Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Avatar de l’utilisateur
Don Lo
Radieux
Messages : 285
Enregistré le : 21 août 2009 à 13:39

Re: Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Messagepar Don Lo » 25 août 2010 à 12:10

Clément a écrit :
Y aura-t-il des bonus textes puisés dans le réservoir de nouvelles de Bifrost ?


Oui. Si tout va bien (si j'ai le temps), il y en aura dès le lancement. Il y en aura au moins une puisqu'on va proposer gratuitement sur le blog la nouvelle "La Faim du monde" de Xavier Mauméjean. Tout le mois de septembre, elle sera également téléchargeable gratuitement sur e-Bélial', après quoi elle sera en vente au prix de 1 €.
Je parlais plutôt de bonus attaché à l'achat d'un livre numérique mais pas accessibles à tous, pour rendre plus attractif l'achat perçu comme cher.

Clément a écrit :
Y aura-t-il des bonus club, façon "suivi de l'auteur, info personnalisée, mise à jour et révision du texte..." ?


Je ne suis pas sûr de ceux que tu veux dire par là... a priori, c'est ce qu'on fait déjà sur le site, ou alors j'ai mal compris...

Je veux dire des bonus annexes, attachés à l'achat d'un livre numérique, et qui permettraient à l'acheteur de recevoir des petits trucs exclusifs après l'achat, un peu comme s'il appartenait à une sorte de "club des e-lecteurs" de tel livre (puisque vous auriez son adresse e-mail).

Mais bon, c'est du e-marketing qui pue de la gueule, je le reconnais.
Modifié en dernier par Don Lo le 25 août 2010 à 12:11, modifié 1 fois.
Don Lorenjy (sauf quand je m'appelle pas pareil)
Avatar de l’utilisateur
Fuck You
Axiomatique
Messages : 131
Enregistré le : 23 avril 2009 à 13:04

Re: Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Messagepar Fuck You » 25 août 2010 à 12:10

Gregory Drake a écrit :
Fuck You a écrit :
Gregory Drake a écrit :Pour les plus connus, il doit bien y avoir des fonds de tiroir inédits.


Tu rêves.


Tu me surprends...


J'applique simplement le principe de Heinlein : remettre un texte sur le marché jusqu'à ce qu'il trouve preneur.

Donc, pas de fonds de tiroirs.

Mais des bouts de trucs et de machins divers et variés, j'en ai plein.
Fuck me, Ray Bradury.
Psill
L'équipe du Bélial'
Messages : 22
Enregistré le : 08 mai 2009 à 12:47

Re: Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Messagepar Psill » 31 août 2010 à 23:25

Bélial' a écrit : 8 à 12 €
Les prix affichés sont un minimum, mais vous êtes libre d'acheter les livres numériques au prix que vous aurez fixé si vous souhaitez soutenir l'auteur ou la maison d’édition.

D'accord avec Ayerdhal. Ca, c'est vraiment du foutage de gueule !
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6543
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Messagepar Thomas Day » 01 septembre 2010 à 08:43

Psill a écrit :
Bélial' a écrit : 8 à 12 €
Les prix affichés sont un minimum, mais vous êtes libre d'acheter les livres numériques au prix que vous aurez fixé si vous souhaitez soutenir l'auteur ou la maison d’édition.

D'accord avec Ayerdhal. Ca, c'est vraiment du foutage de gueule !


Je ne vois pas en quoi donner la possibilité aux lecteurs de soutenir une petite maison indépendante est du foutage de gueule (tu connais le chiffre d'affaires du Bélial ? Tu as déjà vu Olivier Girard rouler en 4x4 à 50 000 euros ? Pour le Bélial', changer d'ordinateur c'est un VRAI investissment (enfin, c'est ce que j'ai cru comprendre la dernière fois qu'un ordinateur a rendu l'âme dans la boîte). Il faut peut-être un peu garder les pieds sur terre, non ?). Les gens font ce qui veulent, s'ils ne veulent rien donner de plus, ils ne donnent rien de plus. Où est le problème ?
Pas là, à mon avis...
Toutes les levées de boucliers que je vois aujourd'hui sont toutes du même ordre : c'est trop cher pour du numérique, de l'immatériel... Trop cher ? Mais cette technologie, il faut bien l'accompagner dans un marché sous le coup de la loi Lang pour sa partie papier. Le livre numérique A n'est qu'une incarnation du texte A, qui peut être publié en grand format, en poche, à l'étranger, cédé à la radio, au cinéma, en bédé. Ca n'a aucun sens de considérer le livre numérique A comme un tout, surtout dans un marché aujourd'hui inexistant (ça va changer, bien sûr, mais il ne faut pas aller plus vite que la musique). On ne peut pas choisir de tout miser sur le numérique, alors que pour 99% des auteurs, l'édition papier reste la plus importante. C'est vrai aujourd'hui et je parie que ce sera toujours vrai dans cinq ans.

GD
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3032
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Messagepar Olivier Girard » 01 septembre 2010 à 09:04

thomasday a écrit :Tu as déjà vu Olivier Girard rouler en 4x4 à 50 000 euros ?

Ça, ça n'arrive que quand je vais faire des dépôts en liquide dans les comptes cachés du Bélial' aux Iles Caïmans. Pour le reste, TD/GD a naturellement raison ; les remarques acerbes que je lis ça et là semblent émaner de gens qui n'ont manifestement aucune idée des enjeux de la gestion d'une micro entreprise d'édition comme le Bélial' et qui, pour certains autres, semblent avoir une vision de l'édition qui oppose l'intérêt des auteurs à ceux des éditeurs, ce qui est l'exact contraire de l'idée que je me fais de mon travail...
Pour le reste, on ne tape que sur ce qui bouge. Or nous bougeons plutôt pas mal...
Avatar de l’utilisateur
marypop
Radieux
Messages : 277
Enregistré le : 04 novembre 2009 à 17:54

Re: Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Messagepar marypop » 01 septembre 2010 à 09:29

Je pense être plutôt d'accord avec sybille (aïe ça fait mal)
Le livre est trop cher pour les acheteurs et pas assez cher pour les éditeurs / auteurs.

C'est un fait, et personne ne pense que vous roulez sur l'or.

Mais fixer les prix en fonction d'impératifs de production, si les clients ne sont pas prêts à dépenser ce prix revient aussi surement à se tirer une balle dans le pied à terme.

Ceci étant dit, et j'espère me tromper sur cette prévision, l'initiative reste plus qu'encourageante, et je trouve ça formidable toute l'énergie que vous arrivez à mobiliser par passion, parce que surement pas par appat du gain.
Je crois que nous (fandom au sens large, lecteurs, autres) sommes tous tristes que notre littérature préférée ne soit pas davantage partagée et ce serait tellement bien que tout le monde lise Egan.
J'ai peur que le prix de l'ebook ne suffise pas à pousser les gens à lire s'ils ne lisent pas ...

Je radote, mais le but doit être de survivre, en prenant les lecteurs qui existent aux concurrents. En cela le prix de l'ebook peut être un argument pour ou contre, pour convaincre tel ou tel acheteur potentiel.
Tremblay les chaussettes ville super chouette
Psill
L'équipe du Bélial'
Messages : 22
Enregistré le : 08 mai 2009 à 12:47

Re: Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Messagepar Psill » 01 septembre 2010 à 14:50

Olivier Girard a écrit : on ne tape que sur ce qui bouge. Or nous bougeons plutôt pas mal...
C'est vrai. Bravo !

Olivier Girard a écrit : les remarques acerbes que je lis ça et là semblent émaner de gens qui n'ont manifestement aucune idée des enjeux de la gestion d'une micro entreprise d'édition comme le Bélial'
Alors que d'autres semblent émaner de gens auxquels les enjeux actuels du monde de l'édition cachent une forêt d'autres éléments. Le marché tranchera, mais sa tendance ne semble pas à la prospérité des micro-entreprises d'édition. Comme nous le regrettons tous ici ! Espérons que le passage au numérique sera l'occasion pour le Bélial' de dépasser ce stade...


thomasday a écrit :
Psill a écrit :
Bélial' a écrit : 8 à 12 €..... minimum, mais vous êtes libre d'acheter les livres numériques au prix que vous aurez fixé si vous souhaitez soutenir l'auteur ou la maison d’édition.
Ca, c'est vraiment du foutage de gueule !
Je ne vois pas en quoi ..... Tu as déjà vu Olivier Girard rouler en 4x4 à 50 000 euros ?
Tu l'as déjà entendu dire "Bifrost est à 11€, mais c'est un minimum, vous êtes libres de donner plus" ? Non, bien sûr. Bifrost est une revue sérieuse, qu'il perçoit et établit comme telle. Cette offre numérique, non : "à vot' bon cœur m'sieurs dames". Deux poids, deux mesures. Ce serait très sympathique dans une démarche et à des tarifs fandomiques. A 8€ minimum le fichier mal préparé, c'est du foutage de gueule.

Les gens font ce qui veulent, s'ils ne veulent rien donner de plus, ils ne donnent rien de plus. Où est le problème ?
Tu as déjà donné les chiffres de Denoël, pour des tarifs comparables. Le problème n'est pas qu'ils ne donneront pas plus, c'est qu'ils ne paieront pas ce "minimum", pour commencer.

Toutes les levées de boucliers que je vois aujourd'hui sont toutes du même ordre : c'est trop cher pour du numérique, de l'immatériel...
Non. 8€, c'est aussi le prix d'une place de cinéma. Ce que je lis, moi, c'est "vous prétendez surtaxer les textes au format numérique au profit de filières qui n'ont rien à voir, en retardant délibérément l'apparition d'un marché électronique raisonnable et en nous traitant comme des pigeons. Ne nous demandez pas d'applaudir, en plus !".
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2125
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Messagepar Clement » 01 septembre 2010 à 15:57

Psill, je ne comprends pas bien ce que tu reproches à cette idée, en fait. Que tu ne veuilles pas donner plus, que tu trouves que c'est assez cher, je peux le concevoir. Mais pourquoi refuses-tu que d'autres puissent avoir cette possibilité, dans la mesure où ne force personne et où il est clairement indiqué que chacun est libre, que ça n'apporte aucun service supplémentaire et comment les sommes sont réparties ?

Pour avoir travaillé plusieurs années dans une librairie indépendante, j'ai remarqué que beaucoup de gens étaient conscient de l'état du secteur et avait une démarche de soutien, parce qu'ils ne voulaient voir disparaître ce mode de "consommation" du livre qu'ils appréciaient. Dans notre domaine particulier, plus morose encore, c'est d'autant plus fort, parce qu'il y a en plus le sentiment d'appartenir à une communauté.

Si, comme tu le prophétises, personne n'utilise cette fonctionnalité, effectivement, peut-être que nous envisagerons de la supprimer. Mais pour l'instant, la plupart l'utilisent, et même ceux qui disent ne pas pouvoir parce que leurs moyens ne le permettent pas l'apprécient.
Psill
L'équipe du Bélial'
Messages : 22
Enregistré le : 08 mai 2009 à 12:47

Re: Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Messagepar Psill » 01 septembre 2010 à 16:19

Clément a écrit :Psill, je ne comprends pas bien ce que tu reproches à cette idée, en fait. Que tu ne veuilles pas donner plus, que tu trouves que c'est assez cher, je peux le concevoir. Mais pourquoi refuses-tu que d'autres puissent avoir cette possibilité
A l'idée, rien. A son expression dans le contexte de ce débat, tout. Je suis loin de ne pas vouloir "donner plus" que 8 ou 12 € : dans l'état actuel de l'offre, ça me semble déjà scandaleusement élevé, pour toutes les raisons qui ont déjà été dites ici. Et je ne suis pas la seule, même si Gilles ne les trouve pas recevables. Dans ces conditions, je reçois le "mais si vous voulez, vous pouvez donner plus" au mieux comme un bras d'honneur.

pour l'instant, la plupart l'utilisent,
La plupart ? L'offre promotionnelle s'est close hier. Combien as-tu eu d'achats au tarif plein (8 à 12€) depuis ? Et combien ont tenu à donner plus ?
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6543
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Le Bélial' lance e-Bélial', sa plateforme numérique

Messagepar Thomas Day » 01 septembre 2010 à 17:57

Psill a écrit :Et je ne suis pas la seule, même si Gilles ne les trouve pas recevables


Je ne les trouve pas recevables à l'instant "t".
Pour moi, c'est un problème de paliers.
L'offre aujourd'hui est de 80-85 % du prix du livre papier chez la plupart des éditeurs (pour les raisons qu'on connaît - ils possèdent aussi leur réseaux de diffusion et de distribution à protéger. Ne veulent pas se couper du marché des éditeurs poche, qui existe, pour un marché qui pour le moment n'existe pas. N'y revenons pas).
Le Bélial propose 50% sur les nouveautés, le prix du poche pour des ouvrages disponibles en poche, 5 euros pour des ouvrages non disponibles en poche.
C'est mieux qu'à peu près tous les autres (mais s'il y a mieux, je suis sûr qu'on en parlera vite ici).
Cette offre n'a même pas 24h00 d'existence ; voyons (nous les lecteurs, les éditeurs, libraires et autres) ce qu'elle donne. Ce qu'elle déclenche, aussi...

Rien n'empêche qu'un autre palier puisse être descendu rapidement, etc.

Mais plonger à - 50 mètres avec des bouteilles pour son baptême de plongée, c'est un coup à y rester.

GD

Retourner vers « L'actu du Bélial' »