Collection "Une heure-lumière"

Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 1691
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar JDB » 19 janvier 2018 à 21:19

Les gens ne sont jamais contents. Je ne résiste pas au plaisir de partager ce commentaire d'un lecteur (quoique...) sur le blog de ma collection "Baskerville":
J'ai toujours été très intéressé par la collection Baskerville, mais je n'ai jamais acheté aucun volume, car les couvertures de la version papier sont repoussantes et je n'achète pas en version numérique.
Il nous faudrait la version papier avec les couvertures de la version numérique. Je suis certain que cette formule trouverait beaucoup plus d'acheteurs potentiels.
On pourrait même faire des petits tirages papier au début pour voir le résultat. Je suis persuadé que cela fonctionnerait avec quelques librairies indépendants.

Et on rigole et on s'amuse.
JDB
Baskerville: la collection de polars victoriens, pour ceux qui aiment le parfum des vieux magazines anglais poussiéreux oubliés dans le grenier et de naphtaline de placard.
Kissifrott
Vandale du vide
Messages : 2
Enregistré le : 27 janvier 2018 à 02:47

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Kissifrott » 27 janvier 2018 à 02:50

Bonjour !

Petite question pour les lecteurs en V.O., existe-t-il des novellas d'Ursula Le Guin adaptable dans la collection Une Heure-lumière ? Je trouve que ce serait une idée au top, si jamais quelques textes dans le genre trainaient.

Merci en tout cas pour le merveilleux travail sur cette collection, le dernier Zelazny était tout simplement exceptionnel ;)
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 782
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 27 janvier 2018 à 20:57

Kissifrott a écrit :Petite question pour les lecteurs en V.O., existe-t-il des novellas d'Ursula Le Guin adaptable dans la collection Une Heure-lumière ? Je trouve que ce serait une idée au top, si jamais quelques textes dans le genre trainaient.


J'aimerais beaucoup, mais la seule novella inédite en français (c'est un peu une condition sine qua non pour la collection, en tout cas pour l'instant) que je connaisse est un texte certes très beau, mais de littérature générale ("Hernes", dans Searoad). Les autres courts romans de la dame figurent pour l'essentiel dans Quatre chemins du pardon, L'anniversaire du monde et Contes de Terremer, autant de recueils très traduits et très dispo. Aux douze vents du monde, chez nous, contiendra une novella, d'ailleurs magnifique ("Plus vaste qu'un empire").
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 445
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Apophis » 27 janvier 2018 à 22:44

Pierre-Paul Durastanti a écrit :
Kissifrott a écrit : Aux douze vents du monde, chez nous, contiendra une novella, d'ailleurs magnifique ("Plus vaste qu'un empire").


Excellent texte. C'est, pour moi, à la fois le Solaris d'Ursula Le Guin ainsi qu'une intéressante variation sur le thème du premier contact, où c'est l'alien qui est terrifié par l'humain.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Cookie Monster
Messages : 606
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Aldaran » 28 janvier 2018 à 02:43

Pierre-Paul Durastanti a écrit :
Kissifrott a écrit :Petite question pour les lecteurs en V.O., existe-t-il des novellas d'Ursula Le Guin adaptable dans la collection Une Heure-lumière ? Je trouve que ce serait une idée au top, si jamais quelques textes dans le genre trainaient.

J'aimerais beaucoup, mais la seule novella inédite en français (c'est un peu une condition sine qua non pour la collection, en tout cas pour l'instant) que je connaisse est un texte certes très beau, mais de littérature générale ("Hernes", dans Searoad). Les autres courts romans de la dame figurent pour l'essentiel dans Quatre chemins du pardon, L'anniversaire du monde et Contes de Terremer, autant de recueils très traduits et très dispo. Aux douze vents du monde, chez nous, contiendra une novella, d'ailleurs magnifique ("Plus vaste qu'un empire").

Je réagis :
Dans la mesure où beaucoup de monde « rêve » de relever de la SF si (et seulement si) ce n'est pas indiqué comme telle, dans quelle autre mesure Une heure lumière ne pourrait pas accueillir un texte indiqué SF mais qui n'en relève pas ?
Il cause de quoi, ce texte ?
De sujets qui pourraient intéresser les membres de Notre Club ?
Kissifrott
Vandale du vide
Messages : 2
Enregistré le : 27 janvier 2018 à 02:47

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Kissifrott » 28 janvier 2018 à 17:06

Merci pour la réponse, j'attends donc "Aux douze vents du monde" avec impatience ;)
Zira
Patrouilleur temporaire
Messages : 18
Enregistré le : 19 décembre 2017 à 23:26
Localisation : Ile-de-France

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Zira » 22 février 2018 à 23:27

Daodi a écrit :Perso je trouve le prix justifié quand les textes sont exceptionnel et je trouve que ca n'est pas toujours le cas. 10€ pour prendre une vrai claque OK, pour lire une nouvelle "bien mais sans plus" c'est tout de suite très cher.
Autant je n'ai pas regretté mes sous pour Un pont sur la brume ou L'homme qui mit fin à l'histoire qui m'ont accompagné longtemps apres la lecture. Autant Le choix ou Le regard nettement moins fort, avaient un gout de "bof pour 10€ j'aurai pu lire tout un recueil de nouvelle"
Du coup j'hésite à y retourner.
La collection Dyschronique chez Le passager clandestin est nettement moins cher mais je ne suis pas sur que ca soit des textes inédits


Personnellement, lorsque cette collection a été présentée, j'ai compris que ce serait une collection "haut de gamme", aussi bien pour les contenus que pour les contenants. Du coup, j'ai pensé que les prix se situeraient entre 15 et 20 euros par livre, qui, selon moi, serait mérité.
"Haut de gamme" pour moi est synonyme de qualité supérieure concernant les matériaux utilisés. Autrement dit, en ce qui concerne cette collection: livre imprimé sur du papier de qualité, couverture de qualité tant pour le support que pour l'illustration, sans parler de la qualité des textes. Et c'est exactement de cela qu'il s'agit.

Pour être franche, pour l'instant, je n'ai lu que "Poumon Vert" et j'ai trouvé ce à quoi je m'attendais: la qualité du matériau utilisé pour la couverture (carton rigide et épais), le dessin qui illustre de façon merveilleuse le propos (on dirait un tableau) et l'histoire qui, même si elle surprend par sa fin, continue à faire réfléchir longtemps après sa lecture. Je m'attendais à du "haut de gamme" et je l'ai eu. Mais, je suis faite avoir par son prix: au moment de payer, je fais répéter à mon libraire le prix (9,90 euros) car j'étais convaincue qu'il s'était trompé. En arrivant chez moi, j'ai vérifié le prix indiqué au dos du livre et je me suis dit "waouh, c'est Noël, c'est les soldes...".

Cher Daodi, imaginez une seconde que l'on puisse acheter un carré Hermès à 150 euros ou une Porsche neuve à 50 000 euros. Avec de tels tarifs, combien seraient payés chacune des petites mains qui a oeuvré dans l'ombre, mettant son savoir-faire au service d'une grande marque? Et quelle valeur ces objets de luxe auraient-ils aux yeux des consommateurs? La première question serait de se demander si la qualité est là ou non, si les ouvriers sont clandestins, etc.... Et non pas, j'aime alors je suis d'accord pour payer le prix, je n'aime pas, donc je veux payer moins cher. C'est un risque à courir, comme lorsque l'on va au cinéma ou voir une expo, on prend le risque d'être déçu.

Je travaille dans l'industrie du luxe, je sais que les prix ne sont pas volés, que les consommateurs ne sont pas pris pour des pigeons; que la qualité du produit et que le respect du client sont les objectifs premiers de cette industrie. Même si à l'heure actuelle, les actionnaires s'en mettent plein les poches au détriment des petits employés (mais ceci est un autre débat).

Je peux comprendre que 10 euros c'est une somme qu'on n'a pas forcément envie de dépenser n'importe comment. Mais là, je pense que ces livres les valent largement. Je serais même prête à payer plus car j'estime que cette collection est vendue au-dessous de sa valeur. Est-ce possible? En faisant des dons directement aux éditeurs? Ma proposition est sérieuse.
Daodi
Patrouilleur temporaire
Messages : 40
Enregistré le : 28 janvier 2014 à 15:04

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Daodi » 26 février 2018 à 10:45

Zira a écrit :
Daodi a écrit :Perso je trouve le prix justifié quand les textes sont exceptionnel et je trouve que ca n'est pas toujours le cas. 10€ pour prendre une vrai claque OK, pour lire une nouvelle "bien mais sans plus" c'est tout de suite très cher.
Autant je n'ai pas regretté mes sous pour Un pont sur la brume ou L'homme qui mit fin à l'histoire qui m'ont accompagné longtemps apres la lecture. Autant Le choix ou Le regard nettement moins fort, avaient un gout de "bof pour 10€ j'aurai pu lire tout un recueil de nouvelle"
Du coup j'hésite à y retourner.
La collection Dyschronique chez Le passager clandestin est nettement moins cher mais je ne suis pas sur que ca soit des textes inédits


Personnellement, lorsque cette collection a été présentée, j'ai compris que ce serait une collection "haut de gamme", aussi bien pour les contenus que pour les contenants. Du coup, j'ai pensé que les prix se situeraient entre 15 et 20 euros par livre, qui, selon moi, serait mérité.
"Haut de gamme" pour moi est synonyme de qualité supérieure concernant les matériaux utilisés. Autrement dit, en ce qui concerne cette collection: livre imprimé sur du papier de qualité, couverture de qualité tant pour le support que pour l'illustration, sans parler de la qualité des textes. Et c'est exactement de cela qu'il s'agit.

Pour être franche, pour l'instant, je n'ai lu que "Poumon Vert" et j'ai trouvé ce à quoi je m'attendais: la qualité du matériau utilisé pour la couverture (carton rigide et épais), le dessin qui illustre de façon merveilleuse le propos (on dirait un tableau) et l'histoire qui, même si elle surprend par sa fin, continue à faire réfléchir longtemps après sa lecture. Je m'attendais à du "haut de gamme" et je l'ai eu. Mais, je suis faite avoir par son prix: au moment de payer, je fais répéter à mon libraire le prix (9,90 euros) car j'étais convaincue qu'il s'était trompé. En arrivant chez moi, j'ai vérifié le prix indiqué au dos du livre et je me suis dit "waouh, c'est Noël, c'est les soldes...".

Cher Daodi, imaginez une seconde que l'on puisse acheter un carré Hermès à 150 euros ou une Porsche neuve à 50 000 euros. Avec de tels tarifs, combien seraient payés chacune des petites mains qui a oeuvré dans l'ombre, mettant son savoir-faire au service d'une grande marque? Et quelle valeur ces objets de luxe auraient-ils aux yeux des consommateurs? La première question serait de se demander si la qualité est là ou non, si les ouvriers sont clandestins, etc.... Et non pas, j'aime alors je suis d'accord pour payer le prix, je n'aime pas, donc je veux payer moins cher. C'est un risque à courir, comme lorsque l'on va au cinéma ou voir une expo, on prend le risque d'être déçu.

Je travaille dans l'industrie du luxe, je sais que les prix ne sont pas volés, que les consommateurs ne sont pas pris pour des pigeons; que la qualité du produit et que le respect du client sont les objectifs premiers de cette industrie. Même si à l'heure actuelle, les actionnaires s'en mettent plein les poches au détriment des petits employés (mais ceci est un autre débat).

Je peux comprendre que 10 euros c'est une somme qu'on n'a pas forcément envie de dépenser n'importe comment. Mais là, je pense que ces livres les valent largement. Je serais même prête à payer plus car j'estime que cette collection est vendue au-dessous de sa valeur. Est-ce possible? En faisant des dons directement aux éditeurs? Ma proposition est sérieuse.


Jolie tartine qui m'en touche une s'en faire bougé l'autre.

Et oui c'est un risque à courir, je l'ai pris et je donne mon avis qui est que je ne suis pas sur que le risque soit justifié.

[Modération] merci de respecter les règles du forum [/modération]

Bonne journée
Avatar de l’utilisateur
yogo
Radieux
Messages : 263
Enregistré le : 05 septembre 2012 à 19:11

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar yogo » 03 mars 2018 à 19:05

Je viens de finir Issa Elohim. L'un des plus beaux textes de la Collection, tout en poésie et en réflexion. Cela m'a donné envie de lire d'autres œuvres de Laurent Kloetzer.

Il n'y a plus qu'à attendre le prochain opus de la Collection. C'est pour quand ? Et c'est quoi ?
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9748
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Erwann » 03 mars 2018 à 19:25

yogo a écrit :Je viens de finir Issa Elohim. L'un des plus beaux textes de la Collection, tout en poésie et en réflexion. Cela m'a donné envie de lire d'autres œuvres de Laurent Kloetzer.

Il n'y a plus qu'à attendre le prochain opus de la Collection. C'est pour quand ? Et c'est quoi ?

Ravi qu'Issa Elohim t'ait plu ! Dans la même continuité que cette novella, il faut lire Anamnèse de Lady Star et « La Confirmation », au sommaire du Bifrost 83.
Le prochain Une Heure-Lumière, c'est La Ballade de Black Tom de Victor LaValle, qui sort fin avril.

Retourner vers « L'actu du Bélial' »