Kentucky Route Zero

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10737
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Kentucky Route Zero

Messagepar Erwann » 14 janvier 2019 à 14:42

Le site du jeu.

Livreur, Conway bosse pour la boutique d'antiquités de Lysette. Un soir, le voilà à effectuer une livraison — probablement la dernière, vu l'état de son camion et l'état des affaires. L'adresse de livraison implique de passer par la Kentucky Road Zero… mais personne ne sait vraiment où se situe cette route.
Kentucky Route Zero est un jeu assez bizarre. Il se divise en cinq actes, chacun paru indépendamment au fil du temps (les deux premiers sont sortis en 2013, on attend le cinquième et dernier pour 2019 — je crois). Sur le principe, il tient du point & click, pour déplacer Conway et interagir avec les objets et les autres personnages, ou mouvoir son camion sur la carte… mais l'essentiel du jeu consiste en dialogues et informations. L'aspect graphique est particulier, avec une approche minimaliste :



Dit comme ça, ça n'a pas l'air sexy, mais KRZ tire son épingle son jeu par son atmosphère unique, qui n'est pas sans rappeler le Lynch de Lost Highway (parce que c'est chelou) et de Une histoire vraie (pour l'aspect trous paumés des USA). L'intérêt se situe moins dans l'exploration et la recherches d'indices que l'histoire et l'ambiance, avec des à-côtés inattendus (à un moment de l'acte I, la caméra dézoome, s'éloigne des personnages, pour laisser apparaître dans la pénombre du premier plan un groupe en train de jouer un folk hanté). Si l'acte I consiste en une mise en bouche intéressante, l'acte II enfonce le clou en matière de bizarrerie et de réalisme magique — on s'y déplace le long d'une route qui ressemble à une fonction d'onde, on découvre les curiosités du coin avec les broches de l'office du Tourisme Secret, on arpente les étages du Bureau des Espaces Réclamés (il y a des ours au 3e étage mais tout va bien), on visite le Muséum des Habitations…
J'ai adoré.
Bon, me reste à jouer les actes III et IV.
shivaa
Vandale du vide
Messages : 3
Enregistré le : 05 avril 2019 à 03:54

Re: Kentucky Route Zero

Messagepar shivaa » 12 avril 2019 à 22:39

Ce jeu est un chef d'oeuvre. Ce fut l'expérience de jeu la plus incroyable que j'ai jamais eu.

_____________________________________________________
Appvalley TutuApp Tweakbox
Modifié en dernier par shivaa le 18 avril 2019 à 22:02, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10737
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Kentucky Route Zero

Messagepar Erwann » 17 avril 2019 à 17:02

Les actes III et IV ne sont pas moins réussis que les deux premiers.
Le III est assez long et tortueux. Tombant en panne, Conway et Shannon rencontrent deux musiciens, Johnny et Junebug — c'est l'occasion de se rendre à leur concert, l'un des moments les plus magiques de cet épisode. Suit une excursion dans une montagne peuplée par une étrange communauté d'informaticiens puis dans une distillerie. L'acte I commençait par une tête de cheval géante ; l'acte III se termine par un mammouth mécanique (échelle 1), ornant un ferry.
L'acte IV est plus linéaire : on quitte la route pour les flots de l'Echo River. À chaque escale, on peut choisir entre rester à bord (ce qui permet d'en savoir plus sur le petit Ezra) ou descendre à terre, pour des rencontres curieuses — un centre de recherche, un central téléphonique et ses chauve-souris… Certains choix effectués par les personnages voient leurs conséquence arriver.
L'ambiance demeure tout aussi lynchienne, avec un surcroît de tendresse pour les personnages. Comme le dit Shivaa plus haut, l'expérience de jeu est incroyable, à nulle autre pareille — je ne l'aurais pas cru au début, avec ce point & click plutôt bavard/
Vivement l'acte V. Ou non. En interview (il y a pas mal de temps déjà), le créateur du jeu disait : "The story's a tragedy, it's a tragic ending."
À suivre.

Retourner vers « Jeux vidéo / Jeux de rôles »