Collection "Une heure-lumière"

Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 906
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Herbefol » 09 janvier 2014 à 08:56

Très bien pour Caliban s'il peut lire des textes en anglais pour pas cher et que ça lui est livré au pas de sa porte par Amazon. Moi aussi. Mieux, moi je peux même pirater les textes en question (toujours en anglais) et ça me coûte zéro. Mais la question n'est pas là. Il reste quantité de lecteurs francophones qui n'ont pas accès à ces textes et je trouve ça gonflé de râler autant sur le fait qu'on leur offre cette possibilité.

Ensuite, comparer encore et toujours les possibilité d'un petit éditeur français (dont le chiffre d'affaire est 1/600ème du premier éditeur de France) avec le marché américain c'est comme comparer les circuits électriques que j'ai fait dans mes cours de physique à l'école avec le LHC : stupide et sans intérêt.

Les contraintes techniques et économiques de l'impression imposent des minimums en coût de production d'un ouvrage (sauf à faire des tirages démentiels). La traduction ajoute forcément des frais que la VO n'a pas. Bref, il est évidemment impossible de faire ça au prix que le font les américains. Alors on peut décider que ça ne sert à rien d'essayer, mais les lecteurs non-anglophones apprécieront le mépris que l'on a pour eux.

Soit dit en passant, comparer un recueil US avec une novella à l'unité c'est aussi faire du gros biais logique pour soutenir son idée. Le marché anglophone fait aussi de la novella à l'unité et c'est franchement pas donné. Tiens, j'ai justement dans mon étagère Starfall de Stephen Baxter (c'est dans l'univers Xeelee, si ça intéresse le Bélial...), 80 pages, certes en hardcover mais à 12£ (soit une bonne quinzaine d'euros pour amazon). Le même texte en français pour 10 € ne me semblerait pas cher.
Autre exemple : le dernier Hugo de la meilleure novella, The Emperor's Soul de Brandon Sanderson, amazon me le propose à 11,57 € (et pas en hardcover)... :p

Si ça t'amuse tellement de t'attaquer aux livres trop chers, quelques pistes (de rien, c'est gratuit) :
- le dernier Niogret chez Mnémos à 17 € pour 150 pages aérées.
- l'ensemble de la littérature jeunesse où le rapport prix/volume de texte atteint parfois de jolis plafonds.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6811
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Thomas Day » 09 janvier 2014 à 09:47

Herbefol a écrit :- le dernier Niogret chez Mnémos à 17 € pour 150 pages aérées.


Très bon exemple ;-) je trouve que ça les vaut.
Un texte dont tu te souviens trois mois après l'avoir lu, dont certains détails t'ont frappé avec la force d'un coup de poing.
Ça les vaut.

TD
Caliban
L'équipe du Bélial'
Messages : 411
Enregistré le : 25 avril 2009 à 20:24

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Caliban » 09 janvier 2014 à 11:06

thomasday a écrit : Tu oublies dans ta démonstration (...)

Je n'oublie rien. Je dis que ce n'est pas le problème du lecteur.
D'autre part, ma "démonstration" n'a aucune prétention à aucune sorte de généralité : je tente seulement de préciser ce que moi, personnellement, je suis ou non susceptible d'acheter. Aux commerciaux ensuite de déterminer si mon analyse personnelle est marginale ou tendancielle.

thomasday a écrit : Un compte prévisionnel d'exploitation n'est pas une boule de cristal (...)
L'hypothèse de départ est un tirage à 2000 ex (je crois) ; ce qui me semble bien ambitieux par les temps qui courent.

Bref : nous disons la même chose.


Herbefol a écrit : stupide et sans intérêt.

On peut essayer de rester courtois ?

Herbefol a écrit :Il reste quantité de lecteurs francophones qui n'ont pas accès à ces textes et je trouve ça gonflé de râler autant sur le fait qu'on leur offre cette possibilité.


Allons donc. Tu sais assez bien lire pour ne pas avoir compris ça. Personnellement, dans un monde et une économie du livre idéaux, j'applaudirais de toutes mes mains à une configuration qui permettrait à tous les lecteurs et d'acquérir tous les livres qu'ils désirent, dans toutes les langues, et pour un prix dérisoire, pendant que tous les auteurs, tous les traducteurs e tous les éditeurs roulent en Aston-Martin. Mais il y a un moment que je ne crois plus au Père Noël.


thomasday a écrit :
Herbefol a écrit :- le dernier Niogret chez Mnémos à 17 € pour 150 pages aérées.

je trouve que ça les vaut.

Alors tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
D'ailleurs l'édition SF pète de santé.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6811
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Thomas Day » 09 janvier 2014 à 11:24

Caliban a écrit :
thomasday a écrit :
Herbefol a écrit :- le dernier Niogret chez Mnémos à 17 € pour 150 pages aérées.

je trouve que ça les vaut.

Alors tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
D'ailleurs l'édition SF pète de santé.


Je continue à ne pas voir de rapport, entre le prix de vente d'un livre comme Mordred et la santé de l'édition SF.

Je vais juste parler de ce que je connais :
Les lecteurs de SF achètent plus qu'ils ne lisent.
Les cinq titres qui ont eu le plus de succès en Lunes d'encre sont sans aucune exception des titres entre 25 et 33 euros. Mon édition H2G2 intégrale est (aujourd'hui) encore en voie d'épuisement, j'en vends 2000 ex par an (donc une réimpression tous les ans). La majorité des lecteurs qui l'achète ont déjà les poches.

Donc le prix n'explique pas tout ; j'ai eu longtemps un patron qui niait l'influence du prix sur un livre de niche (et qui a bien souvent eu raison à ce sujet) et qui, dans le même temps, comprenait l'importance de l'objet-livre. Je simplifie : ça peut être cher, mais dans ce cas ça doit être beau.

Si je veux du texte, j'achète du numérique, si je veux un objet, je préfère payer un peu plus et avoir un joli objet (ce qui dans mon cas est complètement débile, puisqu'une fois j'ai fini un livre il est d'habitude dans un tel état qu'on peut quasiment le jeter à la poubelle).

TD
Avatar de l’utilisateur
W
Cookie Monster
Messages : 609
Enregistré le : 19 avril 2009 à 18:53

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar W » 09 janvier 2014 à 11:25

160 pages, 11€, pas de traduction (et pas terrible)

Bon, à part ça j’applaudis des deux mains le projet du Bélial et attends avec une très grande impatiente les ouvrages.
It is a great honor to be here with all of my friends. So amazing + will Never Forget!
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2145
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar JDB » 09 janvier 2014 à 11:37

Il est bien évident que chacun de nous a une palette de goûts et d'habitudes qui le rend unique. On ne peut pas généraliser à partir des choix de X, Y ou Z pour tenter d'évaluer l'état du lectorat dans son ensemble.
Je fais confiance à Olivier et à Gilles pour avoir une bonne vision de l'édition en général et de l'édition de SF en particulier et savoir lancer des projets passionnants qui ne sont pas conçus pour se planter.
Et je tiens à rassurer le nouveau venu qui signe Bizoux: ce n'est pas en traduisant des novellas de Lucius Shepard, Poul Anderson ou autre que je deviendrai millionnaire.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 906
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Herbefol » 09 janvier 2014 à 11:54

Caliban a écrit :Allons donc. Tu sais assez bien lire pour ne pas avoir compris ça.

Je constate que tu esquives la partie où je fais une comparaison avec des choses justement comparables.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Caliban
L'équipe du Bélial'
Messages : 411
Enregistré le : 25 avril 2009 à 20:24

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Caliban » 09 janvier 2014 à 11:55

thomasday a écrit : Je continue à ne pas voir de rapport, entre le prix de vente d'un livre comme Mordred et la santé de l'édition SF.

Le lien que j'établissais était plutôt entre la santé de l'édition SF française et le fait que l'un de ses acteurs majeurs ne voie pas de problème particulier dans un paperback de 150 pages à 17€.

thomasday a écrit :Donc le prix n'explique pas tout ; j'ai eu longtemps un patron qui niait l'influence du prix sur un livre de niche (et qui a bien souvent eu raison à ce sujet) et qui, dans le même temps, comprenait l'importance de l'objet-livre. Je simplifie : ça peut être cher, mais dans ce cas ça doit être beau.

Absolument d'accord avec ça. Si nous parlons d'une édition de luxe, sur le modèle, disons, de Subterranean Press, toutes mes objections tombent. Mais on ne parle pas alors d'un tirage de 2000 paperbacks à 10 €, plutôt de 100 ou 200 hardcovers à 30 €...


Herbefol a écrit : Je constate que tu esquives la partie où je fais une comparaison avec des choses justement comparables.

Je n'ai surtout rien de plus à en dire. Même motif, même punition : sauf exception, je n'achète pas non plus. C'est précisément sur cette expérience que je base mon anticipation de mon propre comportement face à ce type de proposition commerciale.
Modifié en dernier par Caliban le 09 janvier 2014 à 12:09, modifié 1 fois.
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 906
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Herbefol » 09 janvier 2014 à 12:03

Caliban a écrit :Absolument d'accord avec ça. Si nous parlons d'une édition de luxe, sur le modèle, disons, de Subterranean Press, toutes mes objections tombent. Mais on ne parle pas alors d'un tirage de 2000 paperbacks à 10 €, plutôt de 100 ou 200 hardcovers à 30 €...

Tu as des exemples de Subterranean Press à 30 € sur des tirages limités à 100 ou 200 ?
J'y trouve du 45 $ pour 120 pages à 1500 exemplaires, du 30 $ 64 pages 1000 ex. ou à la limite du 250 ex. mais à 45$ les 88 pages.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Caliban
L'équipe du Bélial'
Messages : 411
Enregistré le : 25 avril 2009 à 20:24

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Caliban » 09 janvier 2014 à 12:20

Herbefol a écrit : Tu as des exemples de Subterranean Press à 30 € sur des tirages limités à 100 ou 200 ? (...) 250 ex. mais à 45$ les 88 pages.

Ben oui. 45$, ça fait 33 €, à la louche, et c'est bien le format dont on parle. Cela dit, j'étais effectivement dans la fourchette basse. Subterranean est suffisamment implanté dans sa niche, aujourd'hui, pour très bien vivre avec des marges conséquentes. Pour un démarrage, j'imagine que le Bélial' se contenterait assez bien d'équilibrer la collection.

De toute façon, comme le suggérait Gilles, pour ce genre d'ouvrage, et qualités littéraires à part, le prix cesse d'être le paramètre dominant (enfin, dans une mesure raisonnable). Il faudrait plutôt chercher quelque chose comme un rapport plaisir-de-tenir-l'objet-en-main/prix...

Pour le coup, personnellement, 45€ ne me feraient pas forcément peur pour un très beau livre, même court.


Oui, ça donne aussi une ligne de base. Et je doute que l'ambition du Bélial' soit de converger vers les chiffres de vente du Somnium.

Retourner vers « L'actu du Bélial' »