Echos et merveilles - 2019

Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2477
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Echos et merveilles - 2019

Messagepar JDB » 23 avril 2019 à 05:00

Pour ceux qui passent dans la région de Toulouse, l'édition 2019 du festival Echos et merveilles se déroulera ce week-end, du vendredi 26 au dimanche 28, au Site de Bascala (c'est un parc) à Bruguières (au nord de Toulouse, donc).
En journée: village d'artisans, salon du livre, tables rondes, cosplay...
En soirée: concerts payants.
Parmi les auteurs invités qui vous sont sans doute familiers: Jean-Claude Dunyach, John Lang, Patrick Eris, Christophe Thill, Mélanie Fazi et Thomas Day.
Outre les concerts du soir, il y a des animations gratuites dans la journée, notamment une lecture musicale par The Deep Ones,avec Eris, Thill et Fazi déjà cités, plus d'autres comme Bruno Pochesci, le dimanche à 13h.
Il y a des chances pour que j'aille y faire un tour, et vous y verrez peut-être aussi Cathy Martin-Le Gat, Sylvie Denis, Richard D. Nolane (sous réserves) et même (on peut rêver) Pierre-Paul Durastanti.
Cela dit, il n'est pas garanti que tout le monde vienne le même jour.
Le site du festival pour en savoir plus. (L'est un peu foutraque.)
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2477
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Echos et merveilles - 2019

Messagepar JDB » 26 avril 2019 à 21:27

Première journée en demi-teintes.
D'abord parce qu'il pleuvait parfois des hallebardes--le festival a lieu dans un immense parc, avec des toiles pour abriter les multiples stands et le conséquent Salon du livre--, ensuite parce que seuls quelques invités étaient là le vendredi. Arrivée en groupe avec Jean-Claude Dunyach et Cathy Martin-Le Gat. Longuement papoté avec le dessinateur Bruno Bellamy--les vieux fans de Casus Belli verseront une larme. En début d'après-midi, arrivée de l'écrivain Thomas Day, dont l'alter ego éditeur Gilles Dumay était déjà passé chez les libraires pour bosser. Passage éclair de Fabienne Rose qui ne prend plus de photos. Journée sympa mais où je me suis emmerdé un peu. C'est décidé: demain, j'emporte les épreuves du Monde de Satan pour bosser un peu.
Hélas! une fois arrivé chez moi, je constate que les épreuves ne sont pas arrivées. Comme ce matin avant de retrouver Dunyach, qui avait une réunion à Toulouse, je suis passé à la librairie Bédéciné pour acheter (entre autres) le dernier Bifrost, je finis la journée en lisant l'article de Francis Valéry sur John W. Campbell, Jr.
A suivre.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 918
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Echos et merveilles - 2019

Messagepar Apophis » 26 avril 2019 à 22:02

JDB a écrit :Longuement papoté avec le dessinateur Bruno Bellamy--les vieux fans de Casus Belli verseront une larme.
JDB


Ah, les Bellaminettes, toute mon adolescence...
"Le fort fait du monde son arène, quand le faible en fait son harem" - R. Scott Bakker
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1219
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Echos et merveilles - 2019

Messagepar FeydRautha » 26 avril 2019 à 22:47

JDB a écrit :les vieux fans de Casus Belli verseront une larme.


Non, mais les yeux qui pétillent avec un sourire en coin, oui.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2477
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Echos et merveilles - 2019

Messagepar JDB » 27 avril 2019 à 19:35

Deuxième journée-- comblé et épuisé.
Beaucoup plus de monde ce jour-ci, autant parmi les auteurs que parmi le public. Déjà présents hier et fidèles au poste: Thomas Day, qui passait le temps entre deux dédicaces à se transformer en Gilles Dumay pour régler divers trucs pour AMI; Jean-Claude Dunyach, qui avait pensé ce coup-ci à apporter son masque de troll; et Bruno Bellamy, à qui j'ai dit qu'il avait des fans en Bifrosty et que j'ai encouragé à contacter la rédaction (qui sait?).
Arrivée en force des Deep Ones, qui avaient leur propre table pour dédicacer leurs ouvrages: Mélanie Fazi, Bruno Pochesci, Christophe Thill et Thomas Bauduret (alias Patrick Eris, alias Samuel Dharma, etc).
Celle qu'on n'attendait pas (ou presque): Sylvie Denis, venue en voisine depuis Auch; comme j'avais prévenu les libraires, elles lui avaient aménagé une place pour signer Haute-Ecole et avaient même préparé la signalétique qui va bien. Bravo.
Plus plein d'autres que je connais moins et avec qui j'ai moins papoté. Mention spéciale à Manuel Essard avec qui j'ai bien déliré sur le western littéraire. Il y aura des suites.
L'ambiance, c'est un peu les Imaginales telles que je les ai connues à leurs débuts, mais avec beaucoup plus d'insistance sur l'artisanat (pseudo-)médiéval, le cosplay, les démonstrations de combats, la musique plus ou moins celtique, etc; cela dit, la tente "Salon du livre" était pas mal fréquentée et il y a des auteurs qui ont pas mal signé.
Entre ses première et deuxième,éditions (ou deuxième et troisième? j'ai entendu les deux versions), le festival a connu une véritable montée en puissance, et il y a pas mal de boulons à resserrer dans l'organisation, mais on espère que ce sera fait pour l'année prochaine.
Bon, cela dit, demain je reste chez moi, parce que passer toute une journée dans un festival où on n'est pas intervenant, où on peut rester une ou deux heures sans rien faire parce que les copains sont occupés--heureusement, j'avais le dernier Bifrost à lire--, et où--surtout--il faut marcher cinq ou dix minutes pour trouver un coin où s'asseoir, dix ou vingt minutes pour trouver des toilettes, et où l'orga n'a pas pensé qu'il serait loisible de disposer de PLUSIEURS cafetières pour les divers débits de boissons, ça use un peu (le problème des cafetières a été réglé durant la journée, me dit-on; m'en fous, j'étais passé à la bière).
Et puis, j'ai reçu les épreuves du Monde de Satan et le devoir m'appelle.
JDB
PS. Ah! oui, il a moins plu aujourd'hui, ce que tout le monde a apprécié. Thomas Day a malheureusement constaté que ceux de ses livres proposés à la vente--y avait que des Folio-SF, pas un seul Bélial' sauf Gotland--étaient tellement saturés d'humidité qu'il n'arrivait pas à écrire dessus. Je lui ai suggéré de prendre le dernier de la pile, qui serait sans doute moins affecté, et ça a marché.
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.

Retourner vers « Manifestations et dédicaces »