Collection "Une heure-lumière"

Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
L'équipe du Bélial'
Messages : 193
Enregistré le : 03 janvier 2011 à 11:18
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Lhisbei » 10 janvier 2014 à 20:15

Thomas Geha a écrit :je n'ai pas trop entendu râler sur les prix de cette collection, alors que les titres qui y sont édités entrent dans cette catégorie

C'est peut-être parce que les Dyschroniques sont vendus entre 4 et 8 euros :

La vague montante : 8€
Continent perdu : 7€
37° centigrades : 6€
Où cours-tu mon adversaire ? : 8€
Le testament d'un enfant mort : 6€
La tour des damnés : 8€
Le mercenaire : 8€
Un logique nommé Joe : 4€

Chez Griffe d'encre ça va de 7€ à 9€ il me semble.
Avatar de l’utilisateur
Bruno78
L'équipe du Bélial'
Messages : 1052
Enregistré le : 19 avril 2009 à 22:58

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Bruno78 » 10 janvier 2014 à 20:28

Lhisbei a écrit :C'est peut-être parce que les Dyschroniques sont vendus entre 4 et 8 euros :

La vague montante : 8€
Continent perdu : 7€
37° centigrades : 6€
Où cours-tu mon adversaire ? : 8€
Le testament d'un enfant mort : 6€
La tour des damnés : 8€
Le mercenaire : 8€
Un logique nommé Joe : 4€

Chez Griffe d'encre ça va de 7€ à 9€ il me semble.

Du coup, ça me paraît cohérent avec les prix affichés par le Bélial' : chez Dyschroniques, il s'agit de rééditions, donc pas de frais de nouvelle traduction (même s'il faut racheter les droits des anciens trads, ce qui les a conduit à faire du crowdfunding sur le Bradley), et chez Griffe d'encre c'est du français, donc pas de frais de traduction.
Thomas Geha
Axiomatique
Messages : 133
Enregistré le : 10 mai 2009 à 19:45

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Thomas Geha » 10 janvier 2014 à 21:59

Bruno a écrit :
Lhisbei a écrit :C'est peut-être parce que les Dyschroniques sont vendus entre 4 et 8 euros :

La vague montante : 8€
Continent perdu : 7€
37° centigrades : 6€
Où cours-tu mon adversaire ? : 8€
Le testament d'un enfant mort : 6€
La tour des damnés : 8€
Le mercenaire : 8€
Un logique nommé Joe : 4€

Chez Griffe d'encre ça va de 7€ à 9€ il me semble.

Du coup, ça me paraît cohérent avec les prix affichés par le Bélial' : chez Dyschroniques, il s'agit de rééditions, donc pas de frais de nouvelle traduction (même s'il faut racheter les droits des anciens trads, ce qui les a conduit à faire du crowdfunding sur le Bradley), et chez Griffe d'encre c'est du français, donc pas de frais de traduction.


J'aurais effectivement dû préciser tout ça, merci Bruno !
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
L'équipe du Bélial'
Messages : 193
Enregistré le : 03 janvier 2011 à 11:18
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Lhisbei » 10 janvier 2014 à 22:24

Bruno a écrit :Du coup, ça me paraît cohérent avec les prix affichés par le Bélial' : chez Dyschroniques, il s'agit de rééditions, donc pas de frais de nouvelle traduction (même s'il faut racheter les droits des anciens trads, ce qui les a conduit à faire du crowdfunding sur le Bradley), et chez Griffe d'encre c'est du français, donc pas de frais de traduction.


voui m'sieur :)

Je crois qu'il y a un plafond "psychologique" à 10€ (et que 9 € c'est la fin du raisonnable)

L'exemple de La Vague montante est intéressant. Les coûts de traduction ou de révision de la traduction sont importants quand on publie des auteurs étrangers (Gilles Dumay le dit assez souvent) : sans le financement participatif, le Passager Clandestin n'aurait pas réussi à sortir la novella encore moins à 8€.
Donc soit :
- le lecteur accepte de payer plus cher pour de l'inédit traduit (ou du révisé)
- l'éditeur se débrouille pour prendre en charge le coût sur sa trésorerie (et espère que les ventes couvriront ce coût, => tous les éditeurs de SFFF tiennent le même discours : ce n'est pas possible en l'état du marché)
- l'éditeur cherche des "mécènes" pour supporter ce coût (via financement participatif par exemple). L'avantage du financement participatif c'est que les lecteurs vraiment intéressés contribueront (à moins d'être fauchés comme les blés bien sûr mais fauchés on n'achète peu de toute façon) et que le texte pourra sortir si la levée de fonds aboutit (et si elle n'aboutit pas, ça peut aussi laisser penser que le texte avait des chances de se ramasser au niveau des ventes dans un processus de publication classique). Une fois traduite la novella aura au moins une chance de vivre pour les lecteurs unilingue (comme moi) même si sa diffusion reste faible (sans compter des chances éventuelles d'être repris dans un recueil aussi).
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3136
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Olivier Girard » 14 juin 2014 à 10:29

Un petit point sur la collection, dont 4 volumes devraient paraître en mars prochain (ou 3, ce n'est pas encore arrêté totalement ; l'idée étant d'en publier 6 en 2015, 4 en mars, 2 septembre, ou peut-être 3 et 3...).
Le format vers lequel nous tendons, c'est 12 cm X 18 cm. Un poche, donc, mais assez grand (pour les aficionados, c'est le format de la collection "Totem" chez Gallmeister). Un format plaisant en main, qui permet une mise en page aérée. Nous utiliserons une couverture pelliculée mat sur une carte 1 face 270 grammes (ou 250). Avec de grands rabats (8 cm minimum, peut-être 10). Toujours dans l'idée de faire de jolis petits livres objets. La plupart des textes que nous proposons étant primés, nous devrions mettre des bandeaux sur chaque titre. Au regard des premiers essais de maquette, nous devrions évoluer en général sur des paginations comprises entre 112 et 160 pages.
La date de sortie étant encore hyper lointaine, je ne vais pas pour l'heure aborder la lise des premiers titres que nous proposerons. Ce qui est certain, en revanche, c'est qu'il y aura parmi eux un court roman signé par un auteur francophone.
Avatar de l’utilisateur
W
Cookie Monster
Messages : 582
Enregistré le : 19 avril 2009 à 18:53

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar W » 16 juin 2014 à 10:53

Gloire !

Personnellement, d'après ce que tu décris, je préférerai une couverture la plus souple possible pour ce genre d'ouvrage (petit format, peu de pages). Je ne me rend pas compte de ce que donne "une carte 1 face 270 grammes (ou 250)".
It is a great honor to be here with all of my friends. So amazing + will Never Forget!
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 831
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Herbefol » 16 juin 2014 à 11:35

W a écrit :Gloire !
Personnellement, d'après ce que tu décris, je préférerai une couverture la plus souple possible pour ce genre d'ouvrage (petit format, peu de pages). Je ne me rend pas compte de ce que donne "une carte 1 face 270 grammes (ou 250)".

De mémoire, de la carte 270 grammes ça doit être un peu souple quand même.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 1779
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar JDB » 19 juin 2014 à 22:34

Le chef et son elfe industrieux m'ont envoyé une novella programmée pour cette collection et qu'on aimerait bien que je traduise. C'est de la SF vraie de vrai, d'un auteur assez célèbre mais que je connais peu. Je viens de la lire et c'est une tuerie. Imaginez du Dick upgradé avec en plus le lyrisme et la générosité d'un Ayerdunyach.
Vous allez vous régaler.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2127
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar ubikD » 20 juin 2014 à 08:36

Ah ! C'était donc cela !! Impatient, je suis.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3136
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Collection "Une heure-lumière"

Messagepar Olivier Girard » 20 juin 2014 à 08:40

jdb a écrit :Le chef et son elfe industrieux JDB
Si je suis le "chef" (ça reste à prouver) et que j'ai un "elfe industrieux", cela veut-il dire que je suis le Père Noël ? Parce que j'ai grossi, c'est sûr, mais quand même...

Retourner vers « L'actu du Bélial' »