Collection "Une heure-lumière"

Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1209
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar FeydRautha » 28 janvier 2020 à 20:12

Le Bélial', toujours un coup d'avance !

https://www.horreur.quebec/blumhouse-pr ... rNkwwFEeu0
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12040
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Erwann » 28 janvier 2020 à 20:42

Horreur.Québec a écrit :Ce que l’on ignorait, c’est que l’histoire était en fait la version abrégée d’un roman sur le même sujet, titré Frozen Hell. Quatre-vingt ans plus tard, ce dernier vient d’être retrouvé.
Universal et Blumhouse viennent donc d’annoncer qu’ils adapteront Frozen Hell à l’écran dans un futur proche. À ce sujet, le producteur Alan Donnes a déclaré :
« Pour la toute première fois, la vision de John W. Campbell Jr sera pleinement transmise aux fans de The Thing. Le nouveau long-métrage va inclure le meilleur des films précédents, ainsi que de Frozen Hell et Who Goes There?. »

LAULE.
Ok. Récapitulons.
• Que ce soit Frozen Hell ou Who Goes There?, c'est une novella. Frozen Hell compte 160 000 signes ; pour Who Goes There?, JWC en a retranché une quarantaine de milliers. Il ne s'agit pas d'une version abrégée mais d'un texte raccourci à dessein.
• Avec Who Goes There?, JWC a appliqué ses propres conseils d'écriture : un début in media res (les mecs rassemblés autour du corps congelé de la chose), suivi d'une explication (comment ils l'ont découverte). Frozen Hell raconte les choses depuis le départ, rajoute de stupides prémonitoires à McReady. C'est longuet et pas fou-fou : JWC a bien fait de couper ces 40 000 signes d'intro et de les incorporer différemment à Who Goes There?. À part le début, chamboulé, c'est le même texte à quelques variations mineures près.
• D'ailleurs, au cours de sa longue carrière, JWC a réédité maintes fois Who Goes There?, jamais Frozen Hell. Il y a bien une raison pour ça.
• Dans sa préface à Frozen Hell, Robert Silverberg dit texto que ce texte n'a d'autre intérêt que patrimonial, pour voir comment un texte fondateur s'est créé et a été peaufiné pour aboutir au classique qu'est Who Goes There?.
• Raisons pour laquelle on va publier Who Goes There?, et pas Frozen Hell ^^
Voilà…
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2467
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar JDB » 28 janvier 2020 à 21:00

En attendant, j'ai peut-être trouvé un projet sympa pour UHL. Les critiques du texte sont alléchantes, mais je dois le commander et le lire avant de me prononcer, et c'est bien sûr Olivier qui décidera.
Stay tuned.
JDB
PS: Et, non, ce n'est pas du Shepard--pas cette fois-ci.
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 304
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Shibia » 28 janvier 2020 à 22:50

Erwann a écrit :
Horreur.Québec a écrit :Ce que l’on ignorait, c’est que l’histoire était en fait la version abrégée d’un roman sur le même sujet, titré Frozen Hell. Quatre-vingt ans plus tard, ce dernier vient d’être retrouvé.
Universal et Blumhouse viennent donc d’annoncer qu’ils adapteront Frozen Hell à l’écran dans un futur proche. À ce sujet, le producteur Alan Donnes a déclaré :
« Pour la toute première fois, la vision de John W. Campbell Jr sera pleinement transmise aux fans de The Thing. Le nouveau long-métrage va inclure le meilleur des films précédents, ainsi que de Frozen Hell et Who Goes There?. »

LAULE.
Ok. Récapitulons.
• Que ce soit Frozen Hell ou Who Goes There?, c'est une novella. Frozen Hell compte 160 000 signes ; pour Who Goes There?, JWC en a retranché une quarantaine de milliers. Il ne s'agit pas d'une version abrégée mais d'un texte raccourci à dessein.
• Avec Who Goes There?, JWC a appliqué ses propres conseils d'écriture : un début in media res (les mecs rassemblés autour du corps congelé de la chose), suivi d'une explication (comment ils l'ont découverte). Frozen Hell raconte les choses depuis le départ, rajoute de stupides prémonitoires à McReady. C'est longuet et pas fou-fou : JWC a bien fait de couper ces 40 000 signes d'intro et de les incorporer différemment à Who Goes There?. À part le début, chamboulé, c'est le même texte à quelques variations mineures près.
• D'ailleurs, au cours de sa longue carrière, JWC a réédité maintes fois Who Goes There?, jamais Frozen Hell. Il y a bien une raison pour ça.
• Dans sa préface à Frozen Hell, Robert Silverberg dit texto que ce texte n'a d'autre intérêt que patrimonial, pour voir comment un texte fondateur s'est créé et a été peaufiné pour aboutir au classique qu'est Who Goes There?.
• Raisons pour laquelle on va publier Who Goes There?, et pas Frozen Hell ^^
Voilà…


Si Master Silverberg a parlé... ;) Accessoirement ce serait une excellente idée de rééditer dos à dos Who Goes There? et la nouvelle de Peter Watts qui lui fait pendant (la première de Au-delà du gouffre de mémoire).
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1209
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar FeydRautha » 28 janvier 2020 à 23:06

Dans ce cas tu as aussi Les choses à barbe de Sam J. Miller publiée dans le n°94 de Bifrost spécial....John W. Campbell. (Ok, le Watts est meilleur, mais c'est Watts.)
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 304
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Shibia » 29 janvier 2020 à 17:33

FeydRautha a écrit :Dans ce cas tu as aussi Les choses à barbe de Sam J. Miller publiée dans le n°94 de Bifrost spécial....John W. Campbell. (Ok, le Watts est meilleur, mais c'est Watts.)

Partons pour un trio... Il y a bien un trio de films tirés de la nouvelle. Et oui, Watts on peut difficilement lutter.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
sfanglo21
Patrouilleur temporaire
Messages : 12
Enregistré le : 05 novembre 2019 à 16:08

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar sfanglo21 » 07 février 2020 à 19:37

Un trio, c'est un peu court ...
John Gregory Betancourt vient de sortir une anthologie intitulée Short Things: Tales Inspired by Who Goes There? by John W. Campbell, Jr. (Wildside Press)
Détails fournis par Locus de février 2020 : "Original anthology of 13 new stories using the Thing from Campbell’s classic horror story. Authors include Paul Di Filippo, Alan Dean Foster, Kristine Kathryn Rusch, and Nina Kiriki Hoffman."
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 304
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Shibia » 09 février 2020 à 18:53

sfanglo21 a écrit :Un trio, c'est un peu court ...
John Gregory Betancourt vient de sortir une anthologie intitulée Short Things: Tales Inspired by Who Goes There? by John W. Campbell, Jr. (Wildside Press)
Détails fournis par Locus de février 2020 : "Original anthology of 13 new stories using the Thing from Campbell’s classic horror story. Authors include Paul Di Filippo, Alan Dean Foster, Kristine Kathryn Rusch, and Nina Kiriki Hoffman."

Mais euh... arrêtez de remplir ma PAL !
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets

Retourner vers « L'actu du Bélial' »