Collection "Une heure-lumière"

Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE CADUC
Axiomatique
Messages : 112
Enregistré le : 27 novembre 2019 à 16:08

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar PHILIPPE CADUC » 15 mars 2024 à 14:18

La répartition du droit de prêt est en effet calculée sur la base des exemplaires achetés par titre et non sur le nombre de prêts intervenus par titre.

Et oui, ma collègue me faisait pertinemment remarquer ce matin qu'étant donné qu'on ne sait pas quels livres il y a dans quel fonds dans les stats de prêts, celles à prendre en compte ne peuvent être que celles des achats. CQFD.
Je note tout de même que de nos stats (et de la qualité de notre boulot, puisqu'on prend en compte le nombre d'usagers inscrits) dépend partiellement la rémunération des auteurs. C'est bon à savoir.
En tout cas merci beaucoup Lhisbei pour l'info !
Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE CADUC
Axiomatique
Messages : 112
Enregistré le : 27 novembre 2019 à 16:08

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar PHILIPPE CADUC » 15 mars 2024 à 15:06

JDB a écrit :Bon, cela dit, ce que je touche cette année pour les droits cités plus haut, ça va me fournir en cigares pendant une ou deux semaines [...]

Et ne me remercie pas pour les cigares JDB, ça me fait plaisir... ;)
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 4269
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar JDB » 27 mars 2024 à 05:41

Olivier Girard a écrit :
Weirdaholic a écrit : On espère aussi qu'un jour Mélanie Fazi intégrera la collection en tant qu'autrice.
Ça, c'est pas à nous qu'il faut le dire. :-)
Il y a quelques années, Mélanie m'a proposé un texte qui aurait pratiquement pu rentrer dans les canons de la collection. C'était dans le cadre du dossier que nous lui avons consacré dans le n°77 de Bifrost. Pratiquement, car de mémoire, le texte en question faisait dans les 90 000 signes, ce que est court pour UHL. J'espère bien qu'un jour, Mélanie remettra le couvert sur un format suffisamment ample pour intégrer la collection. En attendant, on la lira sous peu dans un prochain n° de Bifrost. Plusieurs années après son dernier texte publié, me semble-t-il.

Mélanie Fazi annonce sur facebook qu'elle vient de terminer une longue nouvelle... de 90 000 signes encore. Mais on ne sait jamais...
JDB
"Impliqué en permanence", qu'il dit.
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Prince-Marchand
Messages : 870
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Weirdaholic » 29 mars 2024 à 00:32

JDB a écrit :Mélanie Fazi annonce sur facebook qu'elle vient de terminer une longue nouvelle... de 90 000 signes encore. Mais on ne sait jamais...


Sur Twitter aussi (enfin X). Après, 90.000 signes, plus une préface dithyrambique de 30.000 signes (ou une nouvelle dans le même univers) , ça fait 120.000, non ? ^_^ Oui, bon, je sais, la collection s'appelle Une Heure-Lumière, pas Une Minute... -->
Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE CADUC
Axiomatique
Messages : 112
Enregistré le : 27 novembre 2019 à 16:08

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar PHILIPPE CADUC » 31 mars 2024 à 19:03

Je la connais uniquement pour son travail de traductrice et surtout d'anthologiste à l'origine du recueil Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle, que j'avais adoré. Est-ce vous diriez que leurs univers sont comparables ?
Au passage, je remarque que tous ces livres sont disponibles (et notamment Rêves de cendre, qui regroupe ses trois recueils en grand format pour... 12 euros !). Vu que je suis un très gros amateur de fantastique, je pense que je vais me laisser tenter...
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Prince-Marchand
Messages : 870
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Weirdaholic » 03 avril 2024 à 13:21

PHILIPPE CADUC a écrit :Est-ce vous diriez que leurs univers sont comparables ?


Excellente question ! Mélanie Fazi est clairement sous influence de Lisa Tuttle (donc logiquement quand on aime l'une on aime l'autre), mais elle a quand même sa personnalité (heureusement), peut-être parce qu'elle est aussi influencée par Stephen King.

Dans mon souvenir (il faudrait que je confirme tout ça en relisant), Lisa Tuttle est plus proche de la ghost story anglaise classique, en ce notamment qu'elle pose (plus ouvertement il est vrai) la question de la place des femmes dans la société ; il me semble que Mélanie Fazi passe insidieusement de cette problématique à celle (plus générale) de la place des marginaux dans la société (la thématique de la monstruosité est plus forte chez elle me semble-t-il, même si elle ne prend pas forcément des formes spectaculaires).

On voit aussi chez Mélanie Fazi des lieux qu'on ne voyait pas avant dans le récit fantastique, comme une salle de concert ("Matilda", sa troisième nouvelle publiée sauf erreur de ma part, et sa première vraie réussite, qui ouvre Serpentine) ou un salon de tatouage ("Serpentine"), voire une aire d'autoroute ("Nous reprendre à la route") ou un "Train de nuit" (et j'en oublie sans doute).

Je ne sais pas ce qu'en penseraient les deux autrices elles-mêmes ; tout ça est sans doute discutable, d'autant que Mélanie Fazi fait tout autant que Lisa Tuttle du fantastique intimiste.

En revanche, ce qui est sûr, c'est que l'omnibus regroupant les 3 recueils de Mélanie Fazi (auquel il faudrait adjoindre quelques nouvelles dont recueillies, y compris "La Clé de Manderley") représente un pan majeur du fantastique, à côté duquel tout vrai amateur du genre ne peut se permettre de passer (accessoirement, c'est sans doute l'ouvrage que je choisirai d'emmener dans une île déserte, enfin si je parviens à me défaire de l'idée que Bragelonne c'est le mal ^_^).

Franchement, il suffit de prendre l'incipit d'une nouvelle au hasard pour avoir envie de la lire... Et comme j'en connais certaines par coeur, un petit aperçu, le début de "La cité travestie" :

Mélanie Fazi a écrit :La cité travestie ne dort jamais. Ses insomnies sont contagieuses.
Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE CADUC
Axiomatique
Messages : 112
Enregistré le : 27 novembre 2019 à 16:08

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar PHILIPPE CADUC » 04 avril 2024 à 17:55

Weirdaholic a écrit :En revanche, ce qui est sûr, c'est que l'omnibus regroupant les 3 recueils de Mélanie Fazi [...] représente un pan majeur du fantastique, à côté duquel tout vrai amateur du genre ne peut se permettre de passer [...]

OK, c'est bon Weird, tu m'as convaincu, je fonce les yeux fermés. Ça me fera patienter en attendant (peut-être un jour) un autre recueil de Lisa Tuttle...
Merci beaucoup pour cette réponse !
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Prince-Marchand
Messages : 870
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Weirdaholic » 15 avril 2024 à 15:42

PHILIPPE CADUC a écrit :
Weirdaholic a écrit :En revanche, ce qui est sûr, c'est que l'omnibus regroupant les 3 recueils de Mélanie Fazi [...] représente un pan majeur du fantastique, à côté duquel tout vrai amateur du genre ne peut se permettre de passer [...]

OK, c'est bon Weird, tu m'as convaincu, je fonce les yeux fermés. Ça me fera patienter en attendant (peut-être un jour) un autre recueil de Lisa Tuttle...
Merci beaucoup pour cette réponse !


N'hésite pas à me faire part de ton retour, je suis curieux... (Normalement, il n'y a aucun risque de survendre Mélanie Fazi, surtout à un fan de Lisa Tuttle, mais sait-on jamais...

Retourner vers « L'actu du Bélial' »