne surprise !
rmd
Xeelee
Messages : 1062
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: [Série] Tales from the loop

Messagepar rmd » 09 avril 2020 à 16:29

Je n'ai vu que le premier : très chouette. Et un coté mystérieux comme du Priest ou du Kloetzer.
https://www.noosfere.org/
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1797
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: [Série] Tales from the loop

Messagepar Razheem L'insensé » 12 avril 2020 à 11:13

Simplement magistral, visuellement, narrativement et thématiquement !
Merci Nathaniel Halpern (Legion) !
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1084
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: [Série] Tales from the loop

Messagepar Aldaran » 15 avril 2020 à 21:34

Beaucoup moins d'enthousiasme de mon côté.
Je dois être moins sensible à la poésie et au mystère pour le mystère.
À moins que je ne sois passé à côté d'un truc qui m'aurait fait apprécier l'ensemble.
Accessoirement, j'aimerais comprendre où est passée la petite du premier épisode.

En revanche, et je suis surpris que ça ne soit pas davantage relevé,
j'ai un peu pensé aux Strougatski (principalement à Stalker).
Une seule personne sur Allociné parlait de Tales from the Loop en disant « Tarkovskienne » et citait Stalker.

Mon sentiment a été grandement renforcé par les œuvres de Simon Stålenhag que j'ai trouvées vraiment très intéressantes.
Son style hyper-réaliste est à mes yeux des plus impressionnants.
N'hésitez surtout pas à fouiller sérieusement son site, il est très riche en images, assez varié et en grosse résolution.

Quelques exemples parmi mes préférées :

Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1797
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: [Série] Tales from the loop

Messagepar Razheem L'insensé » 15 avril 2020 à 22:43

Aldaran a écrit :Accessoirement, j'aimerais comprendre où est passée la petite du premier épisode.

En effet, tu as manqué quelque chose. La petite fille, c'est Loretta, la mère de la famille principale que l'on croise dans cette saison. Une fois qu'elle a touché le Core à l'intérieur du complexe, elle repart à son époque et devient Loretta adulte qui se parle à elle-même. D'où le titre de l'épisode : Loop.

Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1084
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: [Série] Tales from the loop

Messagepar Aldaran » 16 avril 2020 à 13:52

Razheem L'insensé a écrit :
Aldaran a écrit :Accessoirement, j'aimerais comprendre où est passée la petite du premier épisode.

En effet, tu as manqué quelque chose. La petite fille, c'est Loretta, la mère de la famille principale que l'on croise dans cette saison. Une fois qu'elle a touché le Core à l'intérieur du complexe, elle repart à son époque et devient Loretta adulte qui se parle à elle-même. D'où le titre de l'épisode : Loop.

Merci pour la réponse. J'ai de nouveau regardé ce premier épisode, du coup. J'avais bien pigé que Loretta et la maman de Cole étaient la même personne, difficile de passer à côté de ça. En revanche, revoir l'épisode m'a fait comprendre les points de passages dans le temps : la main de « petite Loretta » sur la neige. Petite Loretta qui semble exceptionnellement résistante au froid, d'ailleurs, puisqu'elle passe une nuit entière, en plein hiver, dans sa maison dont toutes les fenêtres sont brisées sans même chopper un rhume.
En outre, il est surprenant que « grande Loretta » ne pense que tous ces événements traumatisants (la disparition inexpliquée et définitive d'une mère) n'aient été qu'un rêve. Ma suspension d'incrédulité a quelques limites, je dois bien le reconnaître.
Je commence à piger ce qui m'a fait passer à côté de l'ensemble : une narration reposant trop, à mon goût, sur le mystère, beaucoup d'insistances sur des détails voulant probablement préciser des idées importantes mais qui m'échappent totalement (la pièce d'échec, par exemple, dans cet épisode). Faudrait que je revoie le tout en compagnie d'une personne qui m'éclaire en permanence.
Modifié en dernier par Aldaran le 16 avril 2020 à 19:05, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 337
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: [Série] Tales from the loop

Messagepar Shibia » 16 avril 2020 à 17:26

Aldaran a écrit :Beaucoup moins d'enthousiasme de mon côté.
Je dois être moins sensible à la poésie et au mystère pour le mystère.
À moins que je ne sois passé à côté d'un truc qui m'aurait fait apprécier l'ensemble.
Accessoirement, j'aimerais comprendre où est passée la petite du premier épisode.

En revanche, et je suis surpris que ça ne soit pas davantage relevé,
j'ai un peu pensé aux Strougatski (principalement à Stalker).
Une seule personne sur Allociné parlait de Tales from the Loop en disant « Tarkovskienne » et citait Stalker.

Mon sentiment a été grandement renforcé par les œuvres de Simon Stålenhag que j'ai trouvées vraiment très intéressantes.
Son style hyper-réaliste est à mes yeux des plus impressionnants.
N'hésitez surtout pas à fouiller sérieusement son site, il est très riche en images, assez varié et en grosse résolution.

Quelques exemples parmi mes préférées :

Image Image Image Image

Tales from the Loop la mini-série est directement tirée de Tales from the Loop, le recueild'illustration de Simon Stålenhag

Personnellement, je suis trop fiévreuse pour essayer plus d'un épisode à la fois, mais cette série me fascine y compris par ses non-dits et son vide.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1084
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: [Série] Tales from the loop

Messagepar Aldaran » 16 avril 2020 à 19:03

Shibia a écrit :Personnellement, je suis trop fiévreuse pour essayer plus d'un épisode à la fois, mais cette série me fascine y compris par ses non-dits et son vide.

C'est en partie ce qui me dérange. Combler le vide, mon esprit s'en charge seul, en permanence.
Lorsque je regarde une œuvre, j'attends que les auteurs et autrices fassent la même chose afin de
me permettre de comparer nos différentes réflexions, j'attends qu'on me donne autre chose que du vide et des non-dits à combler moi-même.
Mais loin de moi l'intention de dire que cette série est mauvaise. J'y suis simplement resté à peu près insensible.

Et je souhaite sincèrement que ton état fiévreux passe rapidement !
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 337
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: [Série] Tales from the loop

Messagepar Shibia » 17 avril 2020 à 09:52

Aldaran a écrit :
Shibia a écrit :Personnellement, je suis trop fiévreuse pour essayer plus d'un épisode à la fois, mais cette série me fascine y compris par ses non-dits et son vide.

C'est en partie ce qui me dérange. Combler le vide, mon esprit s'en charge seul, en permanence.
Lorsque je regarde une œuvre, j'attends que les auteurs et autrices fassent la même chose afin de
me permettre de comparer nos différentes réflexions, j'attends qu'on me donne autre chose que du vide et des non-dits à combler moi-même.
Mais loin de moi l'intention de dire que cette série est mauvaise. J'y suis simplement resté à peu près insensible.

Et je souhaite sincèrement que ton état fiévreux passe rapidement !


Je comprends ton point de vue, mon colocataire a exactement le même. Tous les goûts sont dans la nature.

Et merci.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets

Retourner vers « Cinéma et séries »